Une fête d’anniversaire au bowling

23/10/2017


Les jours filent ; je suis bien occupée par mille projets. Je voudrais avoir cinq heures de plus par jour pour pouvoir me poser et écrire tous les articles en attente de publication… Néanmoins j’essaie de prendre une chose après l’autre sans trop me projeter en avant, sinon je chope le vertige de la to do liste interminable. Vous avez été nombreux à me contacter pour avoir des astuces sur l’organisation d’un anniversaire d’un enfant de dix ans, suite à mes posts sur Instagram. Voici enfin quelques informations qui, j’espère, vous donneront des idées pour un goûter festif à cet âge.



Voici un petit montage tès inspiré d’une pub pour le parfum Chance de Chanel que mon mari Bastien Coulon a réalisé en guise d’invitation. Merci à notre chat Smoke qui n’a pas été maltraité ni balancé comme une boule de flipper... qui roule...


J’ai l’impression que ma fille a pris cinq ans en l’espace de six mois. Finies les blouses liberty et les robes de « petite fille », elle n’a plus qu’un seul rêve : avoir un téléphone – le graal absolu pour cette génération – les oreilles percées et ressembler ainsi à une adolescente de treize ans (snif). Quand je pense que la plupart des femmes, passées trente-cinq ans, cherchent à avoir l’air plus jeune, je me dis qu’on a un sérieux problème de synchronisation avec « l’ici » et le « maintenant ». Ma fille se tient désormais à des années lumière de sa passion pour la Reine des Neiges. Même Violetta, son idole d’il y a deux ans, n’a plus grâce à ses yeux (Merci l’Univers, mes vœux ont été entendus). Du coup, lorsque je lui ai demandé comment elle voulait fêter ses dix ans, elle m’a répondu : « Surtout pas de thème ni d’atelier manuel, je préfère aller au Bowling et goûter à la maison avec les copains à notre retour  ». J’ai donc cherché un bowling pas trop loin de notre arrondissement, ouvert le samedi après-midi et pouvant recevoir une horde de kids surexcités. Le Bowling Foch, situé près de la Place de l’Etoile à Paris, dédie ses samedis après-midis aux anniversaires pour enfants. Nous n’étions donc pas les seuls à avoir eu cette riche idée : imaginez le niveau sonore de douze gosses hurlant sur chaque quille en espérant les renverser. Multipliez par dix. Puis saupoudrez d’un fond musical avec toutes les chansons du moment, de Justin Bieber à Ed Sheeran en passant par Katy Perry. Potentiel migraineux : 99% au bout de dix minutes.



Photographies Lili Barbery-Coulon et Bastien Coulon. L’enfant déjà saoulée par l’enthousiasme de sa mère :-)


Le bowling propose un tarif unique assez élevé : 22 euros par enfant (minimum douze enfants invités) pour deux heures de jeu dont une pause « gâteau d’anniversaire avec bougies » ainsi que des jus de fruits à volonté. C’est aux parents de celle ou celui qui fête son anniversaire d’organiser le jeu de bowling et de surveiller les mômes (qui ont tous la même obsession : courir sur les pistes où on lance les boules… alors que c’est, précisément, interdit). Je pensais que ça allait être l’enfer. Mais en dehors des décibels de cris qui cassent la tête, on a tous passé un super moment. On s’est même pris au jeu et je me suis magistralement ridiculisée devant trois copines de ma fille en voulant leur « montrer » mon lancer de boule. Ma démonstration a atterri illico dans la gouttière de la piste sans toucher la moindre quille…


Photographie Lili Barbery-Coulon. Le salon "prêt à dancer" avec les ballons de My Little Day


