Aida

16/09/2011

Des semaines que je me heurtais au son monocorde d’un « désolée, nous sommes complets ». Des mois qu’on me faisait la promesse d’un repas merveilleux dans cette niche japonaise du 7e arrondissement. Et hier soir, enfin, je remontais la rue Vaneau, surexcitée à l’idée de tester la réputation sans faille de ce minuscule restaurant à la façade blanche devant lequel j’étais déjà passée cent fois. Première impression extérieure alléchante : un carré de verre épais sillonné de poutres fines laissait deviner une table de huit japonais riant. Derrière, j’apercevais la fine silhouette du chef Koji Aida affairé derrière son teppanyaki. Au moment de retrouver mon amie embarquée dans cette expérience culinaire, un léger coup d’œil au menu accroché à côté de la porte. Sept lignes aussi épurées qu’un haïku. Une comptine énigmatique : amuse-bouche, sashimi, entrée du jour, teppanyaki poisson ou fruits de mer, teppanyaki chateaubriand, oshokuji, dessert du jour. Eloigné à droite, un chiffre. 160 euros. Premier léger sourire gêné échangé. Totale incrédulité. J’entre seule sur la pointe des pieds et devant les seize clients attablés, je chuchote le plus tendrement possible « Euh, juste pour savoir, il n’y a qu’un menu ?... Ah… Et il n’y a pas d’erreur sur la carte à l’extérieur… Bon. » Je suis sortie aussitôt annoncer la douloureuse nouvelle à mon amie amusée qui m’attendait dehors. Et nous avons renoncé à Aida dans un fou rire communicatif. Je compte sur les chanceux qui ont testé ce lieu auréolé d’une étoile au guide Michelin pour livrer leurs impressions dans les commentaires. Et si une générosité sans borne avait brusquement envie de s’exprimer et de m’inviter à l’opéra version nippone, je reste partante !

160€ le menu par personne, Aida, 1 rue Pierre Leroux, Paris 7e, Tel : 01 43 06 14 18, ouvert de 19h à minuit (dernière commande à 21h) du mardi au dimanche