Ma playlist yoga kundalini

7/11/2017


Chaque semaine, vous êtes des dizaines à me réclamer une playlist de yoga kundalini sur Instagram. Si vous me suivez, vous savez que je suis actuellement à Sidi Kaouki avec ma prof Caroline Benezet qui organise une retraite extraordinaire au Maroc. Mais je vous en reparlerai à mon retour – je tiens un journal de mes impressions depuis notre arrivée vendredi dernier, à l’aube. J’accompagne souvent mes Instastories de mantras que j’ai achetés sur iTunes et à chaque fois que j’en diffuse un, je reçois une tonne de messages dans la seconde me demandant les références de la musique en question. J’ai découvert la quasi totalité de ces artistes en cours de yoga kundalini grâce à Caroline Benezet. Elle passe un temps fou à chercher de nouvelles versions des mantras sacrés qui rythment la pratique de ce yoga. Et je suis certaine que la variété des morceaux choisis participe aussi au succès de ses cours.


L’année dernière, en novembre 2016, je venais tout juste de découvrir cette discipline (mon premier cours date de fin août 2016), j’étais à l’Ile Maurice – la vie est dure, je sais – et Caroline Benezet m’a envoyé le message suivant : « Chante le Mul Mantra que nous avons commencé à apprendre en cours la semaine dernière. Nous avons entamé un cycle de 40 jours, va sur YouTube, essaie de trouver une version qui te plait, et chante le tous les jours, même 5 minutes, c’est comme une boussole, ce mantra agit à ton insu, il te ramène toujours à ton centre  ». Dans ma chambre d’hôtel, je me suis mise à chanter ce texte en gurmukhi en lisant la traduction et la prononciation sur le site Spirit Voyage (qui est loin d’être parfaitement fichu mais on y trouve une mine d’informations précieuses quand on s’intéresse au kundalini). Je l’ai fait pendant 40 jours. Sous ma douche, dans la rue, assise sur un tapis les yeux fermés, en faisant la cuisine. Je ne me suis imposée aucune règle (du genre : me lever à 4h, prendre une douche froide puis le chanter sur un coussin de méditation pendant une heure), j’ai juste fait en sorte de m’approprier ce texte. Et ça a ouvert des portes à l’intérieur de moi. Une roue qui ne bougeait plus s’est remise en marche tout doucement, comme si la rouille quittait progressivement chacun de ses crans. Je sais que j’ai l’air d’une illuminée en disant ça. Je m’en cogne. Ce mantra est très puissant. Chantez-le pendant 40 jours et vous verrez ! Après cette découverte, je n’ai pas cessé de m’acheter les musiques qui me plaisaient à la sortie des cours de Caroline. Du coup, les playlists de mon iPhone se sont complètement métamorphosées. Voici dans le désordre et surtout pas par ordre de préférence tout ce qui accompagne ma pratique à la maison (chaque album est linké vers son Itunes).



Aquarian Technology de Kamari et Manvir
Ne vous fiez pas à la qualité graphique de la couverture de cet album, ni à leurs looks. Je n’aime pas tous les arrangements mais ils sont très efficaces pour me coller la pêche et me rappellent mes séances de yoga kundalini à Majorque face à la mer l’été dernier.


The Sweetest Nectar de Simrit
J’adore cette chanteuse. Je suis fan de tous ses albums. Sur celui-ci, je chante régulièrement Akal et Wah Yantee qui développe l’intuition.


The Yoga of Sound Tuning In de Mata Mandir Singh
Des cordes, des voix en chœur, une impression d’Orient et de chaleur. Tous ces mantras sont ceux qu’on chante pour se connecter à soi même. En général, en début de séance.


Aquarian Sadhana Mantras de Nirinjan Kaur Khalsa
Cette semaine au Maroc, nous écoutons beaucoup cette version de la sadhana de l’ère du Verseau que les adeptes du kundalini pratiquent avant le levé du soleil. Normalement, il faut se lever à 4h30, enchainer par une douche froide, puis faire un kryia (un set de postures dynamiques) pendant une heure, une petite relaxation et terminer pour l’ensemble de ces chants. Je ne l’ai jamais fait à 4h30, mais déjà à 6h, je peux vous dire qu’on ne passe pas la même journée après…



From Within (feat. Mathew Schoening & Ram Dass) de Nirinjan Kaur
Je n’aime pas tout l’album mais j’adore les morceaux Ong Namo et Chattr Chakkr Vartee


White Sun de White Sun
Je me suis écoutée cet album en boucle cet été, il m’a tenu droite pendant tout mon pèlerinage au Canada.


Shashara de Sada Sat Kaur
Je n’ai téléchargé que le Mul Mantra de cet album, je l’adore. Vous trouverez les paroles facilement de chacun des mantras sur le site Spirit Voyage. La règle d’or est de bien articuler car les vibrations que le son émet agissent. Les points de contact entre la langue et le palais ont aussi leur importance.


