Lili’s Week List #10

7/12/2017


1. La ouate pour nuits douces de lab.
Longtemps, je me suis questionnée sur l’intérêt d’investir dans du linge de maison. Ça m’intéressait autant que la mécanique d’une voiture, c’est dire. Tant que ma housse de couette n’était pas imprimée de dessins moches, je me moquais pas mal de savoir en quel tissu elle était fabriquée. Adolescente, je suis allée en Bourgogne chez une amie dont les parents avaient un goût exquis. Sa mère collectionnait les draps anciens en lin qu’elle chinait ici et là. En m’endormant sous cette fibre au poids si particulier, je m’étais dit que c’était ça, le luxe : la douceur dans les recoins les plus inattendus du quotidien. Des années plus tard, lorsque le concept-store Merci a ouvert, j’ai acheté comme beaucoup, ma première panoplie de draps en lin coloré. Il faut dire que la palette des couleurs était aussi irrésistible que rafraîchissante. Je me suis progressivement débarrassée de mes vieux draps rêches pour les remplacer par du linge de qualité. L’embourgeoisement du lit en somme. Avec ma fille, j’ai fait une autre découverte il y a quelques années chez Bonton : les draps en jersey de coton. Alors là, en terme de douceur, c’est difficile de faire mieux (enfin j’imagine qu’il y a la soie mais c’est un peu trop Alexis Colby pour moi). En revanche, cette matière aussi élastique qu’un t-shirt présente un gros inconvénient : elle est très fragile. Elodie Laleous qui a créé la boutique lab. en 2010 vient de lancer une toute nouvelle matière qui devrait réconcilier les amateurs de lin et ceux de jersey de coton. Il s’agit d’une gaze de coton aussi douce que du jersey mais gaufrée comme du lin. L’idée : étirer le fameux lange de bébé (ce petit carré de tissu que tous les jeunes parents portent comme un torchon sur l’épaule pour éponger le vomi du nourrisson) en taille gigantesque pour le lit. La gaze de ce coton bio est tissée et fabriquée en Inde, colorée avec des teintures respectueuses de l’environnement (il y a d’ailleurs cinq teintes : marine, nude, ciel, gris et sable). De toute façon, tout est beau dans cette boutique où je me ravitaille régulièrement en serviettes et autres nappes. Une bonne idée de cadeau de Noël (je dis ça au cas où mon mari lirait cette weeklist…) Linge de lit lab. en gaze de coton bio, la housse de couette en 220x240 est à 159€, les taies d’oreiller 50x70 ou 65x65 sont à 25€ pièce et le drap housse pour un lit en 180x200 est à 99€. En vente sur le site de lab. et dans les boutiques 10 rue Notre Dame de Lorette, Paris 9e, Tel : 01 71 39 54 82, et 90 rue de Lévis, Paris 17e, Tel : 01 42 27 49 48. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h


2. Trousse de toilette My Travel Dreams x Rive Droite
Marie Faure Ambroise et moi partageons la même passion du voyage. Et des gosses. Enfin, elle plus que moi puisqu’elle attend son troisième bébé (ha ha ha, je plaisante, je sais bien que la passion pour les enfants ne se mesure pas à la taille de sa progéniture ni au fait d’en avoir d’ailleurs). Marie a créé le blog My Travel Dreams pour partager ses découvertes et ses envies de bout du monde lorsqu’elle était journaliste. A la naissance de ses garçons, elle ne s’est pas arrêtée de crapahuter, bien au contraire. Et puis, ce blog a grandi et elle a créé une société, puis ouvert un e-shop sur lequel elle vend des super t-shirts, des tote-bags, des pochettes zippées et cette sublime trousse de toilette en denim brut sérigraphiée Bon Voyage, réalisée en collaboration avec la marque Rive Droite. Elle est gigantesque, donc idéale pour une beauty junkie comme moi. Bravo Marie ! Trousse de toilette Rive Droite x My travel Dreams en denim clair ou brut, 45€, en vente sur l’e-shop Rive Droite et My Travel Dreams


