Le moule à cake pops

1er/04/2014

Photographie Ma Récréation

Semaine hyper calorique sur Ma Récréation. Je demande par avance un peu d’indulgence aux amateurs d’alimentation sans gluten : ce DIY est diabolique… J’ai acheté il y a quelques mois un moule à Cake Pops à la pâtisserie Bogato. J’avais déjà essayé de fabriquer des cake pops en 2011, au moment où la tendance émergeait. Mais l’idée de faire un gâteau puis de le massacrer en l’écrasant une fois cuit avec du glaçage au sucre pour former de petites boules m’avait semblé aussi enquiquinant que désastreux. Cette fois, le principe est différent : il suffit de remplir à ras bord les demi sphères du premier moule avec une pâte à gâteau de son choix, puis de poser le second moule par dessus (en prenant soin d’avoir les petits trous vers le haut (une évidence), de le sceller avec les attaches en métal et d’enfourner pendant 15 minutes.

Photographie Ma Récréation
 
Quinze minutes plus tard donc, si tout s’est bien passé, on sort le moule, on attend 5 minutes que les gâteaux refroidissent un peu, on retire les attaches en métal, on démoule puis on laisse encore refroidir les petites boules. Ensuite, on trempe les bâtonnets (fournis avec le moule) dans du chocolat fondu (ou un glaçage au sucre glace) afin de les fixer dans chaque boule. Il faut encore attendre que le chocolat/glaçage se fige (c’est long, c’est long…) avant de tremper la sucette dans le chocolat fondu puis de saupoudrer quelques confettis en sucre coloré. Mais ça, c’est seulement dans la vie de Gwyneth Paltrow.
 
Photographie Ma Récréation 
 
De mon côté, j’ai cumulé les boulettes (si je puis me permettre). D’abord, je n’ai lu que partiellement le mode d’emploi inscrit sur le packaging du moule. J’ai nettoyé la chose comme cela m’était recommandé. J’ai sauté la ligne « beurrez le moule », tellement habituée aux récipients en silicone qui permettent d’éviter de mettre de la matière grasse. Ensuite, je n’ai pas voulu utiliser la recette conseillée (100grs de chocolat, 120grs de beurre, 180grs de sucre, 3cs de cacao en poudre, 2 œufs, 100grs de farine, 1 pincée de sel : faire fondre le chocolat et le beurre, ajouter sucre et cacao, puis les œufs un à un, enfin la farine et le sel). J’ai snobé la recette que je jugeais trop sucrée. Et puis, je ne voyais pas comment la pâte allait monter sans levure ni blanc en neige. J’ai préféré préparer une pâte à Quatre quarts (on pèse 3 œufs, on met ensuite le même poids de beurre salé, sucre et farine plus un demi sachet de levure). Et je n’ai jamais voulu attendre la fin de toutes les étapes de refroidissement.
 
Photographie Ma Récréation 
 
Résultat : au bout de 15 minutes, j’ai sorti le moule du four. Cinq minutes plus tard, démoulage : catastrophe, n’ayant pas beurré le moule, la plupart des sphères sont restées des deux côtés du moule. Quatre seulement ont résisté au choc. Et comme je n’ai jamais attendu que le chocolat fondu autour des bâtonnets soit bien sec et figé, la sphère est tombée dans le chocolat quand j’ai voulu la faire tremper pour la décorer. Malgré tout, c’est assez réjouissant de fabriquer ces petites choses. Et je ne peux que faire mieux la prochaine fois. Niveau goût, on ne va pas se mentir : ce n’est pas léger. Mais c’est nettement moins écœurant qu’un cup cake ou que les différents pop cakes que j’ai eu l’occasion de tester auparavant. Et puis, je suis sûre qu’on peut alléger un peu l’appareil, essayer avec un gâteau au yaourt ou remplacer la farine de blé avec de la farine de châtaigne… A vous d’inventer votre recette en évitant mes bourdes.
 
Cake Pops Baking Pan de Nordic Ware, Moule pour fabriquer 12 cake pops vendu avec 24 bâtonnets et une recette, 29€ chez Bogato . Vous trouverez aussi une grande variété de moules à cake pops sur ce lien.