Les Maisons de Bricourt #2

30/07/2016


Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de lire le premier article que j’ai consacré hier à la famille Roellinger qui a créé les Maisons de Bricourt ? J’ai tellement aimé cet endroit que j’ai décidé de lui dédier trois posts différents. Je vous invite à lire le texte publié hier avant d’entamer ce second volet consacré à La Ferme du Vent, le tout nouvel hôtel ouvert par la famille Roellinger début juillet. Ce lieu spectaculaire est situé à cinq cent mètres du Château Richeux dont je vous parlais hier. Ces trois corps de bâtiment en pierre posés dans un champ juste au dessus de la mer sont pourtant très différents de l’atmosphère sophistiquée du restaurant Le Coquillage. A La Ferme du Vent, on range son téléphone et l’on se met au rythme de la lune qui dispose d’une horloge fabriquée sur mesure pour le jardin de l’entrée. Pas de télévision dans les cinq chambres (les « kleds ») ni de wifi. Le seul écran hypnotique que vous ne pourrez pas quitter des yeux c’est cette vue sur la mer et le Mont Saint Michel.



Photographies Ma Récréation. Les trois corps de bâtiment de la Ferme du Vent derrière le champ de fleurs et la vue environnante


Je ne connais rien à l’astronomie. Je suis nulle en planètes et je ne sais pas nommer les étoiles. Je suis cependant fascinée par les phénomènes de gravitation entre la lune, le soleil et la terre. Lorsqu’Olivier Roellinger nous a présenté notre chambre balayée par les courants d’air pur, il nous a conduit sur la terrasse et a dit à ma fille : « Tu vois la mer qui remplit la baie devant toi ? Et bien dans six heures, elle aura disparu  ». Elle l’a pris pour un fou. Quelques heures plus tard, le paysage azur était pourtant devenu gris argenté. Il ne restait que du sable humide à la surface de la baie. Où pouvez-bien s’enfuir toute cette eau ? La plage disposait-elle d’un siphon secret ? J’ai montré à ma fille cette vidéo qui explique le phénomène des marées. Et en la regardant avec elle, j’ai compris le petit mot laissé dans notre chambre par l’équipe de La Ferme du Vent : « Vous pouvez sentir les battements du cosmos en observant le jeu de la mer. Redevenez un trait d’union entre la terre et la voûte céleste ». Voilà ce qui vous attend dans ces kleds (qui signifient abris à vent). Même si vous êtes hermétique à toute forme de méditation, l’univers se chargera de vider votre cerveau de tout ce qui l’encombre à l’instar de la mer qui se retire pour remplir à nouveau le paysage d’une énergie vive. Magique.



Photographies Ma Récréation


Ce n’est cependant pas que la marée qui provoque cet état de bien-être immédiat. Jane et Olivier Roellinger ont mis du cœur dans chaque centimètre carré des chambres et ça se sent. Un décor de bois, de pierre et de lin, sans fioriture inutile. Ce qui n’empêche pas les espaces d’être extrêmement confortables. Lit gigantesque pour les couples, lit clos pour un enfant de moins de dix ans, baignoire sur pied et poêle à bois dans la plupart des chambres, fauteuils moelleux et cuisine équipée (avec des placards fournis en thé mariage frères, en café et en jolies céramiques pour se sentir chez soi).





Photographies Ma Récréation. La fameuse kled


On est si bien à regarder la mer et à sentir le vent sur sa peau qu’on n’a plus envie de sortir de sa kled. C’est pourquoi la Famille Roellinger propose de vous envoyer un cuisinier pour diner dans votre chambre (à condition de commander ce service avant 14h le jour même). La carte « Au Goût Du Vent » est aussi exigeante que celle du restaurant Le Coquillage : dorade crue aux petits pois et herbes de falaise, salade de homard et d’artichauts assaisonnée de poudre des alizées et angélique, turbot aux poivres de mondes et échalotes grises du jardin… et bien sûr le fameux mille-feuille à la vanille de Madagascar. Le chef arrive le soir avec votre repas logé dans un coffret en bois. Il met le four en route et vous explique combien de temps réchauffer chaque assiette. Puis il vous laisse savourer avec la vue spectaculaire pour seule compagnie. Le grand luxe.



