Hotel Danieli à Venise

2/04/2012

Photographies Ma Récréation

 

Mea Maxima Culpa. Contrairement à ce que j’avais promis sur Facebook mardi dernier, je n’ai pas réussi à poster en fin de semaine. Il faut dire que j’étais occupée à tester la qualité du bronzage à bord d’un vaporetto et la fiabilité relative des gondoles vénitiennes. Je sais : la vie des journalistes beauté est épouvantable… Ma première visite à Venise il y a six ans ne m’avait pourtant pas encouragée à y retourner. Il avait plu pendant tout le weekend, les places étaient inondées, poussant les vacanciers à se regrouper dans quelques ruelles à l’abri de l’eau. Notre hôtel semblait aussi ruineux que minable et nous n’avions su échapper à aucun piège de cette plaque tournante touristique. Cette fois, j’ai eu la chance de découvrir Venise au soleil et de séjourner dans l’un des mythes de la cité des Doges : l’hôtel Danieli. Un palais légendaire du XIVe siècle, jouxtant le Pont des Soupirs et la Basilique Saint Marc, qui servit de lieu de tournage au film Le Guignolo avec Jean-Paul Belmondo et qu’on aperçoit aussi dans Eva avec Jeanne Moreau. Une adresse incontournable devant laquelle les groupes de lycéens en voyage de classe et de japonais distingués s’arrêtent pour prendre une photo. Les chanceux qui ont le privilège d’y séjourner arrivent en bateau à droite du bâtiment le plus ancien. On découvre alors des escaliers aussi surréalistes qu’un dessin d’Escher, desservant des dizaines de chambres avec vue sur la lagune. Pas un centimètre carré du sol ou du plafond n’est laissé à l’abandon : on ne sait pas où poser les yeux tant il y a de lustres, de tapis et de tableaux à admirer. Récemment rafraîchi par le décorateur Jacques Garcia, le Danieli réunit désormais trois palais par des petites passerelles au dessus de l’eau, les chambres les plus anciennes se trouvant dans le bâtiment central. Mais au delà du service cinq étoiles, impeccable, et du caractère historique des lieux, c’est la vue qui émerveille les clients du Danieli. Il suffit de regarder par la fenêtre de sa chambre pour se sentir à l’intérieur d’une peinture italienne. Encore plus spectaculaire, la terrasse au dernier étage de l’hôtel est le meilleur endroit de la ville où prendre son petit-déjeuner. Un panorama imprenable sur la lagune et le Palais Ducal qui s’ouvre à la clientèle à l’heure des repas. Le genre de carte postale qu’on imprime en soi et qu’on ne pourra jamais oublier. Evidemment, tout ceci a un prix. Et bien que la réservation en ligne annonce des chambres à partir de 365€ la nuit, je n’ai pas réussi à en booker une seule sur l’année 2012. Si la perspective des prix élevés vous décourage, je vous recommande de vous offrir le luxe d’un petit-déjeuner sur la terrasse, qui est accessible sur réservation aux non résidents de l’hôtel. Magique.
 
Photographies Ma Récréation. De gauche à droite et de haut en bas : les gondoles devant l’hôtel, la vue de ma chambre, la vue de la terrasse, ma chambre.
 
54€ le petit-déjeuner avec accès illimité au buffet ou tarifs variés à la carte, sur réservation uniquement, Tel : +39 041 5226480. Hotel Danieli, Riva Degli Schiavoni 4196, 30122 Venise en Italie. Chambres à partir de 375€ (sachant que ce prix ne correspond pas aux chambres les plus belles qui sont en hauteur avec vue sur la mer et dont je vous laisse découvrir le tarif sur le site)