Tortilla à la coriandre de Sophie Fontanel

8/04/2011

Photographie Armelle Kergall

C’est le genre de filles qu’on paierait pour être assise à côté d’elle tellement elle est drôle. Un esprit brillant totalement obsédé par la mode et résolument authentique. Une extralucidité hors norme. Un œil hyper sensible à la beauté, qu’elle soit logée dans une chemise vintage, une épaule dénudée, la peau ridée d’une vieille dame ou dans le cou d’un mâle dominant. Ses copines l’appellent Fonfon. Le magazine Elle la surnomme Fonelle. Mais cette journaliste ultra productive, qui livre chaque jour un billet d’humeur à hurler de rire sur son blog, est aussi l’auteure de textes émouvants comme le dernier, Grandir (Editions Robert Laffont), une de mes lectures préférées de l’hiver 2010. Déjà prête à sortir son prochain roman à la fin de l’été, Sophie Fontanel a accepté de nous offrir sa recette inratable : une tortilla à la coriandre, sans pomme de terre. Une omelette donc ? « Pas du tout, ce plat se déguste frais et il est à mi-chemin entre une terrine et une tortilla » m’a-t-elle répondue. Pourquoi exclure les pommes de terre ? « Parce que la tortilla aboutit à ce que les gens soient gros ! » et ce n’est évidemment pas souhaitable, pile au moment où les jupes commencent à méchamment se raccourcir. Douée pour les poulets et les rôtis que son mini four ne lui permet plus de réaliser, elle nous prouve que l’adage less is more est aussi valable en cuisine : six œufs, un peu de coriandre, une touche anisée, un oignon et beaucoup de goût suffisent à nous embarquer le palais à l’autre bout du monde.
 
 
Photographie Armelle Kergall
 
Ingrédients
- 6 œufs
- une cuillère à soupe d’huile d’olive
- quelques graines de fenouil
- un bouquet de coriandre fraiche
- un oignon blanc
- fleur de sel et un tout petit peu de poivre pour l’assaisonnement

 

 

Photographies Armelle Kergall
 
Préparation
Epluchez l’oignon et coupez-le en dés moyens, sans être maniaque sur la taille des morceaux car l’aspect du plat doit rester rustique. Dans une grande poêle à feu vif, saisissez les dés avec un peu d’huile d’olive, puis baissez à feu moyen. Les oignons doivent roussir sans noircir, il faut donc les surveiller et les remuer régulièrement avec une cuillère en bois. Lorsqu’ils ont pris une jolie couleur (au bout de huit minutes environ), baissez le feu et versez dans la poêle la coriandre lavée et ciselée, puis les œufs préalablement fouettés à la fourchette. « Pas question de les battre comme si on préparait une érection à un impuissant » dit-elle en riant, quelques secondes suffisent. Ajoutez quelques graines de fenouil, salez, poivrez légèrement et couvrez avec de l’aluminium ou un couvercle pendant cinq minutes à feu doux. Laissez refroidir la poêle sur le rebord de la fenêtre, puis démoulez la tortilla et glissez-la au frigo pendant une petite heure. Divisée en quatre parts comme entrée ou en deux en guise de plat d’été ultra protéiné, Sophie l’accompagne d’une salade verte très vinaigrée. J’ai tellement aimé le résultat que je l’ai reproduit le soir même du shooting !

 

Photographie Armelle Kergall