Photographies Ma Récréation


Le lendemain matin, je vous recommande de vous lever à l’aube pour regarder le soleil se lever sur la baie. Je me suis recouchée ensuite et on nous a livré notre petit-déjeuner breton dans notre chambre. Rien que des produits locaux et fermiers sur le plateau : des crêpes, du pain maison, du beurre salé à mourir, de la brioche et du lait frais qui réconcilie avec cet aliment si décrié. J’aime qu’on se sente en Bretagne et qu’on ne décline pas le dernier toast à l’avocat (que j’adore par ailleurs) ou le granola au lait d’amande. Je raffole de ces préparations chez moi mais je suis fatiguée des lieux désincarnés qui ne s’inspirent pas suffisamment de leurs trésors locaux.



Photographies Ma Récréation : voilà ce qu’on vous apporte pour diner !


A La Ferme du Vent, la mer aimante les pas des visiteurs et l’on passe sa journée à sillonner le champ, du puits viking devant les maisons jusqu’à la baie du Mont Saint Michel. Certains clients sortent déjeuner à Cancale, d’autres se rendent au Château Richeux à quelques pas. On va voir les vaches et les ânesses de la propriété, le potager rempli de fleurs de courgettes, de groseilles et de framboises. Un paradis enchanté.



Photographie Ma Récréation. La vue sur la cuisine et la table à manger


Au rez-de-chaussée du corps de bâtiment principal, on trouve une immense cheminée. La pièce chaleureuse offre une rupture olfactive avec les parfums d’embruns et d’herbes coupées à l’extérieur. Un sas réconfortant infusé de fumée de bois racé. Une fenêtre dans la pièce s’ouvre sur les bains celtiques, un lieu qui réconcilie les traditions arabes et scandinaves. Ce lieu de rédemption n’est pas une simple piscine. Son accès y est réservé à six personnes maximum afin de garantir une vraie déconnexion. On peut y profiter du massage des jets et des remous sous l’eau, nager sur une vague à contre courant ou s’étirer dans l’eau en regardant le Mont Saint Michel disparaître dans les nuages. Il y a aussi un sauna et un hammam, parfaitement réussis.




Photographies Ma Récréation. Les Bains Celtiques et leur sauna


Juste à côté du bassin, vous trouverez la réflexologue Gwenn Libouban. Gwenn n’est pas un thérapeute comme les autres. C’est un être rare dont je vous ai déjà parlé sur le blog et que vous êtes nombreux à déjà connaître et consulter – elle vient à Paris une fois par mois pour retrouver ses clients adorés. Gwenn ne se contente pas de masser les pieds. Elle reprogramme le corps tout entier. C’est une femme extraordinaire et tous ceux qui ont eu la chance de recevoir son soin le savent. Elle soulage, elle répare, elle vide le corps des toxines et des énergies sombres pour le laisser se remplir d’un fluide neuf. Je ne suis pas étonnée qu’elle ait trouvé Olivier Roellinger sur son chemin. Ces deux âmes-là ont beaucoup en commun.





Photographies Ma Récréation. La Maison de Gwenn et la partie extérieure des bains celtiques


Voilà, je pense que vous l’avez compris. Ce n’est pas un coup de cœur, c’est un coup de foudre. N’allez surtout pas à La Ferme du Vent avec votre ordi si vous avez du boulot à finir. Préparez-vous à ne rien faire. C’est si difficile d’être inactif aujourd’hui. Et dans ce « rien », dans ce silence intérieur, vous trouverez, j’en suis certaine, une tonne de trésors rien qu’à vous.


La Ferme du Vent à Saint Méloir des Ondes (pas loin de la gare de Saint Malo) : 275, 400, ou 465€ la première nuit (je vous recommande vraiment les vues sur mer), 200, 280 ou 325€ la seconde nuit. Petit-déjeuner breton compris. . Les prix varient selon la taille des chambres (certaines disposent d’une petite chambre pour deux enfants). On est resté qu’une seule nuit et ça m’a complètement métamorphosée. Une heure au Bain Celtique coûte 30€ par personne. Il est réservé aux clients de la Ferme du Vent, du Château Richeux et des chambres des Rimains. Le soin de Gwenn vaut 120€ pour une heure de réflexologie métamorphique. Réservations par Tel : + 33 2 99 89 64 76 ou sur le site internet des Maisons de Bricourt


Le son est complètement décalé comme à chaque fois que j’importe une story snapchat. Désolée... Mais ça vous donnera quand même une idée de toute cette beauté <3