En mode atterrissage

30/04/2014

Montage issu du blog The Other Art Of Living

Je n’arrive pas à atterrir. Depuis mon retour vendredi dernier, je range frénétiquement mon appartement, je trie, je lave du linge, je classe des papiers, je paie des factures. Je fais du vide dans mon cerveau pour ne pas perdre la sérénité infinie que j’ai trouvée au Japon. Le décalage horaire a encore de l’effet sur moi. Je me sens cotonneuse, légèrement fatiguée, un peu comme si j’étais toujours en vol. Je viens de vivre une expérience incroyable. Dix jours d’émerveillement continu. Et je n’ai qu’une envie : retourner dans ce pays le plus rapidement possible. J’ai trouvé une terre familière, où le raffinement constant pousse à redresser sa colonne vertébrale, où la politesse contamine tous les êtres, où la propreté contribue à mieux vivre ensemble. Je suis amoureuse. Et du coup un peu déprimée d’avoir quitté ce pays chéri que j’avais tant de fois imaginé. Il ne m’a pas déçue. Il était au rendez-vous de mes espérances. Et même au delà.
 
Je me suis promis pendant ces vacances de ne plus me retrouver noyée par le travail. Je ne sais pas si j’arriverai à tenir cette résolution à la longue. Mais ce qui est certain c’est que je ne veux venir ici que pour le plaisir. Il y aura des périodes où je serai moins présente. D’autres où je serai très productive. Il va falloir trouver le juste équilibre. Je me suis même demandée si je n’allais pas fermer ce blog. Mais le simple fait d’y penser m’a mise en larmes. Signe que j’ai absolument besoin de garder cette bulle rien qu’à moi.
 
Le Hors Série Beauté de Modzic dans lequel vous trouverez une interview de moi :-)
 
Alors, en attendant la flopée de posts japonisants et les détails de mon voyage, quartier par quartier, voici quelques liens vers des articles où l’on parle de moi et de Ma Récréation. D’abord, je vous engage à vous procurer le hors série beauté de Modzic, dirigé par mon amie Mai Hua. Pas seulement pour y lire mes "secrets" de beauté. Mais surtout pour voir ce premier numéro mené de front par une dingue de beauté qui pose son regard frais sur un univers tellement difficile à traiter. La série de Chloe Howl vaut à elle seule l’achat du magazine. Fond pastel, rousseur sauvageonne et peau nacrée, pigments mats et nuque rasée. Ces images vont me nourrir pour longtemps… Et si la beauté vous questionne, allez faire un tour sur le blog de Mai. En plus d’avoir géré ce hors série, de A à Z (réalisation visuelle, stylisme beauté, production, casting, rédaction en chef, direction artistique…) elle a pris le temps de faire une vidéo de chaque artiste qu’elle a shooté. Ca me laisse rêveuse et admirative.
 
Extrait de la newsletter de My Little Day
 
Sur le site de The Other Art of Living, dont je vous ai déjà parlé ici, Sophie Trem m’a posé une série de questions sur le bonheur. J’y parle de ces petits riens qui me mettent le sourire au quotidien et de mes aspirations à long terme (voyager plus, travailler moins, hé hé hé). Sa rubrique « What Makes You Happy ? » est à son image : positive et bienveillante. Et puis, en rentrant de vacances, j’ouvre ma boite mail avec ses 937 messages en attente… Soupir… Parmi eux, la newsletter de My Little Day qui recommande les blogueuses qui inspirent le plus les deux créatrices, Dorothée et Gabriella. Le message s’ouvre et je tombe sur ma tronche, puis celle de Sophie Trem, de Domino Lattès, de Constance Gennari mais aussi de Kate Davis et d’Ingrid Bauer. Je suis trop fière de me retrouver au milieu de cette troupe de femmes intelligentes et créatives. Ca me fait tellement plaisir ! Merci Gabriella et Dorothée <3
 
M le magazine du Monde, numéro du 19 avril 2014
 
Et puis, au cas où vous n’auriez pas acheté le M du 19 avril (c’est mal), j’y ai écrit 149 000 papiers (j’exagère à peine) dont une enquête sur la sémantique de la cosmétique. Pour illustrer mon sujet, on a créé des fausses publicités de produits. J’ai imaginé les noms en m’inspirant des différents univers repérés dans les pharmacies et autres parfumeries. Et Jean-Baptiste Talbourdet, directeur de la création adjoint de M le magazine du Monde, les a créés visuellement. On s’est beaucoup amusé et je suis trop contente de travailler pour un journal qui nous autorise à prendre ces pas de côté. J’espère que le papier vous plaira… A très vite !