Shuniya EP de Shuniya
Un jour, Fred (de Cut By Fred) qui était à un cours de kundalini avec moi m’a dit après avoir chanté le Ong Namo de cet album qu’il avait l’impression d’être Angun… Je ne pouvais plus m’arrêter de rigoler. Le Aadays Tisay Aadays est l’un de mes préférés.


Mother de Aykanna
Je n’aime pas tout dans ce disque mais la chanson I Am Woman me parle tout particulièrement. Le Adi Shakti de cet album est tellement joyeux (mantra de l’énergie de la terre, de l’énergie féminine, énergie de création…) qu’il me suffit de l’écouter pour retrouver du courage quand je suis pleine de doutes.


Lovingly de Gurudass Kaur Khalsa
Ce n’est pas mon disque préféré, je trouve toutes les versions un peu tristes. Mais le mantra Light of The Soul est très efficace pour trouver du réconfort. J’adore le Pavan Guru.



Songs of Resilience de Simrit
Si vous ne deviez avoir qu’un seul album pour découvrir la puissance bienveillante du yoga kundalini, je vous dirais d’acheter celui-ci. C’est sublime. Les arrangements sont magiques. Mon morceau préféré est Nana. Je crois bien que je l’ai écouté en boucle pendant tout mon vol pour le Québec…


Wahe Guru for Sodarshan Chakra Kriya
C’est Anne Bianchi qui m’a fait découvrir cette méditation très puissante que je n’ai encore jamais réussi à faire pendant plus de 8 minutes. Normalement, il faut la tenir 31 minutes. J’y arriverai sans doute un jour puisqu’Anne a récemment terminé un cycle de 40 jours. Je ne vous conseille pas de vous lancer dans cette méditation si vous êtes débutant ou si vous n’êtes pas accompagné par un professeur, vous risquez d’être découragé très rapidement. On ne chante pas dans cette méditation, on respire de manière très active… mais je ne vous en dis pas plus. En revanche, si vous pratiquez régulièrement le kundalini et que vous connaissez cette méditation, cette musique vous aidera probablement à bien compter les temps d’expiration et d’inspiration.


Prem Siri de Nirinjan Kaur
Merveilleux album qui nous embarque en Inde. Mon mantra préféré est Sa Re Sa Sa. C’est un bijou qui fait vraiment du bien.


Nectar of The Name de Sat Purkh
Il y a des morceaux que je zappe systématiquement sur cet album. Mais j’adore Mera Man Loche, Nectar of The Name, et Guru Dev Mata (le mantra idéal quand on a des enfants).


Simrit de Simrit
Encore un album splendide. J’aime chaque mantra, chaque arrangement. Cette chanteuse n’appartient pas à cette planète, elle vient visiblement d’ailleurs…


Darshan de Ajeet Kaur
Je n’écoute que Suniai sur cet album où l’on retrouve la voix enregistré de Yogi Bahjan, le Maître du Yoga Kundalini.


White Sun II de White Sun
J’aime autant le premier album de White Sun que le second. Mais je crois que mon morceau préféré sur celui-ci est Dhan Dhan Ram Das Gur, j’ai des souvenirs de ce mantra en cours avec Caroline Benezet. Je ne chantais pas, je l’écoutais en posture du guerrier… J’avais l’impression de sentir des ailes pousser dans mon dos…


Happiness EP de Dr Joseph Michael Levry
Plus new age, c’est pas possible. Ce mantra est d’une efficacité redoutable quand on se sent découragé, accablé par les informations autour de nous, qu’on manque de confiance en soi… Il y a un mudra qui va avec le mantra mais vous pouvez inventer le votre ou juste mettre le son à fond et vous lâcher en dansant.


Sunni-e/Shakti de renato Motha et Patricia Lobato
L’un de mes albums préférés. Leur version du Chattra Chakkra Varti est ma préférée !


Et si vous vous demandez pourquoi tous ces gens ont des noms bizarres, il s’agit de leurs noms spirituels. C’est la fondation 3HO que Yogi Bahjan a créée lorsqu’il était en vie qui les donne. Une seule personne est habilitée à trouver votre nom spirituel. Elle se base sur votre nom de naissance, votre date de naissance et éventuellement quelques mots sur vous, si vous souhaitez leur donner des informations particulières. Ca coûte 40 dollars américains, mais le paiement n’est pas obligatoire, on est juste prévenu que la recherche prendra plus de temps. Je ne sais absolument pas si cette histoire de nom spirituel est fiable. Mais vous pensez bien que c’est le genre de trucs que j’avais envie d’essayer ! Donc, je me présente : je m’appelle Joti Seetal Kaur. Joti signifie « rempli de lumière » et Seetal « le calme et la paix ». Kaur veut dire "princesse ou lionne de l’univers qui marche avec grâce et force tout au long de sa vie" (et Kaur est donnée à toutes les femmes). Donc, bon ben y’a du boulot pour être à la hauteur de ce nom ! Bonne journée à tous…