Empreintes Comestibles

31/03/2011
Il semblerait que je sois atteinte d’une nouvelle maladie : l’hyper obsessionite aigüe du moule à gâteaux ornemental. Au premier achat, l’excitation était normale. Mais dimanche, je suis entrée en phase terminale. Après des heures sur des sites internet pour enfants, j’ai acquis mon dix-huitième moule, grand classique du genre : la tête d’Hello Kitty en silicone. Sigmund aurait sans doute beaucoup à dire sur cette maniaquerie pâtissière en forme de rose ou de tablette de chocolat, répétition perpétuelle du goûter d’anniversaire idéal… C’est, en tous cas, le Do It Yourself le plus spectaculaire aux yeux des enfants. Une recette de gâteaux au yaourt, trente minutes de cuisson et une sculpture comestible apparaît. La meilleure sélection se trouve évidemment sur le site américain de Williams Sonoma qui ne livre malheureusement pas en Europe, cependant le dernier étage du Bon Marché se défend plutôt bien dans cette catégorie. Le site Bianca and Family recèle quelques pépites à prix d’or (le moule Hello Kitty y est vendu deux fois plus cher qu’au Bon marché). On trouve également de nombreux moules sous hallucinogène chez Bogato, comme celui du carrosse (en métal super adhérant donc très difficile à démouler) et autres folies signées Scrap Cooking. De quoi rendre le virus incurable…
 
De 15 à 75 euros le moule décoratif dans tous les grands magasins ainsi que les boutiques citées dans l’article