Breakfast with Stéphane Gallois

9/07/2015


Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je viens de passer trois jours dans « l’autre pays du fromage ». Vous en saurez plus si vous achetez régulièrement M le magazine du Monde ou si vous lisez lemonde.fr… Suspens ! Je n’ai pas eu une seconde à moi, on a shooté comme des fous de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Le duo de photographes qui m’accompagnaient avait une énergie formidable et nous avons beaucoup ri en courant après la montre. Trois jours marathoniens qui m’ont permis de me sortir la tête des travaux de l’appart qu’on vient d’acheter, des devis et des meubles que j’essaie de dessiner… C’est un projet personnel super excitant et c’est la première fois que je deviens propriétaire d’un lieu, du coup j’ai vraiment envie d’éviter de faire les bourdes atomiques. Et comme je n’ai pas un budget illimité, mon cerveau est en mode reset permanent : je fais et défais les plans de chaque recoin de l’appartement… Allez, voici un petit aperçu de cette surface qui occupe mes nuits depuis plusieurs mois !



Vous allez me dire : « Ah c’est pour ça que sur la photo d’aperçu de cet article, tu fais une tête de châtelaine » (genre la fille qui prend déjà des airs de landlord) ? Hé hé hé. Bon ben pas du tout en fait. La marque américaine Tory Burch vient de lancer sa première boutique à Paris (en grandes pompes avec un concert privé mardi soir de mon idole absolue, Lauryn Hill… rien qu’en y pensant j’ai envie de pleurer d’avoir loupé un truc pareil…). A cette occasion, ils ont décidé de faire le portrait de quelques parisiens et m’ont contactée pour me demander de partager mes adresses préférées pour petit-déjeuner, déguster une pâtisserie ou un repas healthy… Ils ont envoyé le super photographe Stéphane Gallois chez moi. Mon appartement était tellement colonisé par les produits de beauté que j’ai suggéré qu’on se mette dans le jardin de la copropriété pour un breakfast improvisé (c’est pas mon jardin rien qu’à moi hein, je vous rassure, même si c’est sans doute l’espace de verdure qui me manquera le plus lorsque je déménagerai dans quelques semaines). Il faisait frais, c’était avant la canicule et mon nouveau carré by Fred, j’avais très peu de temps devant moi. D’où ma tronche de châtelaine qui se la pète ☺ N’empêche que je suis quand même drôlement contente que Stéphane ait tiré mon portrait. Je déteste toujours autant être devant l’objectif mais je me détends. Je pense à mon amie Mai Hua que vous lisez sans doute, comme moi. Je me dis, comme elle le répète souvent, que tout ça n’a aucune importance et que ce n’est qu’une photo. En tous cas, si vous voulez aller lire l’interview, c’est par ici (en anglais et en français). Et si ça ne vous suffit pas, il y en a une autre sur le blog de Pinterest (la folie, je vous dis…). Bonne journée à tous !