Laï-Laï Ken

31/10/2010

Moins connue qu’Higuma, encore plus expéditive (si, c’est possible), cette cantine est pourtant devenue le lieu de prédilection de nombreuses rédactrices de mode. Ici, la Chine cohabite avec le Japon sur la carte des plats, puisque le chef chinois (employé par le propriétaire japonais) adapte la cuisine de son pays aux goûts nippons. Pas de poisson cru ni de yakitori mais une large variété de bols de riz garnis, de soupes aux pâtes maison, et d’omelettes au crabe à un prix dérisoire. Bizarrement, je commande toujours la même chose (des gyôzas et/ou une soupe aux raviolis) et je ne me laisse jamais tenter par les plats en sauce typiquement chinois. Conséquence post-traumatique d’expériences douteuses à Shanghai…

Laï-Laï Ken, 7 rue Saint Anne, Paris 1er, Tel : 01 40 15 96 90 (fermé le lundi midi)