Hôtel Casadelmar à Porto-Vecchio

7/06/2011

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter de ce lieu iconique situé sur la route de Palombaggia. Dans moins de quatre semaines, il sera pris d’assaut par des hordes de richissimes parisiens, des russes milliardaires et la jet set italienne. C’est hors saison qu’il faut aller au Casadelmar, bien à l’abri des wannabes et autres amateurs de bling. D’une modernité à hérisser le poil de toutes les maisons en pierre de torrent aux alentours, ce cube de bois patiné par les embruns est si bien conçu qu’il semble avoir toujours niché le golfe de Porto-Vecchio. Premier vertige à l’entrée : on est happé par la fenêtre gigantesque. Une vue spectaculaire sur la mer, les cyprès et le relief au loin comme si l’on était en haut d’un plongeoir olympique en train de scruter le fond d’une piscine en plein air. Même impression dans les chambres qui disposent toutes d’une terrasse et de baies vitrées face à la méditerranée. Du battement de cils au réveil jusqu’à l’illumination des voiliers à la tombée de la nuit, il suffit d’ouvrir les yeux pour se nourrir d’une overdose d’azur. On en oublierait même les quelques détails déco ratés comme le voilage bleu layette qui restera ouvert pendant toute la durée du séjour. Lorsque la mer ne suffit plus à nous rassasier, on peut se rendre au restaurant doublement étoilé. Emulsions de petits pois, fruits de mer à la fois cru et caramélisé, saveurs salées glacées, pâtisseries haute couture. Un défilé de raffinement inspiré par la terre natale du chef italien. Quelques brasses dans la piscine à débordement, un jus de fruits à l’ombre des oliviers ou un petit tour sur la plage voisine en bateau : le Casadelmar porte bien son nom et nous pousse à vivre au rythme ralenti des vagues corses. En fin de journée, on file à l’espace bien-être qui dispose également d’une vue à couper le souffle. Et ceux qui me lisent régulièrement savent à quel point je suis sensible aux spas ouverts sur l’extérieur : ils ne devraient jamais être enterrés dans les parkings, c’est contre nature ! Inutile de regarder le menu des soins, le massage must-do est le « Casadelmar » dans la nouvelle cabine double donnant sur la mer, un vrai sur mesure formulé avec des huiles essentielles locales bio, une pression adaptée aux besoins de chacun et surtout une musique rien que pour soi : on peut en effet brancher son iphone ou son ipod et ainsi échapper aux bandes son à deux neurones avec gouttes de pluie sur rivière asiatique. Evidemment, ce paradis terrestre a un prix à vous coller une crise de tachycardie ventriculaire en plein été. Raison de plus d’opter pour un weekend au printemps ou à l’automne et suivre les promotions en ligne…

 

 
A partir de 380€ la nuit hors saison en chambre double, (800€ pendant les vacances scolaires d’été), à partir de 85€ le menu deux étoiles hors boisson pour les clients de l’hôtel, 150€ le massage Casadelmar d’1h dans l’Espace Mer. La promotion du moment : la journée au Casadelmar avec déjeuner (plat, dessert et boisson) + un massage et accès au spa + un accès libre à la piscine de l’hôtel : 250€ au lieu de 400€. Hôtel Casadelmar, Route de Palombaggia BP93, 20538 Porto-Vecchio Cedex, Tel : 04 95 72 34 34