3. L’exposition Night Tales d’Iris de Moüy chez 0fr.
Si vous avez loupé l’exposition Petites Connes d’Iris de Moüy l’an dernier, vous allez pouvoir vous rattraper en décembre. L’artiste parisienne dont j’aime tellement le travail présente une nouvelle série de dessins au fusain, des gouaches, des affiches et des céramiques. Cette fois, elle explore les ombres de la nuit, les sorcières qu’on croit voir surgir, les créatures étranges, les fantasmes qui remontent à la surface de la conscience, le sommeil et l’abandon de soi. Ce qui me plait le plus chez Iris (que je vous présenterai au travail dans un article dédié car j’ai vraiment envie de mieux la connaître), c’est sa manière de capter les émotions issues du corps. Le corps qui ne ment jamais. Le corps qui parle toujours distinctement avant le cerveau. Le corps qui dit le rire ou l’angoisse, la liberté ou le repli. Et son talent, c’est d’arriver à l’exprimer avec très peu d’encre, de traits ou de pigments. Iris, c’est l’haïku de l’illustration. Exposition Night Tales d’Iris de Moüy jusqu’au 24 décembre 2017 à la librairie-galerie 0fr., 20 rue Dupetit-Thouars, Paris 3e, Tel : 01 42 45 72 88. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h et le dimanche de 14h à 19h


4. La collection capsule Miniminimap x Bonpoint
Voici une autre globe-trotteuse que j’admire beaucoup : Ingrid Bauer, journaliste et créatrice du blog Les Voyages d’Ingrid. Armée de son appareil photo et de sa plume, elle sillonne le monde entier à la recherche d’adresses confidentielles. Son blog est une mine d’or pour ceux qui aiment voyager. Vous avez peut-être déjà repéré sa signature dans les magazines Milk et Milk Decoration ou encore le mensuel Infrarouge. Il y a plusieurs mois, elle a lancé des cartes à colorier pour enfants réunissant ses lieux préférés. Cet hiver, elle décline son concept chez Bonpoint avec les adresses favorites de Christine Innamorato, directrice artistique de la marque de mode enfantine depuis plus de dix ans. Cette collaboration comprend trois éditions - Paris, New York et Londres - et on retrouve une carte illustrée par Alice Charbin que les enfants pourront colorier. Le format est facile à plier et à manipuler par les petits et il y a un petit écrin en carton pour la ranger. Un cadeau adorable pour accompagner une prochaine escapade en famille. Miniminimap x Bonpoint - éditions Paris, Londres et New York, 12€, en vente exclusivement sur l’e-shop de Bonpoint et en boutiques


