Fred, Pinterest et moi

1er/07/2015


Il n’y a rien de plus difficile que d’expliquer à un coiffeur ce qu’on veut. Bon d’accord, j’exagère sans doute un peu, il y a des épreuves plus difficiles dans la vie… comme manger des criquets vivants à Koh Lanta ou supporter la canicule dans un appartement sous les toits et sans clim (humour, hein, ne m’agressez pas en me parlant de la faim dans le monde ou des femmes afghanes). N’empêche. Parler avec un coiffeur, ça se prépare. Etant moi même une ancienne traumatisée du cheveu mal coupé, j’ai une longue expérience d’échecs en communication capillaire. A 8 ans, je rêvais d’une coupe effilée – je rappelle que c’était les années 80 – avec un genre de frange un peu spéciale. J’étais venue sans photo chez le coiffeur. Il avait cru savoir pile ce que je voulais en un mot. Je n’ai pas osé le contredire. Je suis sortie défigurée. Premier trauma. A peu près au même âge, j’ai espéré avoir les cheveux courts comme dans une pub Dessange. Le coiffeur en face de chez moi qui était plus habitué à rafraichir la nuque des messieurs Orléanais du quartier m’a dit qu’il voyait très bien ce que je voulais et BIM, je me suis retrouvée avec une coupe en escalier avec franges, pates et longueurs improbables dans le cou. J’ai pleuré pendant une semaine entière tellement c’était laid. D’autant que j’ai les cheveux hyper fins, donc on ne peut rien camoufler dans la masse.



Photographie issue de la vidéo diffusée hier sur le blog de Cut By Fred. Oui je me suis fait couper les cheveux en perfecto... Il ne faisait pas aussi chaud la semaine dernière, et je me suis dit que les cheveux glisseraient sur le cuir. Ce qui m’a valu le surnom de Catherine Lara pendant le tournage...


En vieillissant et en travaillant dans ce métier, ça aurait du s’arranger. Evidemment, ça fait très longtemps que je n’ai pas eu d’expérience aussi désastreuse. Mais ça m’arrive encore d’être déçue par un brushing ou de ne pas obtenir ce que j’espérais. Et quand j’aborde le sujet avec mes amies, je me rends compte qu’on est nombreuses dans ce cas. La solution : Pinterest ! Vous vous souvenez qu’avant, dans les salons de coiffure, il y avait des catalogues de coupes de cheveux. Si vous aviez la chance de tomber sur la photo de vos rêves, ça permettait au moins de bien expliquer vos attentes. Moi, je me fais des boards sur Pinterest de coupes que j’aime bien. J’en ai un, caché, qui s’appelle « mon carré idéal » dans lequel je range des images de célébrités ou d’inconnus avec la bonne longueur de carré. C’est très pratique, car on n’a plus qu’à le montrer à l’aide de son téléphone lorsqu’on arrive chez le coiffeur.


Des années que je rêvais de me faire couper les cheveux par Fred – qui tient le blog Cut By Fred - mais je n’osais pas le lui demander et il attendait que je le fasse car il me croyait addict à David Mallett. J’adore retourner au même endroit mais j’avais envie de faire l’expérience du talent de Fred, qui en plus d’être un coiffeur génial (c’est lui qui signe toutes les transformations capillaires de Lisa Gachet ou de Mai Hua, c’est aussi lui qui s’occupe d’une tripotée d’actrices françaises pour des shootings ou des événements) est le garçon le plus drôle de la terre.


Le jour où il est venu à la maison, l’appart était dans le même état que sur ce post, j’étais très fatiguée et j’avais les cheveux super crades (je me disais qu’il allait me demander de les laver mais pas du tout, il me les a coupés tels quels). Je lui ai montré mon tableau d’inspirations sur Pinterest et j’ai dit ce que je ne voulais pas (en l’occurrence une frange, been there, done it, pas cette fois). Le bon carré, on pense qu’il n’y a rien de plus simple. En fait pas du tout. C’est l’une des coupes les plus compliquées à exécuter pour un coiffeur. Surtout quand on est une chieuse comme moi, qu’on veut qu’il y ait un léger mouvement (donc que ce ne soit pas un carré strict, coupé au cordeau). On s’est installé dans la cour de mon immeuble, on s’est fait chier dessus par un pigeon (véridique, une pluie de merde, on a tellement ri !) et en moins d’une heure, j’avais pile la coupe que j’espérais. Et ce que vous voyez dans la vidéo (le lien est juste ici) c’est un résultat sans séchage et sur cheveux crades. Le mec a vraiment du talent !


En tous cas, où que vous alliez, n’arrivez pas les mains vides chez le coiffeur. Regardez des photos de vous, sélectionnez celles que vous préférez. Réfléchissez à la coupe qui vous fait envie, à ce que vous ne voulez pas. Et dites-le. Le pire étant de se taire et de subir les ciseaux en espérant qu’un élastique pourra camoufler le massacre. Idem pour la couleur. Arrivez avec des images de ce que vous voulez. Et pas juste une seule…



Photographie issue de la vidéo diffusée hier sur le blog Cut By Fred


Merci Fred pour ce moment et pardon pour les pigeons mal élevés de mon jardin ☺