Réconfort

25/06/2012

Photographie tirée du blog Sweet Style

Encore un mois et c’est la quille. Hier, une de mes amies m’a envoyé une capture d’écran de la météo de cette semaine au Texas, pile là où j’étais en avril et où je retourne en août. Plein soleil, trente degrés, pas un nuage. J’ai rêvé de cette lumière toute la nuit mais ça n’a pas suffit à éclairer le ciel parisien à l’aube ce matin. Quel enfer. Jamais un mois de juin n’avait été aussi déprimant. Même la kermesse de l’école était sinistre sous cette pluie. Pour me réconforter, je me suis nourri de belles images et de pâtisseries maison tout le weekend. Pas sûre que ce soit la meilleure stratégie avant de se retrouver en maillot mais ça a le mérite d’être efficace pour le moral. J’ai fait un tour sur la toile et j’ai découvert This Makes Me Happy, un nouveau blog qui compile tout ce qui rend son auteur heureuse. Un genre de Pinterest avec une sélection assez focalisée sur les pastels et les gourmandises régressives. En cliquant sur les liens, je suis tombée sur My Little Fabric, un sublime blog français que je connaissais déjà et que je devrais aller voir plus souvent pour me faire du bien. C’est, à mon sens, l’Everest en matière de stylisme culinaire. Il faut dire que sa créatrice, Aline Caron, est directrice artistique et a déjà signé plusieurs livres de recettes pour Larousse. A chaque fois que je me rends « chez elle », je me régale de chaque détail comme les tâches de framboise sur la vaisselle blanche faisant écho aux dessins de fruits sur la nappe en papier (voir la recette de la charlotte) et je suis admirative de tous ses DIY déco. This Makes Me Happy m’a aussi permis de découvrir le site de Mrs A in the Cove que Leana, l’auteur, a rebaptisé Sweet Style. Dingue de rose pâle et de sablés décorés, cette mère australienne de quatre filles a monté son business au fil de son aventure sur le net. Elle décore aujourd’hui les buffets des grandes occasions pour ses clients à Sidney. Je ne sais pas pourquoi ces photographies de tables festives, de bonbons et de mini gâteaux me mettent à ce point en transe. Elles me guérissent de tout. Elles mettent du coton là où la vie est rugueuse, elles me donnent envie de croire aux miracles. Je voudrais aller vivre à l’intérieur de ces images l’espace d’une journée, embarquer ma grand-mère qui souffre et mon amie malade avec moi. Et vous, où allez-vous chercher du réconfort quand le sol se fendille sous vos pieds ?