Cires botaniques

11/05/2012

Photographies Ma Récréation

Il ne vous reste qu’un mois pour aller chez Deyrolle voir l’exposition Cires Botaniques : L’Art et La Matière de l’artiste Louis de Torhout. Dans une salle à l’étage, entre les oiseaux et les papillons multicolores, sont installés des légumes et des fruits. On croit d’abord à une plaisanterie tant les répliques sont plus vraies que nature. Ex du Muséum National d’Histoire Naturelle, Louis de Torhout s’est intéressé à une technique du 18e siècle qui consistait à reproduire en cire d’abeille les espèces botaniques impossibles à conserver à l’époque. Fasciné par sa découverte, il lui a fallu plusieurs années pour maitriser la confection d’une tomate ou d’un potiron qu’il peint ensuite à l’huile afin de leur rendre leurs reflets naturels. Suspendus sur des fonds noirs, montés sur des socles, ces légumes, qu’on ne prend jamais le temps de regarder avec autant d’attention chez le primeur, prennent soudainement une dimension poétique. Leur beauté surgit alors que nous semblions tout connaître de ces végétaux. Difficile d’emmener des enfants de moins de quatre ans qui auront du mal à rester à distance des œuvres. Mais s’ils ont la maturité de comprendre qu’on ne doit pas toucher, ils vont adorer. Et puis, c’est aussi l’occasion de leur montrer le bestiaire fantastique des salles du premier étage. Les panthères allongées au sol, les cannetons dans les vitrines, les insectes mordorés, les coquillages et les planches de sciences naturelles à collectionner. Un cabinet de curiosités hors du commun.
 
Photographie Ma Récréation
 
Cires Botaniques : L’Art et La Matière de Louis de Torhout jusqu’au 9 juin 2012, chez Deyrolle, 46 rue du Bac, Paris 7e, Tel : 01 42 22 30 07