Des chamallows sur mesure

7/01/2014

Photographie Ma Récréation 

Bon, bon, bon. Ce post ne va pas arranger ma réputation de droguée d’Instagram. Oui, il s’agit bien de ce que vous croyez : j’ai commandé des chamallows à partir de mes clichés Instagram. Lorsque la journaliste de l’Express Styles, Valentine Petry, a partagé le site Boomf sur Facebook, elle l’a accompagné du statut suivant : « Je crois qu’on a atteint l’une des limites de l’Internet, là ». Pourtant au lieu de m’apparaître désespérée, la perspective d’offrir des guimauves à l’effigie de mes meilleures photos Instagram m’a mis en transe. Evidemment, dans la seconde qui suivait le post de Valentine, je commandais deux boites de chamallows au site anglais à partir de mon téléphone. On n’arrête pas le progrès.
 
 
Photographie Ma Récréation
 
J’ai bien senti la consternation de mes collègues de travail lorsque j’ai proposé d’écrire une brève sur les produits dérivés Instagram (le papier est sorti dans M, le magazine du Monde, du weekend dernier). J’ai d’ailleurs appris à l’occasion de ma petite enquête qu’on pouvait faire fabriquer tout et n’importe quoi à partir de ce réseau de partage de photos. Des cartes de visite, des coussins, des bracelets… Mais la palme revient de loin à Boomf, non ?
 
Photographie Ma Récréation
 
 
J’ai donc scrupuleusement sélectionné 9 images « lisibles » (un bouquet de fleurs, une assiette de pommes, une coupe de noix ou le chat issu de la collection printemps 2014 de Miu Miu…). J’ai renoncé à imprimer le moindre selfie : j’imaginais mes amis, ma fille ou mon mari me dévorant le visage et j’ai soudainement trouvé la symbolique beaucoup trop Freudienne à mon goût. Quelques jours plus tard, j’ai reçu les carrés de guimauve à l’encre comestible en faisant des bons devant ma boîte aux lettres. J’assume totalement le ridicule de ces cochonneries sucrées. Elles ne servent à rien d’autre qu’à me faire sourire. Nous vivons une époque formidable…
 
£12 la boîte de 9 délicieuses guimauves imprimées, frais de ports inclus sur le site boomf accessible à partir d’un smartphone