Party girl !

24/09/2014

Photographies Ma Récréation

J’adore organiser des fêtes. Je me suis régalée à préparer mon mariage il y a quelques années : soigner les détails, me prendre la tête sur le bon pastel pour les fleurs, dénicher des solutions moins chères dans des magasins improbables. Si j’étais riche, je crois bien que je passerais ma vie à faire des dîners à thème, des chasses au trésor pour adultes, des brunchs sans fin à la campagne, des soirées déguisées… Etrangement, j’ai détesté faire de l’événementiel lorsque j’ai commencé à travailler (il y a longtemps… je me sens vieille d’un coup). Les enjeux ne sont pas les mêmes si une fête est ratée, la pression est beaucoup plus grande et j’ai des souvenirs atroces de moi en train de faire la méchante à l’entrée, une liste à la main, contrainte de refuser des invités pour des raisons de sécurité (le cauchemar). Cependant cette expérience m’a appris à être ultra organisée (Glaçons ? check. Location de sono ? check. Déco ? check. Buffet ? check….). 

Photographie Ma Récréation. Cette serre est ma préférée. Quelle beauté...
 
Samedi dernier, j’ai organisé une fête dans un lieu qui me fascine depuis longtemps. Un ensemble de serres abandonnées dans les Yvelines. L’endroit est tellement beau qu’il faut peu de choses pour le décorer. Quelques spots lumineux, des bougies, des photophores et des boules de papier trouvées sur le site My Little Day. Je vous gave peut-être à longueur d’année avec cette petite entreprise tenue par mes deux copines Gabriella Toscan du Plantier et Dorothée Monestier. Mais elles ont tellement de goût et d’idées que ce serait dommage de ne pas en parler. Pour le buffet, un vieux drap blanc en guise de nappe, des rosaces en papier (toujours chez My Little Day), une petite guirlande Happy Birthday (trouvée l’an passée chez Bonton Birthday mais la boutique de la rue de Grenelle a été remplacée depuis par un surplus Bonton) et quelques jolis plats (il y en a un que j’ai ramené de Barcelone. J’ai acheté celui avec la cloche chez Ikea. La corbeille en céramique à droite vient de chez Astier de Villatte).
 
 
 
Photographies Ma Récréation
 
J’avais déjà raconté comment je fais mes photophores il y a trois ans dans un vieux post. Cependant, je vous redonne le truc si vous ne vous en souvenez pas : aller acheter des sacs en papier chez un grossiste type Selfor rue de Réaumur. Découper les anses. Replier le bord du sac afin de lui donner une forme. Il ne faut pas que les côtés du sac puissent se toucher pendant que la bougie flambe sinon c’est « bal des pompiers » garanti. S’il y a du vent, il faut mettre un poids dans chaque sac (du sable ou des cailloux) pour éviter que les photophores ne s’envolent. Ensuite, il ne reste plus qu’à ajouter une bougie chauffe plat de grande taille (Ikea propose un format qui brule pendant 9 heures) dans chaque sac. C’est très beau s’il y en a beaucoup. Mais ne le faites pas dans un appartement, c’est trop risqué ! Juste à l’extérieur !
 
 
 
Pour l’installation de la cascade de boules, choisissez des sphères de tailles et de couleurs différentes (lampions et boules alvéolées mais il y a aussi les losanges alvéolés et les pompons). Avec du fil de pèche, accrochez-les à des hauteurs différentes. Si vous n’avez pas de suspension, vous pouvez faire tenir le fil de pèche avec un scotch de peinture (celui qui s’arrache facilement) directement au plafond, les sphères sont très légères donc ce scotch suffira. Et voilà, il ne reste plus qu’à ambiancer le dance-floor…