A L’Etoile d’Or

24/03/2011
Elle vous accueille toute en nattes, kilt et cravate. Denise Acabo a largement passé l’âge de la retraite mais n’a toujours pas renoncé à son uniforme de Fifi Brindacier. Encore moins aux bonbons qu’elle chérie d’une affection maternelle. Chez elle, pas de guimauve fluo ou de tagada de synthèse. Rien que des confiseries artisanales issues des quatre coins de la France : les tablettes Bernachon qu’elle qualifie d’Hermès du chocolat, Cotignac orléanais, les ancêtres du roudoudou, Négus de Nevers, Nougat de Provence… Impossible d’acheter une sucrerie sans écouter l’histoire de sa création. Denise ne vend pas ses bonbons, elle les raconte. Infatigable, elle sourit aux touristes japonais, hurle sur ceux qui questionnent le prix de la tablette à onze euros et expose avec fierté la demi tonne de guides lui ayant consacré une colonne. On ressort avec des boites de collection en métal à prix d’or et une bonne leçon de géographie hexagonale.
 
L’Etoile d’Or de Denise Acabo, 30 rue Fontaine, Paris 9e, Tel : 01 48 74 59 55