Bir Sur River Inn (et autres) à Big Sur

17/06/2013

Photographies Ma Récréation. Vues de la côte à Big Sur

Prêt à reprendre la route Number One en Californie ? Pour ceux qui découvrent ce blog, je vous recommande de lire, en introduction, l’article dans lequel je présente le Road Trip californien que j’ai fait en mars dernier. Après L.A, Palm Springs (avec un autre choix d’hôtel ici), le Joshua Tree National Park et Santa Barbara, on remonte en voiture en direction de Big Sur. C’est l’un des plus beaux segments de la fameuse Highway Number 1 : vous allez vous régaler ! Surtout, ne manquez pas la réserve d’éléphants de mer sur le chemin. Vous trouverez les coordonnées exactes de cette plage (devant laquelle vous allez forcément passer) juste ici. On s’y est arrêté par hasard, intrigué par le parking au milieu de nulle part. On a d’abord cru qu’il s’agissait d’un regroupement d’écureuils apprivoisés vu qu’ils se tenaient autour des voitures des touristes, dans l’espoir d’un vieux morceau de sandwich. Puis, on s’est approché de l’océan Pacifique et on a découvert une première dizaine d’éléphants de mer en train de buller sur la plage. Un peu plus loin, une centaine de ces mammifères se recouvraient de sable pour éviter les coups de soleil (ou pour accoucher, c’était la saison). Un spectacle hallucinant pour une famille parisienne comme la notre, habituée à croiser, au mieux, quelques rats sur la ligne 12.
 
Photographies Ma Récréation.En haut : les éléphants de mer sur la route n°1, la côte près de Big Sur et les ambiances jurassic-parkiennes en bas
 
Plus on avance vers Big Sur, plus la route serpente. On gagne en hauteur sur les falaises au bord de la mer et les paysages surgissent à chaque virage comme des apparitions de Jurassic Park, tant la végétation est dense, ou au contraire comme des réminiscences bretonnes, les vagues fouettant les rochers. Avec, en prime, un épais brouillard qui recouvre la surface de l’océan et donne l’impression de conduire au dessus du ciel. Je ne sais pas combien de fois on s’est arrêté sur la route pour apprécier toute cette beauté. C’était époustouflant. Evidemment, si vous y allez avec des enfants, je vous recommande vivement quelques sacs en plastique de circonstance ou des arrêts répétés pour éviter le tragique vomi avant l’arrivée. On y a échappé, you can do it too ! A Bir Sur, on rêvait d’aller au Deetjen’s, un hôtel dont plusieurs de mes amies m’avaient dit le plus grand bien. Malheureusement, les réservations ne se font que par téléphone quelques heures dans la journée. Avec le décalage horaire en France, j’ai systématiquement appelé au mauvais moment. J’ai fini par avoir une personne très désagréable en ligne qui m’a proposé un lit une place et demi pour trois… J’ai donc renoncé à ce lieu de rêve.
 
 
J’ai ensuite décidé de faire exploser ma carte bleue en tentant de réserver une nuit au Post Ranch Inn. Malheureusement, l’hôtel (qui coûte une paire de Pierre Hardy, c’est à dire deux bras et une jambe) est interdit aux enfants. Je ne sais pas exactement pour quelle raison, sans doute une histoire de sécurité car les chambres disposent de terrasses idéales pour une tentative de suicide. J’aurais beaucoup aimé aller faire quelques photographies sur place, mais je me suis fait « refouler » par la sécurité à l’entrée qui m’a parlé de la tranquillité de ses clients. En même temps, à ce prix là, on n’a pas forcément envie d’avoir une journaliste-blogueuse dans les pattes au petit-déjeuner.
 
Photographie Ma Récréation. La vue de la route n°1 quand on monte tout en haut du chemin de Deetjen’s
 
Donc, après avoir disséqué les offres sur Google et autre sites de voyage, j’ai fini par opter pour une chambre très raisonnable dans un motel sans prétention, le Big Sur River Inn. Après le Spanish Garden Inn de Santa Barbara, on a eu l’impression d’avoir légèrement redescendu l’échelle sociale. C’est ce qui s’appelle un confort « de base » : deux lits double, une douche et un lavabo dans une petite pièce qui a le mérite d’être propre. Point. Avec, tout de même, une petite « terrasse » privée à l’entrée. L’hôtel est situé au bord de la route, donc vous risquez d’entendre les voitures passer la nuit. De notre côté, ça ne nous a pas dérangé, on était trop crevé par la route parcourue dans la journée. En revanche, on a bien entendu notre voisin de chambre prendre sa douche à 6h tapantes. Sans doute un randonneur (ils pullulent dans la région). L’avantage de cet hôtel tient au restaurant situé juste en face qui sert une assiette très correcte de poulet accompagné de légumes frais ainsi que d’une piscine au bord de la rivière. Le tout niché sous les grands arbres, ambiance Davy Crockett.
 
Photographies Ma Récréation : Le Big Sur River Inn
 
Et puis à Big Sur, peu importe l’endroit où vous irez dormir, vous serez régénéré par les panoramas à couper le souffle. L’épicerie en face du River Inn vous donnera la liste des « must-see spots » aux alentours. Un coucher de soleil face à l’océan Pacifique me paraît indispensable. Et comme toute la route est belle, vous ne manquerez pas de choix pour profiter de la vue. Le lendemain matin, nous sommes allés visiter le fameux Deetjen’s. Et j’ai bien regretté de ne pas avoir accepté le lit qu’on m’avait proposé au téléphone. Cet endroit est tout simplement magique. Disséminés dans une forêt gigantesque au bord de la mer, les bungalows en bois qui font office de chambres disposent de fenêtres dans le toit pour observer les arbres en s’endormant. La réception et le restaurant sont recouverts de fleurs et décorés avec soin. Nous n’avons d’ailleurs croisé que des clients enthousiasmés par leur nuit sur place. Enfin, dernier conseil si vous allez à Big Sur : restez-y au moins deux nuits. On a mal calculé notre voyage et on a pensé qu’on serait heureux de passer trois nuits à San Francisco avant de rentrer à Paris. C’est très difficile de retrouver l’ambiance stressante de la ville après la sérénité de Big Sur. Il faut s’en nourrir le plus longtemps possible…
 
 
Big Sur River Inn, à partir de $180 la nuit pour une chambre double, petit déjeuner compris (wifi inclus dans le restaurant éponyme juste en face, tarifs réduits pour les clients de l’hôtel au restaurant) 46840 Highway 1, Big Sur, CA 93920. Deetjen’s, à partir de $90 la nuit pour une chambre simple avec salle de bain à partager, autour de $220 la nuit pour un grand bungalow, 48865 Highway 1, Big Sur, CA 93920. Post Ranch Inn, à partir de $625 la nuit pour une chambre double (en basse saison), 47900 Highway 1, Big Sur, CA 93920