Mon calendrier de l’avent 2014

25/11/2014


La période de Noël va bientôt commencer. L’année dernière, je n’ai pas eu le temps de fabriquer un calendrier de l’avent. Je me suis rabattue sur une bonne vieille version Kinder. Et j’ai le regret d’annoncer ici que je crois bien qu’elle a fait plus plaisir à ma fille que celles que j’avais préparées moi même les années précédentes (souvenez-vous en 2012 et en 2011). Géraldine Dormoy-Tungate, qui tient le blog Café Mode, faisait d’ailleurs cette remarque ce weekend sur son blog : « La moitié du plaisir, c’est la mère qui le prend en confectionnant ce bidule. » Et c’est vrai ! Je l’avoue, j’adore choisir les mini surprises que je planque à l’intérieur de chaque journée du calendrier, les petites gommes parfumées qui me rappellent mon enfance, les autocollants et les conneries que j’adorais collectionner… Cependant, cette année, je n’avais vraiment pas le temps de sortir ma machine à coudre pour fabriquer des pochons numérotés. Alors j’ai juste commandé des pochettes en papier sur le site de My Little Day (je vous jure que les deux créatrices qui sont certes mes copines ne me paient pas pour toute la pub que je leur fais ici. C’est juste qu’elles ont toujours les meilleures idées avant tout le monde !) et des étiquettes numérotées de 1 à 24.



Photographie Ma Récréation


Restait à remplir ces pochettes et à leur trouver une place. L’idée des pinces à linge m’a permis de solutionner deux problèmes : inutile de passer un fil dans le trou de chaque étiquette (partisane du moindre effort…) pour la fixer au paquet car la pince sert à la maintenir tout en l’accrochant sur une corde à linge (ici de la laine rose fluo). Deuxième « effet kiss cool » : vous devriez pouvoir conserver les étiquettes numérotées pour l’an prochain. Mises bout à bout, les 24 pochettes mesurent un peu plus de trois mètres donc mieux vaut disposer d’un grand mur. J’ai volontairement choisi des couleurs pastel parce que le rouge et le vert m’angoissent. Mais il y a plein d’autres teintes en vente en ligne. Il ne reste plus qu’à trouver les surprises à glisser à l’intérieur. Des mini paquets de bonbons, des pièces en chocolat, une gomme, des stickers (ceux-là viennent de chez Bonton ainsi que les dinosaures qui sont phosphorescents dans le noir). Et voilà ! Ca m’a pris 20 minutes à remplir et à installer dans le salon. Et vous, ça vous gonfle la folie des calendriers de l’avent ou bien ça vous inspire ?


Photographie Ma Récréation