A Vida Portuguesa à Lisbonne

7/11/2016


J’ai publié plein de posts ces derniers jours (même le weekend, regardez ici ou encore  !) et je suis ravie d’avoir retrouvé mon rythme habituel. D’autant que j’ai une palanquée de jolis sujets à partager avec vous dans les semaines qui viennent ! On quitte Porto où je vous ai emmené la semaine dernière et on part pour Lisbonne chez A Vida Portuguesa, une boutique hors norme pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur. Journaliste culture et société pour divers quotidiens portugais puis présentatrice télé, Catarina Portas se lance dans une nouvelle aventure en fondant la marque Uma Casa Portuguesa en 2004. Trois ans plus tard, elle ouvre à Lisbonne sa première boutique qu’elle appelle : A Vida Portuguesa (une vie portugaise). J’ai rencontré cette femme enthousiasmante à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle boutique Claus Porto à Lisbonne. Elle fait partie de ceux qui ont cru, bien avant les autres, en l’artisanat portugais qui est mis à l’honneur sur chaque centimètre carré de son gigantesque magasin à deux pas de la station de métro Intendente.




Photographies Ma Récréation


En dix ans, cette créatrice convaincue par la richesse des produits oubliés de son pays a réussi à redonner confiance à de nombreuses marques. Désormais à la tête de quatre boutiques à Lisbonne et une à Porto, elle continue à militer pour la redécouverte des merveilles made in Portugal. Elle est persuadée qu’on peut changer la donne en consommant différemment, un avis que je partage complètement avec elle. Vous voulez lutter contre Monsanto et vous regrettez que l’Union Européenne ne protège pas plus notre santé contre ce géant du pesticide ? Boycottez le plus souvent possible leurs produits ! Vous regrettez qu’on ne valorise pas plus l’artisanat local ? Soutenez-les en achetant leurs créations. Vous êtes fatigués de trouver le même centre commercial décliné dans toutes les mégapoles ? Fuyez ces lieux et privilégiez les petits commerçants. Comme elle, je suis convaincue que ces petites gouttes d’eau finissent par transformer la société. 




Photographies Ma Récréation


Installé dans une ancienne usine de carrelages, le magasin d’Intendente se déploie sur cinq cents mètres carré. Au menu : un rayon papèterie – j’ai rapporté des cahiers d’écolier tellement jolis – et beauté qui donne envie de pulvériser sa carte bleue. Je ne savais plus où donner de la tête entre les crèmes pour les mains dans des tubes de métal imprimé, les Colognes à la lavande, les savons et les produits pour le bain… Derrière le renfoncement dédié au jardinage qui donne envie de soigner son balcon, on trouve un espace consacré à la céramique portugaise. Je me suis retenue car j’avais un petit bagage cabine avec moi mais tout était irrésistible.




Photographies Ma Récréation


L’espace est si grand qu’il faut une bonne heure pour en faire le tour. Là, une petite niche avec des vitrines dans lesquelles sont rangés des bijoux délicats. Ici, un rayon entier dédié aux enfants avec des tipis à rayures, des tambours, des jouets en plastique recyclé ou en bois, des livres vintage… Un peu plus haut, à l’étage, quelques accessoires en cuir comme les chaussures Labuta flirtent avec des pelotes de laine multicolores, des jupes traditionnelles brodées, des tapis, des couvertures, du linge de maison ainsi qu’une sélection de beaux livres. Tout au fond du magasin au rez-de-chaussée, c’est la caverne d’Ali Baba pour les gourmands. Une collection d’huiles d’olive locales est installée en face d’étagères remplies de boîtes de sardines qu’on n’a même pas envie d’ouvrir tellement elles sont jolies. Idem pour les coffrets de chocolats, les produits cultes du petit-déjeuner… J’ai même failli acheter de la fécule de pomme de terre tellement le paquet était ravissant. En prime, il y a une tonne d’ustensiles en bois pour apprendre à cuisiner les plats traditionnels portugais.



Photographies Ma Récréation, le coin enfants


Malheureusement, je n’ai pas eu le temps de me promener dans ce quartier en pleine transformation. Catarina m’a raconté qu’il avait fallu être courageux et patient pour imposer ce concept-store dans un quartier dans lequel personne ne pariait un centime il y a encore peu. Aujourd’hui, les restaurants branchés colonisent les bâtiments encore délabrés aux alentours. Tous les entrepreneurs espèrent se retrouver à proximité d’A Vida Portuguesa qui attire les touristes comme les locaux à longueur d’année. Une boutique dans laquelle vous aurez envie de rester longtemps et où vous allez pouvoir faire le plein de petits cadeaux. Rassurez-vous si ne comptez pas aller au Portugal dans les mois qui viennent : A Vida Portuguesa dispose d’un eshop et livre en France ! Demain, je vous fais faire un dernier tour à Lisbonne avec quelques adresses adorées et on partira ensuite vers d’autres cieux…



Photographies Ma Récréation


A Vida Portuguesa Intendente, Largo do Intendente Pina Manique 23, 1100-285 Lisbonne, Tel : +351 211 974 512, ouvert de 10h30 à 19h30 tous les jours. Pour connaître l’adresse des autres boutiques A Vida Portuguesa à Lisbonne et à Porto, je vous laisse regarder les infos sur leur site, juste ici.



Photographies Ma Récréation