La joie de se rencontrer

23/06/2015


Mercredi dernier, j’ai vécu une soirée magique. Comme vous le savez, si vous me lisez régulièrement, on a organisé avec l’équipe du site Yelp un atelier beauté dans la nouvelle boutique Aesop, 65 rue Condorcet dans le 9e à Paris. Un bon prétexte pour se réunir et enfin se rencontrer. J’étais aussi excitée qu’anxieuse lorsque je suis arrivée sur les lieux. Pour la première fois de ma vie, je suis arrivée à ma propre soirée comme une invitée sans rien avoir installé. Moi qui ai l’habitude de suer jusqu’à la dernière seconde avant le premier coup de sonnette, j’ai adoré débarquer comme une princesse. Tout était si joli !



Photographie Kym Nuguyen, la nouvelle boutique Aesop de la rue Condorcet


La boutique d’abord, qui est spectaculaire. Comme je suis sur le point de commencer de longs travaux dans mon futur appart, j’ai pris un milliard de photos des étagères sur mesure en métal et en bois, de l’évier corail, des robinets anglais avant que les premiers invités n’arrivent. Je suis en train de devenir complètement obsessionnelle sur la déco : j’ai une passion pour les jolis interrupteurs dont je prends les références dès que je repère un modèle à mon goût. Je photographie des fenêtres anciennes doublement vitrées qui n’ont pas l’air d’immondes ouvertures en PVC… Bref, la boutique Aesop m’a nourri de nouvelles idées.


Photographie Kym Nuguyen


Sur la table, au centre, l’équipe de l’épicerie grecque Kilikio avait déjà tout installé : des salades de lentilles au milieu de bouquets de fleurs, des petites tartines de délices épicés et colorés, des gressins à tremper dans des préparations raffinées. Les jus Nubio, mes préférés, étaient aussi de la partie. Et puis ce vin Aesop... qui n’est pas une blague marketing, mais juste un plaisir réservé aux proches de la maison d’origine australienne. Toute l’équipe de la boutique de la rue Condorcet était au taquet, prête à masser les mains d’une trentaine de participantes (15 lectrices de mon côté et 15 yelpeuses assidues), tandis que Lucie de chez Yelp finissait de préparer les étiquettes avec les prénoms de chaque invitée.



Photographies Kym Nuguyen


Et puis, vous êtes arrivées. Vous, mes lectrices, celles dont je ne connais que le pseudo sur Instagram ou dans les commentaires (et parfois, ça fait deux noms à retenir car vous n’utilisez pas forcément le même). J’étais super émue de mettre enfin un visage sur celles qui me lisent. Je me demandais si j’allais être à la hauteur de vos attentes. En vous voyant, je me suis sentie si fière. Je vous ai trouvées tellement belles, affirmées, drôles, intelligentes. Certaines sont venues avec des fleurs, d’autres avec des carnets adorables pour moi et pour les autres lectrices. Toutes avec un sourire franc et une joie évidente de partager ce moment particulier. J’ai cru que certaines se connaissaient déjà tant la complicité était frappante.



Photographies Kum Nuguyen : la fine équipe de Kilikio et Jeanne Casimir en dessous, qui travaille pour Aesop et qui a beaucoup oeuvré à la réussite de cette soirée


J’ai essayé de parler un peu avec chacune, d’apprendre à vous connaître, de savoir ce que vous faisiez dans la vie. Bon, visiblement, on a la gourmandise et la soif des jolies choses en commun. C’était si bon de vous écouter me parler de vos jobs, de vos enfants, de vos vies. D’entendre les échos entre vos univers et le mien. Certaines sont restées plus discrètes, sans doute intimidées par toutes ces conversations entremêlées. On a parlé d’Instagram, de notre gestion quotidienne des réseaux, de ce que ça change dans nos métiers respectifs et du regard extérieur. Difficile de nous faire décoller des lieux à 21h tapantes, c’était si agréable de discuter ensemble.



Photographies Kym Nuguyen : Fatiha, Elise et Mila, mes lectrices en train de faire connaissance, et en dessous : les jolis carnets apportés par Elise pour nous toutes


Merci, oui, merci pour cette soirée extraordinaire. Merci à celles qui sont venues mais merci aussi à vous tous qui lisez ce texte et qui venez régulièrement sur Ma Récréation. Vous ne pouvez pas savoir à quel point cela m’encourage à continuer à me lever à l’aube pour vous écrire avant de commencer mon autre journée de travail. Merci à tous ceux qui laissent des commentaires (ça me fait toujours l’effet d’une main sur l’épaule) mais aussi aux silencieux qui pensent qu’ils n’ont rien à ajouter mais qui aiment quand même me lire et me l’avouent quand je les croise dans la rue. Cet événement m’a donné envie d’en organiser d’autres. Ceux qui fustigent les blogs et Internet en général en se plaignant qu’on ne se parle plus, qu’on ne communique plus autant qu’avant ont vraiment tort : un lien formidable est en train de se tisser entre nous et il est bien réel.


Fatiha et Mila en train de télécharger l’application Yelp avec Zeva Bellel qui dirige Yelp en France (photographie Kym Nuguyen)


Merci infiniment aux équipes de Yelp, d’Aesop, de Nubio et de Kilikio qui ont rendu tout cela possible. Merci aux yelpeuses qui ont osé venir me voir et se sont intéressées à un blog dont elles n’avaient jamais entendu parler. Merci, merci, merci ! A bientôt ?


PS : vous pouvez également aller voir le compte-rendu de la soirée par l’équipe de Yelp juste ici



Photographie Kym Nuguyen... J’étais bien crispée comme le montre mon sourire gêné car deux passants me regardaient de l’autre trottoir se demandant pour qui se prenait cette inconnue devant l’objectif...