Le chat en origami

4/01/2016


Je vous souhaite une merveilleuse année 2016. Je nous la souhaite bien plus douce que la précédente. On est encore tous tellement abîmés par ce qui est arrivé à notre pays ces douze derniers mois… Cependant, je refuse de ne pas vous souhaiter, de ne pas NOUS souhaiter une année inoubliable. Une page blanche pour écrire de nouvelles envies, pour vivre des premières fois, pour réaliser des rêves enfouis. Je veux croire dans l’énergie du renouveau, même s’il ne tient qu’au commencement d’une nouvelle année.


Je viens de passer deux semaines à trier, à ranger et à m’installer dans mon nouveau chez moi. D’habitude, j’associe l’idée du repos au voyage. Au départ. Pourtant, je ne me suis jamais autant reposée qu’en m’activant dans mon appartement. Je ne suis presque pas sortie. J’ai fabriqué des tas de bidules, écrit des courriers qui attendaient depuis des lustres, abattu une liste de missions que je repousse habituellement (aller au pressing, passer à la pharmacie, s’inscrire dans mon nouvel arrondissement pour voter, envoyer mes feuilles d’ordonnance à la sécurité sociale…). Tous ces machins qui encombrent le cerveau et polluent les to do listes. Le grand ménage.


C’est pile aujourd’hui que j’ai la tête vide qu’il faudrait idéalement que je prenne des vacances à l’autre bout du monde ☺ ! Je n’ai jamais expérimenté le voyage dans cet état de plénitude. Je pense qu’on devrait tous ranger à fond notre maison avant de partir en vacances, on en profiterait mille fois plus. Et dans ma folie d’activités méditatives, j’ai terminé ce chat qui attendait depuis plusieurs semaines qu’on veuille bien lui donner forme.


Repéré par ma fille en vitrine de chez Fleux, ce chat s’achète en kit. Le vendeur m’a bien prévenu qu’il fallait le plier et le coller soi-même avec mine de dire « tu vas te faire chier comme jamais ». Mais ma fille était tellement en toupie devant l’animal que je me suis crue bien au dessus du mode d’emploi. Lorsque j’ai ouvert la boite et que j’ai vu tous les morceaux à découper et à coller, j’ai remis l’activité à plus tard. Et c’est le 31 décembre que je me suis dit que je ne voulais pas finir l’année sans l’avoir fait. Cette galère… Le découpage prend déjà une bonne heure. Ensuite, il faut repasser avec une règle et un crayon sur tous les pointillés afin de marquer les plis. Puis on colle pièce par pièce en suivant les numéros. Ce ne serait pas trop compliqué si la colle liquide fournie dans le kit "collait" et séchait rapidement. Ce n’est pas le cas. Et n’allez pas essayer votre colle universelle de base, elle ne sera pas plus efficace. Au bout de cinq heures de montage, j’ai eu une pensée émue pour mon amie Lisa qui nous pond souvent du paper craft… l’enfer sur terre pour ma patience très limitée.



Photographie Ma Récréation


Arrivée au cou du chat, je me suis souvenue que j’avais un pistolet à colle et j’ai mis mon neveu à contribution : il a du plier « EN SUIVANT BIEN LES LIGNES  » lui ai-je hurlé avec ma voix la plus douce. Une heure plus tard, le chat était debout, bien vivant ! Et j’étais super fière de moi. Cherry on the cake : ma fille trop contente d’avoir une nouvelle décoration pour sa chambre… et vous, cette trêve de Noël, c’était comment ?


Chat Zwicky d’Assembli pour les dix ans de la boutique de déco Fleux, 31.90€ (existe aussi en bleu et en blanc)