Instagram m’a tuer

21/06/2013

Photographie Ma Récréation publiée sur Instagram (un bouquet magnifique signée Clarisse Béraud de l’Atelier Vertumne)

J’ai déjà ouvert le débat sur Instagram sur ce blog. D’ailleurs j’avais adoré vos réactions sur le sujet. Vous avez peut-être remarqué ma dernière pathologie : une certaine addiction pour Vine, ce réseau social qui permet de partager de très courtes vidéos, montées comme de petits films d’animation. J’en ai mis quelques-unes en ligne ces dernières semaines (allez voir l’article sur Beyoncé ou bien celui sur Big Sur en Californie, vous comprendrez). Et puis, hier soir, juste après avoir diné au restaurant gastronomique de Jean-François Piège (où je n’ai pas fait de photo pour prendre le temps d’inscrire en moi chaque sensation délicieuse), je checke rapidement mes messages sur mon téléphone et j’aperçois partout sur Twitter : R.I.P Vine ! En ouvrant les articles liés à cette information, j’apprends qu’Instagram vient de lancer une nouvelle fonction : la vidéo. Si vous téléchargez la mise à jour, vous verrez qu’il existe un nouveau bouton à droite de l’appareil photo. Et comme on est sur Instagram, ils ont rajouté quelques secondes en plus… Et des FILTRES ! Bref, c’est Vine, en mieux. J’imagine la tronche des types qui ont créé Vine ce matin. Les malins qui pensaient avoir inventé l’application de la décennie et qui se sont fait piquer leur idée, sans aucun état d’âme… Toutes mes condoléances. La mauvaise nouvelle pour tous ceux qui passaient déjà beaucoup de temps sur Instagram, c’est qu’au lieu de faire défiler très rapidement les photos de leur fil d’actualité, ils vont perdre dix secondes de plus par vidéo postée. Tout ça ne va pas arranger mon cas déjà désespéré !
 
J’ai quand même trouvé un gros bémol à la vidéo sur Instagram : ces radins de chez Facebook (à qui appartient Instagram) n’offrent pas le code "embed" qui permet d’insérer nos créations sur un blog ou un tumblr. J’ai cependant trouvé un article pour les geeks qui voudraient coder eux-mêmes leurs vidéos Instagram. Personnellement, c’est comme une leçon de géométrie dans l’espace :dès la troisième phrase, mon cerveau se bloque. Si vous trouvez un moyen plus simple, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires ! En attendant, vous pouvez aller voir ici ma toute première vidéo sur Instagram. Et si vous souhaitez me suivre, voici comment vous pouvez me trouver : @lilibarberycoulon