Une journée parfaite (avec un concours !)

25/11/2016


Il y a quelques semaines, une de mes amies qui a accouché de son premier enfant il y a huit mois m’a demandé quel spa parisien je pourrais lui recommander pour y passer une journée. Vous êtes d’ailleurs nombreuses à me poser ces questions lorsque vous devez organiser des enterrements de vie de jeune fille. J’adore l’idée d’une après-midi au bord de la piscine du Ritz avec plein de copines, ou une matinée au Six Senses de la rue de Castiglione mais pour être honnête, l’idée d’une journée entière enfermée seule dans un spa me paraissait plutôt déprimante. J’aime paresser dans la salle de repos d’un institut lorsqu’il jouit d’une vue panoramique ou qu’il est installé au bord d’une plage. Mais à Paris, la plupart de ces lieux sont en sous-sol et dès que mon massage est terminé, je n’ai qu’une envie : remonter à la surface !


Du coup, j’ai concocté un programme en réfléchissant à la journée idéale que j’aurais envie de passer. Pile au moment où je lui soumettais mes idées, c’était l’anniversaire d’une de mes meilleures amies, Marine de Bouchony, dont je vous parle souvent puisqu’il lui arrive de signer des images pour le blog avec son acolyte et indispensable Camille de Laurens. Je connais Marine depuis bientôt quinze ans. Pour mes 40 ans, elle m’a écrit un discours que je ne peux pas relire sans verser une larme. Lorsque je me suis mariée, elle a organisé avec nos deux autres inséparables copines un enterrement de vie de jeune fille à Londres que je n’oublierai jamais (elles ont même réalisé un faux Madame Figaro en faisant des séries photo chez moi en mon absence et une interview de mon mari…). Bref, j’avais envie de la soigner, ma pote de toujours. Du coup, j’ai suivi le programme que j’avais mis au point à la lettre, en espérant qu’il vous donne aussi des idées pour les amies que vous voulez choyez, qu’il s’agisse d’un enterrement de vie de jeune fille (vous trouverez aussi des idées dans le livre de La Fiancée du Panda), d’un anniversaire, d’une naissance à fêter, ou juste d’un gros kiffe entre filles. Et à la toute fin de ce post, je vous promets un joli concours...



Marine et moi, ce jour-là vers 16h, après notre massage...


1. Virez les gosses
Pas question de vivre cette journée avec la marmaille. J’ai donc demandé à mon amie de réserver un samedi de 11h à 18h et de faire garder ses enfants par son mari. Un samedi sans repas à préparer ni courses ni lessives ni devoirs à surveiller, c’est déjà un cadeau en soi. Merci aux papas qui nous ont offert ce moment pour nous (on ne leur a pas trop laissé le choix, faut dire).


Photographie Ma Récréation, le Studio Keller


2. 11h, ouvrir ses chakras au Studio Keller avec un cours de yoga kundalini
Je vous l’ai dit dans cet article  : le yoga kundalini est ma nouvelle passion. Je suis ma prof Caroline Benezet dès que je peux là où elle enseigne (Rasa, Tigre Yoga, Studio Keller...) et les bénéfices de ses cours sont si nombreux que je voudrais que tous ceux que j’aime en fassent l’expérience. Elle n’était pas là samedi dernier car elle est partie au Maroc s’occuper de sa retraite de yoga. La prof qui est venue la remplacer avait une énergie très différente mais j’ai beaucoup apprécié son cours. Marine ne savait rien de la journée qu’elle allait passer. Je lui avais juste donné rendez-vous au Studio Keller en lui demandant d’emporter un leggin. On s’est oxygéné en profondeur, on a médité, chanté des mantras, sauté comme des kangourous, puis comme des grenouilles et on est ressorti une heure et demi plus tard complètement détendues. Le minimum syndical pour oublier les soucis de la semaine écoulée. Le Studio Keller dispose d’une pièce immense baignée de lumière. Il n’y a pas de vestiaire réservé aux femmes : tout le monde se change en même temps dans la petite pièce où l’on range les tapis. Une ambiance très roots qui me plait beaucoup. Autre avantage de ce studio : les tarifs. Pas besoin d’un abonnement cher, on peut acheter une carte de 10 cours pour 170€ et une fois qu’on a ce genre de cartes, on peut parrainer un(e) ami(e) pour seulement 5€ le premier cours. Studio Keller, 1 rue Keller, Paris 11e.




Photographies Ma Récréation. Mon amie Marine, juste après le yoga en train de sentir le parfum que je lui ai offert à l’heure du déjeuner : Petites Chéries d’Annick Goutal, sa fragrance habituelle


3. 12h30, reprendre des forces devant un repas healthy au Petit Keller
A 12h30, juste après le cours de yoga, j’avais réservé une table pour deux dans ce restaurant japonais installé dans un bistrot typiquement Parisien. On y déguste des donburis (de grands bols de riz recouverts de maquereaux marinés au miso ou de viande grillée) mais aussi des assiettes végétariennes avec des légumes de toutes les couleurs. Derrière les fourneaux, on peut compter sur l’intelligence et la sensibilité de Kaori Endo, ancienne de Nanashi et de Rose Bakery). Le contraste entre les saveurs asiatiques et la déco emblématique de Paname est saisissant. C’est bon. C’est frais. Tout est abordable (15€ le donburi très copieux). Les serveurs sont gentils. Le restau idéal ! Le Petit Keller, 13 bis rue Keller, Paris 11e, Tel : +33 1 43 55 90 54.