5. Les nouveaux produits nettoyants Oh My Cream !
La créatrice d’Oh My Cream !, Juliette Levy, m’épate ! Après avoir lancé en 2013 son super concept-store en ligne qui réunit une grande partie de mes marques de cosmétiques préférées, elle a enchaîné avec l’ouverture de dix boutiques Oh My Cream ! en France, avec à chaque fois la même déclinaison de qualité : un diagnostic de peau et une connaissance aiguisée des marques distribuées. Cet automne, elle passe la vitesse supérieure du développement de son entreprise avec le lancement d’une marque éponyme. Il y a un ou deux ans, nous avions eu l’occasion de dîner à la même table et elle m’avait confié qu’elle travaillait déjà sur la création de ses formules. Difficile de se lancer quand on distribue les meilleurs. Comment se distinguer tout en évitant de vampiriser le territoire d’expression des marques que l’on vend ? Juliette, Fleur et le reste de son équipe se sont ainsi pris la tête pendant des mois pour trouver leur voie. Une évidence leur est apparue : tout construire autour du nettoyage quotidien, le geste ultime pour conserver une belle peau et lui permettre de faire ce qu’elle sait très bien faire toute seule, sans l’ajout de sérum ou de crèmes compliquées. Ce socle-là, je l’ai appris chez Joëlle Ciocco il y a des années et dès que je m’en détourne un peu, je me chope une allergie, j’ai le teint plus terne et mes petites ridules se voient plus. Evidemment, il n’y a pas que le nettoyage minutieux qui fait une jolie peau. Réduire sa consommation de sucres rapides a un impact visible et quasi immédiat (essayez une semaine pour voir). Pratiquer une activité physique et protéger sa peau du soleil sont aussi des piliers essentiels. Bien s’hydrater… tout ça, vous connaissez par coeur. Mais l’hygiène du nettoyage le soir, qu’on se maquille ou non, c’est souvent là que ça pèche. Soit, on en fait trop (produits décapants) soit pas assez (de l’eau micellaire sur un coton, c’est mieux que rien lorsqu’on supporte bien les tensio-actifs mais ça ne décolle pas tout). La gamme Oh My Cream ! décline le “double nettoyage” (cher à Joëlle Ciocco, à Tata Harper ainsi qu’à toutes les Coréennes) dans plusieurs textures à associer ou non, selon les besoins de votre peau ou vos préférences en terme de texture. J’ai testé le baume, la gelée qui mousse un peu, l’huile démaquillante et l’émulsion nettoyante. Ma formule préférée (j’ai une peau normale à tendance sèche, pas vraiment de boutons ni de points noirs mais des micro tâches pigmentaires - j’ai 41 ans - une tendance à rougir et plein de ridules de sécheresse autour des yeux) est l’émulsion, une crème bien enveloppante qui laisse la peau souple avec un léger film protecteur après le rinçage. La sensation du baume sur ma peau est un peu trop riche à mon goût (mais je ne suis pas cliente des baumes chez les autres marques non plus, je n’aime pas l’adhérence des huiles végétales ou minérales sur ma peau, j’ai l’impression de piéger la crasse dans du beurre, ce qui est probablement complètement faux, c’est juste une impression). Niveau ingrédients, la gamme propose des formules assez irréprochables si l’on est en quête de naturel, mise à part l’utilisation d’un “PEG”, un tensio-actif que je tolère très bien et qui aide la formule à se dissoudre au contact de l’eau. De toute façon, ce n’est pas sur mon blog que vous allez lire une chasse aux ingrédients de synthèse, je le dis et le redis encore : il n’y a pas de réponse simple à ces questions et ceux qui cherchent à vous faire croire qu’il y aurait d’un côté des ingrédients vertueux (rien que du naturel) et de l’autre des méchants machins dégoûtants qui fileraient le cancer et rendraient stériles sont irresponsables. Je prépare d’ailleurs une enquête à ce sujet (le cancer d’une amie m’ayant obligé à me pencher sur la question de ce qu’on peut tolérer ou non lorsqu’on est en chimiothérapie) et promis, je vous ferai un compte-rendu quand je serai prête. Enfin, en tous cas, cette gamme de soins est super bien pensée, les prix sont raisonnables, il y a un bel effort sur les formules et suffisamment de textures pour plaire à toutes les peaux. (Si vous aimez la photo des produits, elle est signée de mes amies les M/B qui ont aussi beaucoup oeuvré à la création de cette marque :-) Gamme de produits nettoyants Oh My Cream ! : Emulsion Nettoyante (25€ les 150ml), Baume Démaquillant, 29€ (150ml), Gelée Nettoyante 22€ (150ml), kit de Voyage Réparateur, 39€ comprenant l’Huile Démaquillante (30ml), l’Emulsion Nettoyante (50ml), la Poudre Exfoliante (12grs) et l’Huile Repulpante (5ml), en vente sur l’e-shop Oh My Cream ! et en boutiques


