Pompéi et le bord de mer Napolitain

6/05/2015


Deuxième jour du road trip « Naples, sa côte et ses îles ». Hier, je vous parlais du Purgatoire de Nathalie Heidsieck de Saint Phalle où nous avons passé les deux premières nuits. Aujourd’hui, je vous emmène à Pompéi. C’est l’un des sites touristiques les plus visités en Italie donc je vous recommande de faire comme nous : allez-y le plus tôt possible et munissez-vous d’une bouteille d’eau, d’un SPF50 et d’un appareil photo avec suffisamment de batterie pour mitrailler.



Photographie Ma Récréation. Pompéi et le Vésuve au fond


Pour nous y rendre, l’agence Mon Plus Beau Voyage nous avait concocté un aller-retour archi luxueux : une voiture nous attendait en bas du Purgatoire et nous a conduit jusqu’à un guide francophone qui nous a fait visiter cette cité ensevelie sous la cendre du Vésuve il y a près de 2000 ans. Vous pouvez cependant y aller en prenant un train. Je crois qu’il s’agit de la ligne Napoli-Sorrento (arrêt Pompéi) via la Linee Circumvesuviana et que ça ne coûte pas plus de 5 euros par personne. Il y a des départs toutes les demi-heures mais je vous conseille de vérifier ces infos avant d’aller à la gare.


Photographie Ma Récréation


L’entrée du site de Pompéi coûte 13 euros (c’était 11 quand on y était mais ils augmentent les tarifs à partir du 26 mai 2015) par adulte et gratuit pour les enfants. Si vous comptez aussi aller à Herculaneum et visiter quelques musées à Naples, ça vaut le coup de se renseigner sur l’acquisition d’une « arte card », un forfait culturel pour trois jours, beaucoup plus économique. Quant au guide, c’est une grosse dépense mais ça vaut vraiment le coup. Deux heures de visite avec un guide francophone rien que pour soi coûte 130 euros, trois heures de visite 180 euros.


Photographie Ma Récréation. Regardez les mosaiques au sol !


On avait booké trois heures et on n’a vu qu’une toute petite partie du site tellement la ville est grande. C’était un peu long pour ma fille (7 ans) qui a commencé à montrer des signes d’impatience à mi-parcours. Je ne sais pas comment vous faîtes avec vos enfants dans ces cas-là. On avait tellement envie d’écouter le guide qui nous passionnait qu’on a utilisé une cartouche un peu honteuse : le petit cadeau à la sortie. Des fois, on fait la promesse d’une glace ou d’un petit sachet de bonbons. Je sais : c’est loin d’être idéal ou validé par Dolto, mais pour 5 euros, on a obtenu un silence religieux.


Photographie Ma Récréation. L’ancêtre du spa : les thermes romains. Le plafond est strié afin que la vapeur d’eau ne retombe pas sur les têtes mais qu’elle s’écoule sur les côtés


Je ne vais pas vous faire un cours sur Pompéi. Je n’en ai pas les compétences et il y a des tas de livres d’histoires et d’articles sur Internet qui pourront vous renseigner beaucoup mieux que moi. Une chose est sûre : vous ne pouvez pas aller jusqu’à Naples sans vous rendre à Pompéi. D’autant qu’on a pu voir les dernières rénovations de la villa des mystères, une maison dans laquelle une fresque gigantesque vient d’être restaurée. Pompéi s’est construit six siècles avant Jésus Christ et a disparu sous la cendre et l’écume de lave transformée au contact de l’air en une pluie de cailloux poreux en l’an 79 après Jésus Christ, lors de l’éruption du Vésuve. Il a fallu attendre quinze siècles pour découvrir ce patrimoine enfoui sous la terre et resté quasiment intact. Comme en Grèce lorsqu’on visite des sites archéologiques, on est frappé par la modernité et l’inventivité des hommes d’il y a plus de deux mille ans.



Photographies Ma Récréation. Les fresques tout juste rénovées dans la Villa des Mystères. Observez la modernité du visage de la femme qui se prépare et de son reflet dans le miroir...


Les thermes sont si raffinés. Sans parler des maisons des élites... Après avoir vu les moulures de plâtre des cadavres restés sur place (une esclave enceinte recourbée au sol, un chien hurlant attaché à un poteau, un homme les mains plaqués sur le visage pour lutter contre l’asphyxie…) on ne peut plus regarder le Vésuve du même œil. La terre fertile de ce volcan a beau donner les plus belles tomates de la région, on ne peut pas s’empêcher de penser à la menace qu’il représente.


Photographie Ma Récréation. Le Vésuve vu de Naples


On est reparti pour Naples après notre longue visite et on est allé déjeuner au bord de la mer, juste à côté du Castel dell’Ovo (Via Eldorado, 3, 80132 Napoli). Il y a plein de petits restaurants de poissons. On a choisi le premier sans trop se questionner. On n’a pas été déçu. Situés en plein soleil, ces brasseries sans prétentieux servent des pâtes et des poissons du jour grillés ou frits. Quelques mauvais guitaristes passent chanter en espérant récupérer une pièce. Tout ça nous a paru parfait pour bien démarrer nos vacances. Un peu plus loin, quelques courageux se baignent, d’autres se mettent en maillot sur les rochers. Tout ça, avec le bon goût qui caractérise les jeunes napolitains : des coupes de cheveux improbables pour les garçons et beaucoup trop de maquillage pour les filles (je pourrais consacrer un post entier aux looks improbables des enfants : on frôle la maltraitance !). On a passé l’après-midi à se promener sans but précis. Naples regorge de trésors à tous les coins de rue. Dommage qu’elle soit si noire de crasse. Cela exige des visiteurs un petit effort : il faut faire comme si vous aviez un filtre Instagram derrière les yeux et imaginer les façades dans leur couleur d’origine. On nous avait dit que la sécurité laissait à désirer. Je n’ai pas du tout eu ce sentiment. Le lendemain matin, nous sommes évidemment allés au Musée Archéologique. C’est un complément essentiel à la visite de Pompéi puisque le musée conserve une grande partie des objets, des sculptures et des fresques découverts à Pompéi et Herculaneum.



Photographies Ma Récréation. Le bord de mer à Naples en haut et les petits restaus de poissons dont je vous parle dans cet article


Seul bémol : nous n’avons pas très bien mangé à Naples (en dehors du petit restau de poissons dont je vous parle plus haut). Avez-vous des adresses à recommander à Naples ? Des restaus ou des visites à ne pas manquer ?


Photographie Ma Récréation. Les trésors du Musée Archéologique de Naples


Demain, on prend le bateau pour la petite île de Procida. Préparez vos lunettes de soleil...


Photographie Ma Récréation. Un tombeau au Musée Archéologique de Naples