Borgo dei Conti Resort en Ombrie

19/05/2017


Hier, je vous parlais de mon voyage en Ombrie avec la marque Fresh. Je ne vais pas me la raconter en vous disant que j’ai mille adresses à vous recommander dans cette région au centre de l’Italie. Je ne suis restée que deux jours et notre programme était bien trop rempli pour jouer les globetrotteuses dénicheuses de bons plans. Néanmoins cette escapade m’a vraiment donné envie de retourner dans ce coin, bien moins touristique que la Toscane, la côte Amalfitaine, la région des lacs ou les Pouilles. J’avoue qu’avant de partir, je ne savais même pas situer l’Ombrie sur une carte… En dehors des régions les plus au Nord de l’Italie, l’Ombrie est la seule qui n’ait pas de frontière avec la mer. Elle est nichée entre Rome et Florence. Du coup, selon l’endroit que vous souhaitez visiter en Ombrie, il vous faudra prendre l’avion jusqu’à Rome ou Florence. La marque Fresh nous a invités à l’hôtel Borgo dei Conti, un lieu spectaculaire à 180km de Rome et j’ai profité de mon séjour là-bas pour réclamer une visite de la propriété gigantesque tout près de Pérouse.





Photographies Lili Barbery-Coulon


Si vous voyagez, comme nous l’avons fait via Rome, optez pour un vol low cost afin d’économiser un peu de budget car vous allez avoir besoin de louer une voiture pour visiter la région. On a mis un peu moins de deux heures pour rejoindre l’hôtel de l’aéroport. La première heure de route n’a pas grand intérêt mais très vite, le relief évolue, les collines se transforment en montagnes et l’on voit apparaître des villages en pierre claire surplombant les grands virages. Des rangées d’oliviers s’enroulent autour des sommets et les cyprès ponctuent le paysage de grands points d’exclamation élancés vers le ciel. On est arrivé au Borgo dei Conti à la nuit tombée et en traversant la cour intérieure derrière la façade du château, l’hôtel m’a paru si grand que j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un véritable village. Au XIIIe siècle, en effet, cette propriété construite sur une ancienne forteresse abritait plusieurs centaines d’habitants. Au XIXe, le bourg devint la propriété du Comte de Montepetriolo qui fit construire une orangerie et transforma les bâtiments en résidence privée. Longtemps laissé à l’abandon, ce lieu historique a été récemment racheté par des hôteliers qui ont mis plusieurs années à le rénover. Le parc autour du château est spectaculaire. Il y a tellement de petites terrasses cachées ici et là qu’on rêverait d’être millionnaire pour y organiser une fête gigantesque. Il y a d’ailleurs une toute petite chapelle ancienne derrière la piscine, où sont célébrés des mariages.





Photographies Lili Barbery-Coulon (ma chambre au milieu)


J’ai cueilli des asperges sauvages dans la forêt de l’hôtel qui dispose aussi d’un grand potager où les chefs vont se servir pour concevoir le menu du jour. J’ai visité pas mal de chambres et je n’ai vu quasiment aucune baignoire dans les salles de bain pourtant gigantesques. Je n’ai pas bien compris pourquoi mais j’imagine que cette absence de baignoires est liée aux canalisations ou à un besoin d’économiser l’eau ? Les chambres sont assez différentes d’un bâtiment à l’autre, mais elles sont toutes décorées dans un style moderne qui détonne avec l’histoire du bâtiment. J’avoue que ce n’est pas ce qui m’a le plus séduit, ça mériterait un peu plus de personnalité, un peu plus de parti pris… J’ai diné sur place le premier soir et j’en ai un souvenir délicieux (de toutes façons, à part à Venise, je n’ai jamais rien goûté de mauvais en Italie). Dans cette région, la truffe est à l’honneur car on en trouve enfouies sous les oliviers d’Ombrie. Mais aussi la soupe de lentilles, la charcuterie, le sanglier ainsi que les poissons d’eau douce. Autant dire que ce n’est pas dans cette région qu’on va entamer une detox. J’ai été un peu déçue par le petit-déjeuner. Vu le cadre, on s’attend à un buffet somptueux. Vous allez sans doute me trouver difficile. Je le suis concernant le breakfast, c’est vrai… Je mets la barre très haut à longueur d’année chez moi, du coup j’attends beaucoup dans ce type d’endroits luxueux. Vous trouverez bien sûr des fruits frais, des pâtisseries italiennes, du pain de la région (sans sel, ce qui m’a semblé assez étrange), des œufs, des yaourts et du muesli. Mais la présentation n’est pas terrible et ça manque de modernité. Je suis devenue la « reloue du petit-déj » en somme ☺





Photographies Lili Barbery-Coulon. En haut : la vue en haut de la tour (qui est une chambre). Au milieu : la salle de jeux. En bas : la piscine de l’hôtel


L’hôtel est absolument kids friendly (les jardins disposent d’espaces de jeux dédiés et les chambres sont fournies en livres pour les petits) cependant c’est le genre d’endroit où j’aurais envie de passer un weekend en amoureux. On peut facilement rester tout le weekend à profiter du spa (que je n’ai pas testé), de la piscine et des ballades dans le parc. Ce serait cependant dommage de ne pas sortir et visiter la région de l’Ombrie qui regorge de villages splendides et de randonnées à faire dans les montagnes. Le manager de l’hôtel m’a suggéré plein d’idées que j’ai oublié de noter (sorry). Dans un rayon de vingt kilomètres, vous pourrez découvrir Solomeo, Perugia ou Citta della Pieve, partir sur les traces de Saint François d’Assise (qui est donc né à Assisi, à 40km de l’hôtel). Si vous avez le courage, allez jusqu’à Orvietto, à soixante bornes, ça a l’air si beau… Et si vous rêvez d’une piscine ahurissante, réservez-vous un soin au Nun Spa Museum dans l’ancien monastère de Sainte Catherine à Assisi. Les bains à remous construits dans ce bâtiment sont dingues de beauté et le restaurant de l’hôtel est vraiment délicieux. Bref, une région moins investie par les touristes que la Toscane et dans laquelle je me ferais bien un petit-road trip en famille ou un weekend de lovers…





Photographies Lili Barbery-Coulon (imaginez le nombre de chambres !)


La chambre double avec petit-déjeuner est à partir de 192€ la nuit (j’ai fait une simulation de réservation pour octobre 2017 sur leur site et je suis tombée sur ma chambre à ce tarif non remboursable). Via le site de réservations de Relais et Châteaux, la chambre est à partir de 240€ la nuit pour deux. J’imagine qu’en plein été, les tarifs sont bien supérieurs. Borgo dei Conti Resort, Strada Montepetriolo 26, 06132 Perugia, Italie, Tel : +39 075 600 338, info@bdcresort.com




Photographies Lili Barbery-Coulon. La chambre de milieu n’était pas la mienne, elle fait partie de celles que j’ai pu visiter.