Tuileries en fête

26/07/2012
Photographies Ma Récréation
 
Les suédois la ramènent toujours avec leur fête foraine hallucinante en plein milieu de Stockholm. Enfin je dis « les » parce que je fais la maligne mais je ne connais au fond qu’un seul stockholmois, j’ai nommé Ben Gorham, créateur des parfums Byredo. Nous, l’été à Paris, on a les Tuileries. Champ de bataille des photographes pendant les défilés de mode, le jardin se parfume à la barbe à papa pendant deux mois. Manèges kitchs à souhait. Peluches immondes qu’on croise tous les doigts de mains et de pieds pour conjurer le sort d’en gagner une. Cris chroniques des filles harnachées dans le vide. Grande roue hors de prix – 8 euros tout de même – et surtout des saucisses frittes légendaires servies à tous les branchés qui viennent y faire la fête en sortant des bureaux du quartier. Infréquentable l’après midi par cette chaleur, l’espace est vide entre 11h et 12h. Evidemment, c’est l’une des festivités préférées de ma fille. Et je l’avoue : j’aime tellement le toc des décors en papier mâché qu’il m’arrive d’y faire un tour juste pour aller y faire des photos. Le must : l’absence de machines sonores et de hurlements dans le micro (la mairie a fait interdire le bruit).
 
 
Fête Foraine des Tuileries, en juillet et en août, attention, prévoir un budget moyen de 20 à 40 euros par enfant, les prix sont délirants…