The Dune à Pondichéry

7/04/2011
Fin décembre 2004, Dimitri Klein, jeune expatrié français au Tamil Nadu, s’apprête à ouvrir un nouvel hôtel luxueux au bord de la mer, à dix kilomètres de Pondichéry. Mais la vague du tsunami ruine l’intégralité de son projet flambant neuf. En janvier 2005, il ne reste plus rien qu’un lourd traumatisme pour tous ceux qui avaient bâti ce lieu et Dimitri prend brusquement conscience de l’urgence écologique. Il imagine alors un hôtel respectueux de la nature environnante, un potager suffisamment grand pour nourrir les clients, un groupe électrogène green-friendly, des ampoules basse consommation, des vélos à la place des buggys, des bungalows en matériaux recyclés ou conçus selon les normes du développement durable… Il se débarrasse des antennes télé, impose des savons et des shampooings maison dans les salles de bain, moins agressifs pour l’environnement que nos gels moussants habituels, réduit la climatisation à l’essentiel (il fait très chaud dans cette région) et tente d’éveiller nos consciences en douceur. Mais l’espace de quinze hectares ne se contente pas d’être vert. Il jouit d’une personnalité hors du commun puisque chaque maison est décorée différemment, avec des meubles chinés ici ou là, des œuvres d’artistes locaux sur les murs et un usage de la couleur typiquement indien. Vif et bienfaisant. A l’abri de l’effervescence urbaine, The Dune dispose également d’un spa ayurvédique puriste, avec consultation médicale et massages à l’huile chaude. Un peu trop roots pour moi mais je dois avouer que je ne suis pas une adepte de soins typiquement indiens, préférant la médecine chinoise et les manipulations nippones. En revanche, l’hôtel propose depuis peu des séances de watsu en piscine chauffée, une expérience délirante qui associe thérapie émotionnelle et ostéopathie subaquatique… Vraiment surprenant ! Seul revers de la médaille écologique : les bungalows ne sont pas tous ultra confortables, certains sont ouverts sur le ciel, du coup les oiseaux entrent dans votre chambre dès l’aube, la robinetterie est parfois capricieuse et pas question de s’endormir en regardant TV5 (il n’y a pas d’antenne mais des DVDs à disposition). Ce qui n’a pas l’air de déranger les nombreuses stars du rock internationales qui viennent s’y ressourcer…
 
A partir de 95€ la nuit, The Dune, Eco Beach Hotel, Pudhukuppam, Keelputhupet 605014, Tamil Nadu, Inde. Tel :+91 413 2655751