L’éducation des parents

2/03/2011

Voici la dernière trouvaille de mon amie Marion qui revient d’un séjour à New York. Je serais évidemment ravie que l’effet soit à la hauteur de la promesse. Cela me permettrait de répondre avec calme aux revendications de mon enfant qui ne comprend pas l’intérêt du pull en plein hiver, je cite : « MAIS LES PRINCESSES, CA MET PAS DE GILETS ». Celui qui aurait bien besoin de prendre une tasse de ce thé avec moi, c’est Walter White, le héro de la série Breaking Bad qui occupe mes pensées jour et nuit depuis une semaine de visionnage acharné. A 50 ans, ce professeur de chimie, père de famille, apprend qu’il a un cancer du poumon et qu’il n’a plus que six mois devant lui. Sans couverture médicale ni économies suffisantes, il n’a plus rien à perdre. Il se met à fabriquer des amphétamines et devient en quelques semaines le plus gros fournisseur de drogue de la région. C’est noir. C’est dur. C’est parfois même éprouvant à regarder. Et pourtant chaque épisode est si jouissif qu’on devient immédiatement accro. A découvrir absolument si ce n’est déjà fait.