 



Photographies Ma Récréation. Juste après notre massage en duo chez Yuzuka : regardez nos mines détendues :-)


4. 15h, dénouer les muscles contractés à l’institut de massage Yuzuka
Le rapport qualité prix de cet espace est imbattable. Bien sûr, il existe des cabinets de massage moins chers dans Paris, et en particulier dans le 13e où on peut trouver d’excellents soins asiatiques. Mais dans cet institut de la Rive Gauche, j’aime la décoration soignée autant que les huiles utilisées pour les massages (et parfumées au yuzu ou au bois d’hinoki pour ne citer que deux matières). Toutes les masseuses sont japonaises et je n’ai encore jamais été déçue par leurs mains. Au sous-sol, il y a une cabine pour les massages en duo. On s’est déshabillé et allongé sur les tables chauffantes avec un sourire hilare. On était surexcité avant que le soin commence. Pendant une heure, les deux masseuses nous ont pétri les muscles endoloris, dérouillé les jambes fatiguées, drainé la lymphe paresseuse, dénoué les nuques constamment sous pression devant l’écran. Même avec le cheveu gras et sans maquillage, on rayonnait en sortant (j’ai glissé les photos en guise de preuves). 90€ le massage d’1h par personne avec un thé vert servi à l’issue du soin, Yuzuka, 62 avenue Bosquet, Paris 7e, Tel : +33 9 83 93 83 41






Photographies Ma Récréation. Les délicieuses gourmandises de Rose Bakery au Bon Marché


5. 16h30, s’autoriser une pause sucrée chez Rose Bakery
Quittez Yuzuka à pied et rejoignez le Bon Marché, il y en a pour une vingtaine de minutes. Attention, l’attente le samedi après-midi peut être un peu décourageante lorsqu’on s’aventure chez Rose Bakery au 2e étage du grand magasin. Si vous organisez un enterrement de vie de jeune fille et que tout le monde n’a pas le budget pour un massage chez Yuzuka (de toutes façons, ils n’ont pas l’espace pour recevoir de grands groupes) vous pouvez vous retrouver toutes dans ce restaurant puis finir ensemble le reste de la journée. Je vous recommande cependant d’envoyer une première troupe réserver une grande table en amont. Difficile ensuite de résister aux scones, aux cakes multicolores, à la tarte au citron meringuée, aux tartes et aux brownies moelleux. Tout fait envie et je dois dire que je viens parfois juste pour regarder ce buffet des desserts qui m’évoque une pâtisserie de contes de fées. Un green juice et un thé lapsang souchong pour accompagner ces délices et nous sommes reparties pour une autre aventure (alors que Marine était convaincue que la journée se terminait ici). Rose Bakery Tea Room au Bon Marché, 24 rue de Sèvres, Paris 7e, 2e étage, juste à côté des chaussures. Tel : +33 1 42 22 60 00



Photographies Ma Récréation, le nail bar Kure Bazaar


6. 17h30, finir en beauté au nail bar Kure Bazaar du Bon Marché
C’est si bon de surprendre ceux qu’on aime. Marine ne savait pas que je l’emmenais seulement un étage plus bas, dans les salons d’essayage de la lingerie où se trouve un bar à manucures absolument parfait, tenu par Kure Bazaar. Cette marque que j’adore propose des vernis beaucoup moins toxiques que les formules classiques qui pourtant tiennent bien et sont déclinés dans une gamme de teintes zéro défaut. Leur spécialité consiste à glisser les mains dans un gant rempli d’agents hydratants et nourrissants avant de procéder à la manucure. En 45 minutes, on transforme ses mains abimées en extrémités raffinées. Kure Bazaar au Bon Marché, 30€ la manucure écologique, Tel : +33 6 14 13 59 08, 1er étage dans les salons d’essayage du rayon lingerie.



Photographies Ma Récréation : le nail bar Kure Bazaar au Bon Marché


A 18h15, on est chacune partie retrouver nos familles, le cerveau régénéré et l’énergie à bloc. Très heureuses d’avoir partagé cette journée en apesanteur. Et, parce que j’avais envie de vous offrir un petit morceau de ce moment extatique, je vous propose de gagner dix kits de trois vernis Kure Bazaar. Pour participer à ce concours, il vous suffit de laisser un commentaire en me décrivant la journée idéale que vous aimeriez qu’on vous offre. Je tirerai au sort lundi prochain les dix gagnants(es). Je suis impatiente de vous lire !!!



Le coffret de trois vernis Kure Bazaar à gagner !