6. La ligne naissance de Molli
Je vous ai déjà parlé de la sublime marque Molli lorsque je me suis incrustée dans la cuisine de Charlotte de Fayet, directrice artistique de cette Maison. Elle nous avait préparé une île flottante à la violette, un dessert aussi raffiné que le point mousse décliné pour les bébés comme dans sa ligne femme. J’aimais déjà beaucoup sa ligne pour les petits (une vraie publicité pour la croissance démographique) mais je crois que je suis encore plus dingue de ses pulls et de ses robes pour adultes. Toujours parfaitement coupés. Toujours très signés. J’en ai déjà trois qui passent en machine de semaine en semaine et qui ne bougent pas. Dès que je les porte, j’ai droit à un compliment, c’est assez magique. Au Bon Marché, elle vient de lancer un nouveau service de personnalisation irrésistible : on peut désormais faire broder ses initiales (ou celle d’un bébé qui vient de naître) sur la maille de son choix. C’est tellement chic ! Le cadeau rêvé… Ligne naissance Molli, sur la photo plus haut : béguin de naissance, 35€, col amovible volanté, 35€, brassière à côtes et picots, 80€, mini pantalon, 65€, le tout en laine vierge ultra-fine. En vente sur l’e-shop de la marque et dans les boutiques 252 Boulevard Saint-Germain, Paris 7e, Tel : 01 43 25 87 91, et 71 Avenue Paul Doumer, Paris 16e, Tel : 09 81 92 48 24. Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h. Service de personnalisation avec broderies disponible dans les boutiques et au corner Molli du Bon marché (situé au deuxième étage), 24 rue de Sèvres, Paris 7e, Tel : 01 44 39 80 00, les 9 et 16 décembre 2017 de 15h à 19h


7. Curcuma box
Il y a quelques jours, j’ai reçu des préparations au curcuma. J’ai testé la version granola sucré pour pimper mon petit-déjeuner (la photo du bol ci-dessus en témoigne). Je l’ai trouvée délicieuse mais j’avoue ne pas avoir immédiatement prêté attention aux livres qui accompagnaient cet envoi. Il y a tellement de granolas et de nouveaux ingrédients “healthy” qui naissent chaque mois que je me disais que Curcuma Box était juste une nouvelle marque “vegan”. J’avais tort. Quand j’ai pris le temps de tout déballer et de lire attentivement, j’ai du m’asseoir un instant. Un “instant” qui a finalement duré une heure tellement le discours était passionnant. Curcuma box est une marque née de l’envie de Cindy, sa créatrice. Cindy a eu un cancer du sein. Et cet épisode a bousculé toutes ses idées reçues en matière de santé. Du jour au lendemain, il a fallu devenir “actrice de sa propre santé”, en repensant son alimentation, son activité physique et en trouvant des sources de calme et d’apaisement. La manière dont elle parle de santé, une construction permanente dont nous sommes responsables, n’est pas du tout culpabilisante. Je trouve au contraire qu’elle donne de l’autonomie et qu’elle nous sort de la posture de victime qui est, à mon sens, la plus toxique, quelle que soit la situation. J’ai dévoré le “Livret d’accompagnement” dans lequel elle partage toutes ses découvertes, bonnes adresses, témoignages et recettes pour être en pleine forme, qu’on soit malade ou pas. Ses préparations salées et sucrées sont délicieuses (j’ai un faible pour la salée que j’ai saupoudrée sur tous mes légumes ces derniers jours), ses conseils sont judicieux. Evidemment j’ai offert le livret à mon amie actuellement en chimio (qui, bien que ne souhaitant pas entendre parler d’autres personnes atteintes ou ayant été atteintes d’un cancer, m’a avoué l’avoir trouvé très instructif). Cette box n’est pas larmoyante du tout, elle est remplie d’espoirs et de solutions et elle a provoqué, au sein de ma famille, de grandes discussions sur la manière dont nous devons prendre soin de notre santé. Nécessaire et joyeux ! Curcuma Box, livret Accompagnement, 15€, curcunola à partir de 10€, box solidaire Curcuma x ba&sh dont l’intégralité des fonds sera reversée à l’association “En avant la santé” comprenant : un foulard ba&sh, des croquis de Sandra K, styliste chez ba&sh, un tote bag, le livret Accompagnement et des bons de réduction de marques engagées, 40€, en vente sur l’e-shop Curcuma Box
(photographie Lili Barbery-Coulon : tissus Maison Thévenon et bol Marion Graux)