On est ensuite retourné dans notre quartier en accompagnant toute la joyeuse bande dans le métro. Deuxième pic de stress de l’après-midi : contenir avec l’aide de mon mari l’excitation de douze gamins sans casser l’ambiance festive de l’anniversaire ni en perdre un sur la route. On a plutôt bien géré et on a aussitôt enchainé par le goûter à la maison. Comme je l’avais anticipé, les enfants ont complètement délaissé le gâteau au chocolat crémeux servi au Bowling, une pâtisserie bien trop compliquée pour leur âge. Chaque année, j’ai l’espoir que le moment du goûter va occuper une bonne demi-heure. Pourtant, je devrais le savoir à présent. 1) Les enfants ne mangent quasiment rien en dehors des bonbons 2) Quand ils prennent une part de gâteau, c’est plié en deux minutes chrono. Ma fille voulait une table multicolore, on a choisi ensemble la décoration jetable sur le site My Little Day (je vous ai mis la liste des objets à la fin de l’article si vous voulez les références) et j’ai aussi commandé un rainbow cake chez Stoney Clove Bakery. Il s’agit d’une pâtisserie ouverte en avril 2017 par le chef Beth Beji et le réalisateur Philip Andelman, un américain ultra gourmand expatrié à Paris. Oubliez les desserts légers et les restrictions alimentaires : chez Stoney Clove, on ne lésine pas sur la crème au beurre. Ni sur le sucre glace. C’est riche. Très riche. Ils m’ont préparé un rainbow cake ahurissant de beauté, blanc immaculé à l’extérieur, rayé de biscuits arc en ciel à l’intérieur. Entièrement nappé d’une crème au beurre, il pesait au moins trois tonnes et lorsqu’on l’a découpé, on a obtenu une approbation immédiate des enfants médusés : « whaou, trop cooool ! » (si vous avez la patience de préparer le votre, je vous ai trouvé une super recette sur le site Odélices). Pour faire plaisir à ma fille qui voulait aussi cuisiner pour ses amis, on avait préparé ensemble un gâteau au chocolat que je fais tellement souvent que je connais la recette par cœur. Et j’ai été hyper flattée lorsque j’ai remarqué que les enfants délaissaient leur part de rainbow cake pour mon biscuit tout simple. Voici la recette inratable : 4 œufs, 125grs de beurre salé, 125grs de sucre, 60grs de farine, 200grs de chocolat noir. Préchauffez votre four à 200 degrés. Battez les œufs en neige avec une pincée de sel et réservez. Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain marie ou au microonde et mélangez afin que les deux ingrédients soient bien lisses. Dans un bol, battez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à l’obtention d’une crème jaune pâle. Ajoutez la farine. Mélangez avec une cuillère en bois et ajoutez ensuite le beurre/chocolat fondu. Incorporez les blancs d’œufs délicatement. Versez l’appareil dans un moule préalablement beurré (ou un moule en silicone). Enfournez pour 20 minutes. Décorez avec des paillettes de sucre multicolore.




Photographies Lili Barbery-Coulon. Ne jamais jeter les décorations encore utilisables : les petites pastilles de feutrine multicolores me servent bien souvent d’une année sur l’autre. Sur la photo du bas, le rainbow cake de Stoney Clove Bakery


Après le goûter, on comptait mettre leurs tubes préférés et les laisser danser. A dix ans, c’est finalement un peu tôt pour une vraie boum. Au bout de dix minutes, ils étaient tous en train de sauter sur notre vieux Togo, du coup, on leur a proposé de faire des photos d’eux avec un kit photo booth de My Little Day. Une bonne idée de mes copines Gabriella Toscan du Plantier et Dorothée Monestier, les deux fondatrices de ce site de déco conçu pour les anniversaires : ça les a occupés un bon quart d’heure. Inutile d’installer comme nous un appareil photo reflex sur un pied. Un simple téléphone suffit. A la toute fin de l’anniversaire, un quart d’heure avant l’arrivée des parents, lancez l’ouverture des cadeaux. Encore un truc que m’ont appris Gabriella et Dorothée : demandez à votre enfant de s’assoir au centre de la pièce et de fermer les yeux. Dites-lui de pointer au hasard en direction d’un de ses invités. L’invité doit changer sa voix afin que l’enfant qui reçoit le présent s’amuse à deviner qui le lui offre. L’idée : faire jouer les kids… et gagner un rab de calme et d’attention.



Photographie Lili Barbery-Coulon. La première boum du reste de sa vie...


A 18h30, mon mari et moi nous sommes écroulés avec la même vigueur que notre chat obèse sur le canapé. Notre fille explorait ses nouveaux trésors avec une copine restée dormir à la maison. Et le moment de gloire est arrivé : « Papa, Maman, je voulais vous dire que c’était le meilleur anniversaire de toute ma vie !  ». VICTOIRE ! Et vous, quelles sont les idées qui ont cartonné pour l’anniversaire de vos enfants ?



Photographies Bastien Coulon


Bowling Foch, 2 bis avenue Foch, Paris 8e, Tel : +33 1 34 80 34 40, 22€ par enfant, gâteau et boissons comprises mais sans animateur pour les deux heures de jeu. Stoney Clove Bakery, 71 rue Greneta, Paris 2e, Ouvert du mardi au samedi de 11h à 18h, Tel : +33 9 51 96 89 85. Et chez My Little Day, j’ai commandé : des ballons Happy Face, des ballons de baudruche multicolores, une bonbonne d’hélium, des sets à rayures jaune dont j’ai fait un chemin de table, des petites cuillères turquoise, des assiettes et des verres multicolores, des pailles et des serviettes Happy Face, une guirlande fanion multicolore, un grand ballon mylar « yay », des pochettes multicolores pour emballer les petits cadeaux pour les invités et un kit photo booth. On peut faire aussi bien avec beaucoup moins de déco, je vous mets cette liste à titre indicatif car vous me l’avez demandée en Message Privé sur Instagram <3