Fille aux cheveux gras, no make up

11/05/2015


Ces photos sans filtre ont été prises en sortant d’un soin du visage avec Joëlle Ciocco, herself, la semaine dernière. Ca faisait des années que je rêvais de retrouver ses mains mais ses tarifs sont devenus trop élevés pour moi. Il faut dire que Joëlle – je me permets de l’appeler par son prénom car ça fait près de quinze ans qu’elle est le gourou de ma peau – n’a plus envie d’enchainer les massages du visage toutes les deux heures (d’où ses tarifs décourageants). Elle a formé une équipe incroyable et des fées à l’étranger comme Isabelle Bellis. Elle leur a appris à regarder la peau avec un scanner à la place de la rétine. Elle leur a appris à la nourrir, à l’oxygéner, à doser des huiles végétales et des mélanges improbables qu’elles appliquent en millefeuilles pendant le soin. Elle leur a appris à toucher, à sculpter, à repulper. Aujourd’hui, ce qui l’anime, c’est la formulation et surtout la recherche de nouveaux protocoles. « Tu sais ma Lili, plus je vieillis et plus je me rends compte que je ne sais rien et que j’ai tout à apprendre  » me disait-elle avec humilité avant de commencer mon soin. C’est faux, bien sûr. Cet œil de lynx sait écouter les murmures de l’épiderme comme personne. Les tissus lui parlent dans une langue inconnue. Et elle les comprend.



Lorsque j’ai fêté les quatre ans de mon blog, elle est venue (ce qui était déjà un vrai cadeau vu son emploi du temps) et m’a offert un soin dans son institut avec elle. J’étais comme une folle ! J’ai mis plusieurs mois à prendre rendez-vous (je cherchais le moment idéal pour en profiter sereinement) et j’y suis enfin allée la semaine passée. Le protocole a commencé par un nettoyage du visage, une tonne d’applications de préparations dont elle a le secret (on a l’impression qu’elle arrose une terre aride qui absorbe tout ce qu’on lui donne) et une grande discussion sur les stress oxydatifs de notre époque. On est toutes les deux archi bavardes du coup, on ne pouvait plus nous arrêter. Et puis, Joëlle s’est tue et m’a demandé d’en faire autant afin que je profite vraiment de son massage. Je m’attendais à sa technique habituelle, sculpturale et tonifiante. Elle m’a emmenée ailleurs. A l’instar d’une prof de yoga qui a atteint un tel niveau qu’elle peut décortiquer chaque posture et s’y installer pendant des heures, Joëlle Ciocco ralentit les mouvements. Elle en épèle chaque syllabe, limite le geste à l’essentiel. On pourrait croire qu’il se passe moins de choses dans la lenteur. Au contraire : je me sentais en apesanteur au dessus de la place de la Madeleine. Et puis, quand je me suis vue en sortant, j’ai halluciné : malgré mes cheveux graissés par le passage des huiles et l’absence de maquillage (moi qui ne sors jamais sans anticerne), je ne voyais qu’une chose : une peau toute lisse et beaucoup d’éclat.


Cette tête de ravie !


Comme c’est un peu vache de ma part de vous faire baver avec les bienfaits de ce soin alors que la plupart d’entre vous n’habitent pas à Paris ou que vous n’avez pas forcément les moyens d’investir dans un tel traitement, je voudrais partager ce que j’ai appris de Joëlle Ciocco au fil des années, qui ne coûte rien et qui peut vraiment transformer l’épiderme. Sa méthode repose avant tout sur un nettoyage rigoureux et quotidien de la peau. Oubliez les eaux micellaires et les lingettes démaquillantes, bien pratiques dans les backstages des défilés pour aller vite, mais pas suffisantes pour retirer toute la pollution de votre visage au quotidien. Son principe : choisissez un lait très doux, massez-le tendrement pendant le temps d’un brossage de dent, puis rincez-le à l’eau du robinet (même si elle est calcaire !). Séchez immédiatement la peau et vaporisez une eau thermale que vous épongerez délicatement avec un mouchoir en papier. Si vous avez mis de la crème solaire, un primer plein de silicones, une BB cream ou un fond de teint avec un SPF, recommencez ! Ensuite, passez un coton de la lotion qui convient à votre peau. Son duo Lait Onctueux Capital et Lotion Lactée ne me quitte jamais, comme je l’ai encore écrit ce weekend sur le site Into The Gloss. C’est ma base tous les soirs. Et quand je vais me coucher toute maquillée parce que je suis crevée, je le paie toujours dans les jours qui suivent. Autre règle de Joëlle : pas de nettoyage le matin ! Un peu d’eau thermale pour réveiller la peau, puis un coton de Lotion Lactée (ensuite seulement le sérum et/ou la crème de votre choix). Elle continue à s’époumoner lorsqu’elle pense à toutes celles qui investissent des fortunes dans des crèmes très chères alors qu’elles ne savent pas se nettoyer le visage. L’hygiène chez elle est une obsession : apprenez à laver vos mains avant de vous toucher la peau ou de vous remaquiller et nettoyez régulièrement vos pinceaux (de vrais nids à bactéries). Elle m’a aussi appris à me méfier des écrans solaires au quotidien. Si vous vous exposez au soleil, elle vous recommandera la plus grande prudence : un SPF50 et un chapeau. Mais au quotidien, en ville, si vous passez la journée à l’intérieur et que vous ne comptez pas vous faire une terrasse en plein cagnard à l’heure du déjeuner, autant limiter l’utilisation de filtres car ils sont difficiles à décoller du visage et finissent par empêcher la peau de respirer. Joëlle Ciocco apprend aussi à tous ses clients à mieux respirer. Avec l’utilisation des téléphones multitaches, des réseaux sociaux et l’invasion des emails professionnels dans la sphère privée, elle a constaté que la peau souffrait encore plus qu’au début des années 2000. Pour elle, il faut créer un meilleur équilibre entre le cerveau qui est en surchauffe et le cœur d’où on devrait puiser toute sa force. On oublie trop souvent de prendre le temps de respirer. Elle croit aussi dans les bienfaits du sport pour gérer le stress et avoir une plus belle peau (ça active la circulation sanguine et ça purifie). Enfin, avant de vous coucher, pensez au conseil qu’elle m’a donné : détendez votre visage. On se couche bien souvent le visage crispé et le corps épuisé roulé en boule. Dépliez vos traits. Ils s’en souviendront le lendemain matin au réveil. Et vous, avez-vous des astuces gratuites qui ont changé votre peau ?