Road Trip dans le Péloponnèse #11 : Autour de Kardamyli

7/08/2017


Je vous écris du Canada où j’avais prévu de vous livrer les derniers épisodes de notre road-trip dans le Péloponnèse. Je n’ai pas été en mesure de m’extraire de ce que je viens de vivre ces dix derniers jours. Jamais un voyage n’aura été aussi bouleversant. J’ai l’impression d’avoir été traversée par un volcan d’émotions et je ne sais pas du tout comment j’aurais réussi à gérer tout ça sans ma pratique quotidienne de yoga kundalini. Repartons illico pour Kardamyli. Je pense à celles et ceux qui sont en vacances dans la région, aux autres qui iront bientôt et je me dis qu’il est grand temps de vous livrer des idées d’adresses et de lieux à voir dans ce village au bord de la mer et aux alentours. Si vous découvrez ce blog, je vous invite à aller lire les épisodes précédents : la présentation générale du road-trip avec l’itinéraire de notre périple, l’épisode #1, le #2, le #3, le #4, le #5, le #6, le #7, le #8, le #9 et le #10 où je vous ai fait découvrir les villas Liodentra sur la plage de Kardamyli.




Photographies Lili Barbery-Coulon. La maison de Patrick Leigh Fermor (et sa plage privée en haut)


Nichée dans le golfe de Messénie, Kardamyli est une toute petite station balnéaire, nettement moins touristique que Stoupa et beaucoup plus poétique que Kalamata à 35 kilomètres au Nord. Ce paradis demeure assez préservé et on m’a dit que même en plein mois d’août, la plage n’est jamais colonisée comme celles de la côte d’Azur. Dans l’épisode #10, je vous parlais d’une randonnée à faire derrière la vieille ville. Voici quelques idées complémentaires pour occuper vos vacances dans la région.









Photographies Lili Barbery-Coulon. La maison de Patrick Leigh Fermor, ma fille et moi, les jardins et le batiment de la maison


La maison de Patrick Leigh Fermor
Vous ne connaissez peut-être pas encore cet écrivain anglais anobli par Elisabeth II en 2014, après sa mort survenue en 2011. Il faut dire que peu de ses ouvrages ont été traduits en français. En revanche, au Royaume Uni, il est célèbre pour ses récits de voyage et son livre Mani dédié à la région du Magne. Je ne savais pas du tout qui il était lorsqu’on m’a suggéré d’aller visiter sa maison, mais j’ai été frappée par l’émotion des touristes anglais qui faisaient la découverte de son atelier en même temps que moi. On m’avait dit que le lieu était incontournable mais je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. La réservation de la visite se passe via le site du Musée Benaki à Athènes, c’est loin d’être pratique et je n’ai pas réussi à savoir si le lieu était « kids friendly » avant de m’y rendre. Une fois le portail franchi, j’ai compris : c’est probablement l’une des plus belles maisons que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. Et quand la beauté est aussi expressive, lorsqu’elle est à ce point évidente, elle aimante toute l’attention des enfants et des adolescents accros à leurs écrans. Une splendeur d’autant plus surprenante que cette maison qui paraît ancienne a été entièrement imaginée et construite selon les goûts de Patrick Leigh Fermor et son épouse. Vous l’avez peut-être déjà vue dans le film – assez médiocre - Before Sunset (avec Julie Delpy et Ethan Hawke) qui a été tourné là-bas. Les lieux ont été conservés comme si Patrick Leigh Fermor vivait encore. On y trouve des bouteilles d’alcool entamées et laissées sur le buffet du salon, un vide poche avec des ampoules cassées qu’on n’a toujours pas jetées, des bibliothèques débordant de livres de toutes sortes… Ca ne fait pas décor de cinéma pour autant. Il y a une authenticité qui n’est pas sur-jouée. Le bâtiment est construit sur plusieurs terrasses. On entre par l’étage le plus haut, sans soupçonner les niveaux gigantesques nichées dans la roche au dessous. De l’autre côté de la porte d’entrée bleue, on croirait un cloitre avec des colonnes et de grandes arcades donnant sur la mer. Chaque angle offre un panorama à couper le souffle. A l’extérieur, des bancs en pierre sont disséminés sur toute la terrasse permettant de jouir des mouvements du soleil sur la mer. La propriété est gigantesque. Elle dispose même de sa propre plage ainsi que plusieurs jardins ni trop sauvages, ni trop soignés. On sent que le couple aimait recevoir… Je ne sais pas si vous avez parfois ce sentiment mais en entrant je me suis dit : « Quand je serai grande, un jour, j’aurai une maison comme celle-là  ». Une maison à laquelle je repense parfois en m’endormant… un rêve qui me berce ☺ Maison de Patrick Leigh Fermor à Kardamyli, les visites se passent sur rendez-vous via email plfproject@benaki.gr ou par Tel : +30 210 3671090. On m’a dit en avril que la maison allait fermer quelques mois pour entamer des travaux de rénovation, mais je ne vois pas de date précise sur le site du Musée Benaki. Envoyez un email, ce sera plus simple.




