Guilo Guilo

31/10/2010
Il vous faudra probablement attendre des semaines avant de réussir à réserver deux places à l’un des deux uniques services de la journée (19h ou 21h). Mais cette niche prodigieuse de Montmartre le vaut bien. Guilo Guilo n’est pas un simple restaurant. C’est une boîte à rêves. On s’y rend pour dîner bien sûr. Mais aussi pour observer la mécanique parfaitement chorégraphiée du chef à l’œuvre sous nos yeux. L’œil souriant, l’inclination bienveillante, Eiichi Edakuni est un magicien. Entouré de ses quatre assistants, il sort des tiroirs de sa cuisine microscopique des morceaux de foie gras pré-découpés, des rubans d’algue noire ou de petites boules de riz et les transforment devant nous en sushis invraisemblables. Six à huit plats défilent pendant la dégustation qui change chaque jour (au prix de 45 euros). Vous y découvrirez peut être une soupe gluante au homard accompagnée d’aubergine frite, de shiso et de biscuits salés japonais. Un sushi d’anguille suivi d’une cerise vinaigrée. Du poisson mariné au gingembre frais et frit comme un tempura… Chaque saveur est un aller simple pour une terre inconnue où l’on ne se suffit plus des mots « bons » ou « mauvais ». C’est de loin mon restaurant japonais préféré à Paris.
 
Guilo Guilo, 8 rue Garreau, Paris 18e, Tel : 01 42 54 23 92