Maison Bastille

20/11/2015


Ce qui est bien avec tout ça c’est que, désormais, je me contrefous de ce que je mets dans mon assiette. Au ranking de la peur, celle du terrorisme a largement éclipsé mes craintes alimentaires et cette semaine, j’ai mangé tout ce que je m’interdisais depuis des mois : du pain, des viennoiseries, des gâteaux plein de gluten, des saucisses au petit-déjeuner, des œufs bénédicte… même du yaourt (il venait d’une ferme d’Okinawa et vous connaissez mon sens de l’investigation ☺). J’avais, comme vous, l’estomac noué et l’appétit dans les chaussettes. Mais je fais partie d’une espèce étrange qui se gave lorsqu’elle est en détresse. Moi et mes deux nouveaux kilos, on va donc essayer de retrouver un peu de normalité dans nos quotidiens. Du coup, aujourd’hui, je quitte le noir du silence pour reprendre le chemin de la légèreté. Parce que je ne sais pas bien quoi faire d’autre et qu’on a tous besoin d’une petite récréation.


Photographie @Maison Bastille


Il y a un peu moins d’un mois, je me suis rendue chez Maison Bastille, rue Amelot. Ce petit restaurant a ouvert il y a un an et je l’ai découvert grâce à Sophie Cruse, créatrice du blog Lao Sur La Colline. C’est son quartier général et on le retrouve souvent sur son compte Instagram (ne le cherchez pas, il est privé). Intriguée par toutes ces images de papier peint fleuri et de cakes sans gluten, je me suis enfin décidée à traverser la Seine à l’heure du déjeuner. Il s’agit d’un petit espace chaleureux niché dans le 11e arrondissement, à quelques pas de Merci et de la place de la Bastille, tout près de ce que l’on appelle désormais le Haut Marais.


Photographie Ma Récréation : Fauteuil en rotin Atelier du Petit Parc. Coussins de chez Eklerla. Ces deux sites distribuent des petites merveilles !!!


Le matin, à partir de 10h en semaine, on peut y déguster un petit-déjeuner maison, préparé avec des produits frais (comme tout ce qu’ils servent dans la journée). Pour 10.90€, on a droit à : une boisson chaude, un jus frais, un oeuf coque, un grilled cheese cheddar, une barre granola ou un cookie géant et un fromage blanc parfumé au sirop d’érable (ou saupoudré de granola). Le midi, le restaurant est rempli de Parisiens travaillant dans le quartier. Surtout des jolies filles en quête d’alimentation saine. Au comptoir, on choisit sa formule : trois salades et un dessert, ou deux salades et une soupe, plus une quiche en supplément pour les « grosses faims ». J’ai opté pour le plat chaud, ce jour-là, un curry de légumes savoureux avec pois chiches, carottes et courgettes, servi avec du riz indien nature. On peut aussi venir y siroter un jus ou s’installer pour un brunch le weekend. Tout est joliment présenté dans un décor digne d’être épinglé sur Pinterest et il y a même un coin kids friendly. Cependant, ne vous attendez pas à une gastronomie étoilée : Maison Bastille sert des plats familiaux, sans fioritures ni chichis, conçus pour les gourmands qui veulent manger du bon.


Photographie Ma Récréation


En prime, le restaurant distribue une sélection de produits irrésistibles : des cartes de ma papèterie préférée Rifle Paper Co, les super mueslis sans gluten Primrose Kitchen, des tote bags en coton bio, des biscuits pour enfants Artisan Biscuits et des jolies théières… plein d’idées de cadeaux à l’approche de Noël. Une bonne petite adresse pour se remonter le moral et oublier la pourriture de ce monde. Bon weekend à tous. Take care.



Photographies Ma Récréation. Le coin pour la famille et la sélection de livres disponibles pour les enfants


Maison Bastille, 34 bis rue Amelot, Paris 11e, 10.90€ le power breakfast, 22€ le brunch le samedi, à partir de 9.90€ la formule du midi. Fermé le dimanche ! J’en profite pour vous signaler qu’a démarré le 16 novembre 2015 la semaine du Sans Gluten à Paris avec plein d’événements, de conférences et d’ateliers ici et là. Je ne sais pas ce qui a été maintenu ou annulé vu les circonstances, mais vous pouvez aller jeter un oeil sur le site officiel. Maison Bastille y est associée. 


Photographie Ma Récréation