Photographies Lili Barbery-Coulon. Lola Frozen Yogurt et sa terrasse en arrière cour


Lola Frozen Yogurt
Impossible de louper ce glacier situé dans la rue principale de Kardamyli. Leurs sorbets comme leurs crèmes glacées sont délicieuses mais le must chez Lola, c’est le frozen yogurt servi à l’italienne avec le toping de son choix. La boutique vend aussi des souvenirs de la région, des biscuits secs artisanaux et les propriétaires sont absolument adorables. Ils ont d’ailleurs le projet d’agrandir leur jardin en arrière cour car ils ont racheté un autre petit restaurant à l’abandon qu’ils comptent jumeler. En plus, il y a du wifi gratuit et haut débit ! Lola Frozen Yogurt à Kardamyli, Tel : +30 2721 075021




Photographies Lili Barbery-Coulon. le petit café Daisy’s de Kardamyli


Daisy’s


Si vous souhaitez aller vous promener dans la vieille ville, il faudra vous garer devant deux petites épiceries où nous nous sommes ravitaillés pendant notre séjour à Kardamyli (juste derrière l’église). A droite des épiceries, vous trouverez un petit café très mignon qui sert un petit-déjeuner que je n’ai pas testé, des pâtisseries maison (je n’ai pas été époustouflée par leurs gâteaux mais je n’ai pas tout goûté) et des boissons fraiches. Même si le café est installé au bord d’une route, on s’y sent bien et les serveurs sont très gentils. Dans le prolongement à droite du café, il y a une jolie boutique qui vend des vêtements, des bijoux et des sandales grecques plus raffinées que celles que l’on trouve aux puces d’Athènes. Daisy’s, Tel : +30 2721 064106


Photographie Lili Barbery-Coulon. L’hôtel Elies sur la plage de Kardamyli


Lela’s Taverna
Lela a travaillé pendant trente ans pour Patrick Leigh Fermor et sa femme avant d’ouvrir sa propre maison avec ses fils et son mari. Tout le monde m’avait recommandé d’y aller mais c’était fermé lorsque j’y étais en avril. Le café juste à côté qui, lui, était ouvert m’a permis de voir la situation exceptionnelle de cette taverne sur la mer. Les amis qui m’ont recommandé ce lieu ont très bon goût donc si vous avez la chance d’aller à Kardamyli, n’hésitez pas à faire la queue pour une table face au coucher du soleil (le restaurant n’est ouvert que le soir). Il y a aussi des chambres à louer pour la nuit. Et si c’est complet, vous devriez trouver quelques options à l’instar d’Harilaos où nous avons dîné. Le principe : on choisit son poisson parmi la pêche du jour et on nous le prépare selon notre envie, grillé ou frit. J’en rêve rien qu’en l’écrivant (et pourtant il n’est que 7h du matin au Canada où je suis ☺). Lela’s Taverna, Tel : +30 272 1073 541





Photographies Lili Barbery-Coulon. L’hôtel restaurant Elies



Elies Hotel and Restaurant
Cet hôtel-restaurant est installé sur la plage de Kardamyli. Vous ne pouvez pas le louper, il suffit de marcher le long des galets et vous verrez, sous les arbres, des chaises multicolores installées autour de tables fleuries. Le restaurant est assez grand et le service est très agréable – de toutes façons, on n’a rencontré que des gens irrésistibles pendant ce road trip ! Ils servent de la moussaka quand c’est la saison, des viandes grillées, des salades (celle de betterave tue !), des légumes cuits mais aussi des options plus « junk ». Je m’y suis régalée en regardant la mer à travers les feuilles d’olivier. J’ai demandé à visiter les chambres qui sont situées derrière le restaurant. Le prix est tout à fait raisonnable : 130€ la nuit pour un studio pour deux personnes la nuit en pleine saison ! Pas de piscine mais vous êtes au bord de la mer. Les chambres sont toutes équipées d’une petite kitchenette où vous pouvez vous faire à manger. Le petit-déjeuner continental est à 10€ par personne. Ils ont des appartements plus grands et vous pouvez également demander à rajouter un lit si vous voyagez avec des enfants. Le propriétaire est super gentil et vous pouvez négocier un rabais si vous restez une semaine entière. J’ai quand même préféré Liodentra et la Villa Salvia dont je vous parlerai dans un prochain post mais ces deux lieux sont plus chers que l’hôtel Elies. Elies Hotel à Kardamyli, Tel : +30 27210 73140, email : info@elieshotel.gr




Photographies Lili Barbery-Coulon à Kitries, sauf pour la dernière prise par Bastien Coulon chez Mimis


Chez Mimis à Kitries


Je dois d’abord commencer par remercier Agathe Vernazobres et Matthéo Pressmar qui connaissent très bien cette région (Matthéo y a une maison de famille) et qui ont eu la gentillesse de me lister leurs adresses préférées. L’hôtel Elies, la taverne de Lela ou encore la maison de Patrick Leigh Fermor : c’est grâce à eux ! Ils m’ont également suggéré d’aller à Kitries, un petit village au bord de la mer à une demi heure en voiture au Nord de Kardamyli. La route est déjà très prometteuse, oscillant entre les montagnes, les forêts, quelques églises et le bleu de la mer. Kitries est un minuscule petit port où vous croiserez sans doute des plongeurs armés d’un harpon piégeant les poissons planqués sous les rochers. Quelques bateaux, une ou deux maisons que l’on rêverait d’avoir comme lieu de villégiature et trois restaurants. En avril, il n’y avait pas foule mais l’été, je crois que ces trois terrasses sont prises d’assaut. Mimis est installé là depuis 1972. Le principe est simple : on choisit son poisson qui est pesé sous nos yeux et qui revient grillé accompagné de pommes de terre grillées ou d’une salade grecque. Le paradis je vous dis ! Mimis Kitries, réservations par Tel : +30 207210 58010.



Photographie Lili Barbery-Coulon. La plage de Kitries


Prochain épisode et avant dernier de cette saga dans le Péloponnèse : je vous emmène à Villa Salvia, une autre option pour séjourner à Kardamyli. J’en profiterai pour partager avec vous les adresses d’Aristea, la merveilleuse personne derrière la Villa Salvia…