Biscuits aux noix d’Isabelle Boinot

15/12/2011

Photographie Armelle Kergall

Illustratrice pour la presse et l’édition, Isabelle Boinot est aussi douée pour la photo que pour le collage ou la broderie. Touche à tout talentueuse, cette ancienne élève des Beaux-Arts s’est aperçue de son obsession pour la nourriture en rentrant de longs périples au Japon et en Italie : ses carnets de voyage étaient recouverts de dessins et de photographies de plats et d’aliments locaux. Une curiosité probablement issue du potager de la maison où elle a grandi ou de la cuisine de sa grand-mère. Auteur du livre Mes Recettes à Emporter dont j’ai déjà parlé ici, elle prépare deux expositions au Japon et la sortie Mes Recettes Pour Le Goûter pour le mois d’avril prochain ainsi qu’une auto édition sur la nourriture nippone qui devrait paraître en février. Ayant passé l’été à tester toutes les pages de son livre, je lui ai demandé de nous ouvrir les portes de sa petite cuisine : la PREUVE qu’on peut préparer des plats délicieux dans un espace restreint avec un mini four ! Elle nous propose une recette de saison, aussi facile que rapide à réaliser, idéale pour remplacer le carré de chocolat noir avec le café.
 

Photographie Armelle Kergall

Ingrédients pour une vingtaine de biscuits
2 verres de noix hachées
1 verre de sucre en poudre
1 œuf
1 cuillère à soupe de farine 

Photographies Armelle Kergall
 
Préparation
C’est, montre en main, la recette la plus rapide à préparer de toutes celles déjà publiées sur ce blog. Isabelle utilise les noix ramassées dans le jardin de ses parents, les décortique et les réduit en poudre à l’aide d’un robot. Mais on peut utiliser un sachet de noix en poudre ou des cerneaux que vous n’aurez plus qu’à hacher. On commence par préchauffer le four à 130 degrés et on mélange les noix moulues, le sucre, l’œuf et la cuillère de farine dans un saladier à l’aide d’une cuillère en bois. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, on forme des petites boules avec deux cuillères à café ou avec ses mains. Inutile de former des sphères parfaites, l’important est d’avoir des volumes de taille similaire pour garantir une cuisson homogène. Attention à bien les espacer car elles vont s’étaler en cuisant. Ensuite, on passe la première fournée au four pendant dix minutes. Elles ne doivent pas être solides à la sortie : elles vont continuer à se durcir en séchant à température ambiante. Même opération pour la deuxième fournée. Le goûter idéal en plein hiver avec un thé ou un café brûlant. Seul problème : se retenir d’engloutir l’intégralité des biscuits. Car, ni vues ni connues, ces petites choses sont archi caloriques…
 

Photographie Armelle Kergall

Merci à Cécile Pitoiset pour son aide et sa gentillesse !