Parfums à lire

17/11/2011

Photographie Ma Récréation

Il y a plusieurs années déjà, un atelier olfactif organisé par Thierry Mugler m’a offert la chance de rencontrer l’historienne Elisabeth de Feydeau. En l’espace de deux heures à peine, elle m’a fait prendre conscience de la capacité olfactive à raconter son époque et je n’ai plus jamais senti une essence sans me demander ce qu’elle disait de nous. Depuis, nous sommes devenues amies et je l’ai observée ces deux dernières années travailler avec acharnement sur son anthologie Les Parfums qui vient tout juste de paraître aux Editions Robert Laffont. Une bible de 1200 pages qui retrace avec précision toute l’histoire de la parfumerie, qui donne la parole aux grands nez de ce métier, qui réunit les plus beaux textes d’auteurs sur le sujet avec en prime un dictionnaire archi complet du parfum. Un indispensable pour tous les maniaques de fragrances. Quant à Marie-Bénédicte Gauthier, journaliste auteur de plusieurs ouvrages sur la beauté, elle signe un « coffee table book » sur les essences entrées dans la légende. Des parfums iconiques classés par ordre chronologique de Jicky de Guerlain (1889) à Infusion d’Iris de Prada (2007) en passant par L’Air du Temps de Nina Ricci, Calandre de Paco Rabanne ou Musc Ravageur des Editions de Parfums Frédéric Malle. Autant de révolutions olfactives qui ont initié des courants et qui continuent de faire référence auprès des parfumeurs. L’occasion de redécouvrir le brief d’origine, le contexte sociétal et quelques images de l’époque, actrices ou mannequins mythiques comme cette photographie de Lauren Hutton en Calvin Klein qui illustre le chapitre sur le phénomène Obsession de 1985. Deux livres qui donnent envie d’être bousculés par de nouvelles fragrances, celles qui marqueront notre décennie par leur originalité, leur cohérence absolue, leur prise de risque. Je ne sais pas si les années 2010 retiendront l’Eau de Parfum Comme des Garçons (présentée à la boutique Comme des Garçons Parfums, 23 place du Marché Saint Honoré, Paris 1er à partir du 22 novembre) mais dans le genre ovni inclassable, flacon improbable et senteur de fleur industrielle déroutante, c’est la plus grande claque de l’année ! Ci-dessous, deux films signés de l’artiste Katerina Jebb pour accompagner le lancement :

 
 
Les Parfums d’Elisabeth de Feydeau dans la collection Bouquins de Robert Laffont, 32€, disponible sur Amazon. Parfums Mythiques de Marie-Bénédicte Gauthier, Editions de La Martinière, 39€, disponible sur Amazon