Pudding à la grenade d’Angèle Maeght

5/05/2014
Photographie Armelle Kergall
 
Vous avez peut-être déjà aperçu ses cheese-cakes aux fleurs fraîches sur Instagram. Repérées à l’Epicerie Générale, ces petites merveilles sont devenues les hits des lancements presse à Paris. Mais Angèle Maeght ne se contente pas de fabriquer des pâtisseries photogéniques. Initiée à la tendance locavore et aux ingrédients bio à San Francisco, cette passionnée de cuisine healthy et de voyages se spécialise dans l’alimentation sans gluten il y a quelques années. Sensibilisée à la naturopathie par Celeste Cândido, l’experte du jeûne, Angèle est aujourd’hui à la tête d’une petite entreprise baptisée La Guinguette d’Angèle qui joue les traiteurs à domicile et organise de plus gros événements pour des marques comme Repetto, Weleda ou encore New Look. Ca faisait un moment que je voulais la rencontrer car en plus d’être délicieuses, ses préparations sont toujours servies dans de la faïence anglaise et de la vaisselle vintage. De quoi alimenter mon activité sur les réseaux sociaux. Elle nous a reçues, la photographe Armelle Kergall et moi, dans la maison de famille qu’elle habite avec son frère. Une maison incroyable, avec un jardin (dans Paris, c’est inouï), un parfum de cookies émanant du four, des chats à caresser dans chaque pièce, et une ambiance chaleureuse qui donne envie d’enchainer les fêtes entre amis. Pour Ma Récréation, Angèle Maeght nous livre les secrets d’un pudding aux graines de chia, sans gluten, ni lait de vache ni sucre raffiné, idéal en guise de collation ou en plus grande quantité à l’heure du petit-déjeuner. Seul souci : trouver des graines de chia car elles ne sont pas vendues partout. Prises d’assaut dans la Biocoop à côté de mon bureau, elles disparaissent des rayons en l’espace d’une matinée. Ce qui m’agace prodigieusement. Si vous avez du mal à en trouver, vous pouvez les remplacer dans cette recette par du tapioca bio. Angèle m’a fait tester les deux. Verdict : trop, trop bon !
 
Photographie Armelle Kergall
 
Ingrédients pour 4 ramequins
- 200ml de crème de coco (Angèle aime celle de La Maison du Coco, 100% bio, à ne pas confondre avec du lait de coco. Pour celles qui ont peur que ce soit trop gras, Angèle propose une variante avec moitié crème de coco, moitié eau)
- 100grs de graines de Chia
- 1 cuillère à soupe de miel de Manuka (ou avec un miel de fleurs)
- quelques grains de grenade épluchée dans chaque ramequin (ou physalis ou un autre fruit de saison)
- quelques fleurs comestibles pour décorer
 
 
Photographies Armelle Kergall
 
Préparation

Faites chauffer sans faire bouillir la crème de coco dans une casserole. Lorsque la crème paraît presque brûlante, arrêtez le feu et ajoutez la cuillère de miel puis saupoudrez les graines de chia sur le mélange sans cesser de tourner. Remplissez les quatre ramequins et laissez refroidir. Ensuite déposez de la grenade et des fleurs comestibles sur chaque ramequin. La recette prend 2 minutes à réaliser et elle est pleine de vitamines (les graines de Chia qui viennent d’Amérique du Sud sont riches en Oméga 3, en vitamines E, B1 et B3). Et elle est totalement compatible avec les nouveaux dogmes alimentaires (pas de gluten, pas de sucre raffiné, pas de lait de vache). Mais l’avantage majeur à mon sens est que c’est aussi délicieux que rassasiant !

 

Photographie Armelle Kergall