Jouer les petits rats

17/09/2012

Photographies Ma Récréation

On se plaint de ne plus sortir quand on a des enfants. Moi je trouve au contraire que je n’ai jamais été aussi curieuse depuis que je dois trouver des idées de génie pour occuper ma fille chaque weekend. Une de mes plus chères amies, qui se reconnaitra, me bat cependant à plates coutures. Elle s’organise à l’avance, a toujours des billets pour des spectacles inouïs, est la première à avoir emmené ses enfants à la dernière exposition dont tout le monde parle. J’ai toujours des complexes en pensant à tout ce qu’elle réussit à faire avec enthousiasme. Samedi, elle me confiait avoir redécouvert avec plaisir le Palais Garnier en allant voir l’Etoffe de la Modernité, une exposition sur les costumes du 20e siècle. C’est surtout l’occasion d’aller se promener librement dans ce monument mythique, d’emprunter les escaliers en admirant les plafonds, observer la régie en pleine préparation d’un nouveau spectacle sur le plateau des étoiles, de faire des claquettes sur le marbre, se retourner les vertèbres en fixant les lustres patinés d’or et les fresques fastueuses. On joue aux touristes avec délice en prenant la pause sur le balcon avec vue sur la place de l’Opéra, exceptionnellement vide le dimanche. L’exposition est assez frustrante, il y a peu de costumes et on a du mal à comprendre le fil conducteur, en dehors du siècle choisi. Mais on se régale en découvrant les maquettes des décors des spectacles dans la bibliothèque et il y a de très belles photos, comme celle des danseuses en train de se coiffer, sans compter les masques effrayants qui devraient plaire aux garçons. Difficile d’éviter la boutique à la sortie qui est un piège à petites filles (tutus de chez Repetto, chaussons à paillettes, bibelots hideux en forme de danseuse ou de violons à coller sur le frigo, ils vendent même des répliques des chaises en velours rouge qu’on trouve en salle…). Un lieu idéal pour nourrir les rêves.
 
Photographies Ma Récréation
 
Visite libre de l’Opéra Garnier, tous les jours à partir de 10h, gratuit pour les moins de dix ans, 6€ le tarif réduit, 10€ le tarif adulte. L’entrée comprend l’accès à l’Exposition L’Etoffe de La Modernité (jusqu’au 14 octobre 2012)