Dans les coulisses du Spécial Beauté du M

17/04/2015


En janvier dernier, j’ai eu la chance de me retrouver en studio avec une équipe de rêve : le photographe Richard Burbridge, le maquilleur Peter Philips, le coiffeur Damien Boissinot, la manucure Anny Errandonea et la styliste Charlotte Collet. Ces noms ne vous sont sans doute pas familiers mais ce sont ces talents qui fabriquent les images de beauté et de mode qui vous entourent au quotidien. Peter est aussi celui qui imagine, depuis peu, les collections de maquillage pour la maison Dior.


Photographie Ma Récréation


Je suis une dingue des flip books, ces petits livres qui, lorsqu’on les feuillette très rapidement, montrent une image en mouvement. L’ancêtre du dessin animé en somme. Je suis donc allée voir Peter Philips et Richard Burbridge avec l’envie de faire une série « flip book ». Je savais bien qu’une série de onze pages serait bien trop courte pour que l’effet optique fonctionne. Mais pas si on l’accompagnait d’un GIF sur le web. C’est le mannequin Lindsey Wixson qui incarne ces métamorphoses cosmétiques et joue les « têtes à coiffer », vous savez ces poupées à qui on coupait les cheveux et qu’on maquillait outrageusement quand on était enfant (garçon et fille confondus).



Photographie Ma Récréation


C’était magique de voir cette jeune américaine se transformer sous les pinceaux de Peter. C’est ce que j’aime le plus dans le maquillage : un sourcil plus épais et on se sent Brooke Shields dans Le Lagon Bleu. Une bouche laquée de pigments rouges et on est téléporté au Studio 54. Du mascara sur un visage nu et le regard s’agrandit miraculeusement.


Photographie Ma Récréation


Aujourd’hui, dans le Spécial Beauté de M le magazine du Monde (enfin demain pour ceux qui sont en province), vous allez pouvoir découvrir le résultat de cette série. Et sur lemonde.fr un « grand format » numérique vous attend (il sera mis en ligne d’ici la fin de l’après midi), avec le fameux GIF (on a des grands débats à la rédaction pour savoir comment on prononce ce mot : guif ? djif ? giiif ?) mais aussi un magnifique making of réalisé par Mai Hua qui vous fera découvrir les coulisses de ce shooting. D’ailleurs, si vous aimez la bande son démentielle de cette vidéo, courrez l’écouter sur Itunes, il s’agit de Tahiti Boy and The Palmtree Family (chanson Big Sur, album Songs of Vertigo).


Photographie Ma Récréation


Dans ce numéro, il y a aussi une enquête sur la filière des fleurs en Inde pour la parfumerie (ce sujet mérite un post à lui seul donc je vous en parle demain), une très belle série de photos de Joss McKinley (j’ai demandé au fleuriste de Debeaulieu Paris d’illustrer avec des plantes les parfums les plus fleuris de la saison), et plein de papiers à grignoter dans le cahier style (dont un article sur l’ubérisation de la beauté, vous allez voir qu’on va déserter les nails bars pour se faire des soirées manucure à la maison !).



Photographie Ma Récréation


QUE DIRE DE PLUS : ACHETEZ-LE !