Ito Chan

11/05/2016


J’ai l’impression que ça fait des lustres que je ne vous ai pas parlé de Japon, dixit la fille qui la ramène avec Tokyo toutes les semaines. En tous cas, ça fait un moment que je n’ai pas ajouté une nouvelle découverte au circuit des restaurants japonais qui se trouve dans la rubrique Food. Pourtant, depuis que je me suis installée dans le 9e arrondissement, je n’arrête pas de dénicher de nouvelles pépites. A commencer par Ito Chan, une minuscule cantine rue Pierre Fontaine qui propose des repas complets pour douze euros par personne. Qui dit mieux ?



Photographie Ma Récréation


Ito Chan est l’annexe microscopique d’Ito Izakaya, le restaurant accolé connu pour son ballet de tapas servis avec du sake (dont je vous parlerai quand j’aurais enfin réussi à réserver une table). On y tient à douze à tout casser. La plupart des clients attendent en clopinant sur le trottoir que leurs filets de maquereau mariné au miso soient emballés dans un sac en kraft puis repartent les déguster devant leurs ordis. Si vous arrivez à temps pour dégoter une table, je vous recommande cependant de vous asseoir dans le restaurant. Ne serait-ce que pour écouter la conversation enflammée de vos voisines souhaitant révolutionner l’éducation nationale en secouant l’école où elles bossent ou le couple à votre gauche tentant de garder un peu de dignité, un bavoir « Ito » autour du cou. En effet, lorsqu’on commande un bol de ramens, ce bouillon rempli de nouilles et d’algues, on propose toujours un bavoir jetable aux clients. Un bavoir en papier sur lequel est dessiné un corps de sumo. Histoire de mettre à l’aise ceux qui se rencontrent là-bas pour la première fois après des semaines de drague online.


Photographie Ma Récréation


Ceux qui ne sont pas fans de ramens (prononcez lamens) opteront pour le plateau du jour. Au menu, on choisit d’abord sa protéine (une viande, un poisson ou du tofu) puis on sélectionne ses deux accompagnements (haricots au sésame, salade de lotus, aubergines au miso, kimchi…) servis avec un bol de riz. C’est à la fois sain, simple, délicieux et abordable (douze euros le plateau par personne). Ne vous attendez pas cependant à vous hisser sur une haute sphère de la gastronomie nippone. Chez Ito Chan, vous ne trouverez ni sashimi ni démonstration sophistiquée. Juste un bon moment savoureux à partager avec ceux qu’on aime. Quant à la dame qui semble orchestrer la rigueur en cuisine et le service souriant, elle est d’une beauté renversante. Son visage, la façon dont elle tient ses mains et dont elle lisse ses cheveux : tout chez elle respire l’infinie délicatesse. On pourrait croire que sa beauté est un détail superficiel. Mais, sans le savoir, elle participe aussi à l’impression cinématographique des lieux. Allez-y, vous m’y croiserez très probablement !


Photographie Ma Récréation


Ito Chan, 2-4 rue Pierre Fontaine, 12€ le plateau repas du midi, 11€ le bol de ramens, Tel : +33 9 51 71 95 44, pas de réservation, de 12h30 à 15h du mardi au samedi, ou de 19h à 23h