Mes senteurs de décembre

8/12/2014


Oulala, je suis un peu fébrile ce matin. Si vous avez fait un tour sur Ma Récréation hier soir, vous avez sans doute découvert la nouvelle mise en page du blog. Il y a encore des petits bugs par ci par là (j’espère que vous ne les verrez pas) mais c’est déjà très émouvant pour moi et pour ceux qui ont travaillé sur cette nouvelle charte de la voir en ligne. J’espère qu’elle vous plaira. J’ai beaucoup écouté ce que vous m’avez dit depuis que Ma Récréation a été lancée, il y a quatre ans. Déjà ! Beaucoup se plaignaient de ne pas pouvoir circuler d’un article à l’autre de manière chronologique. C’est à présent résolu : vous avez des boutons Previous et Next à chaque fin d’article. Vous souhaitiez retrouver des articles sur des lieux que vous aviez repérés avant de partir en voyage et vous ne les trouviez plus ? Vous avez à présent, dans le menu, une rubrique Map, que je trouve archi pratique : vous entrez votre destination dans la barre de recherche et toutes les adresses s’affichent sur la carte, comme s’il s’agissait d’une google map. Bon, alors ne paniquez pas si tout n’est pas encore signalé sur la carte. Je dois tagger chaque adresse à la main et j’ai des centaines d’articles dans ma base de donnée donc c’est long. Mais ce sera au point dans quelques jours. Elle est pas belle la vie ? J’ai aussi voulu que le carnet d’adresses beauté soit plus facile à utiliser (il vous suffit de cliquer sur l’icône de votre choix pour trouver le lieu qui vous convient). Idem pour les adresses Food (anciennement baptisés circuits) qui étaient trop difficiles à retrouver. La rubrique Worldtour existe toujours, seulement à présent, elle s’appelle Hotels. Et si vous voulez lire toutes les parutions à propos de Ma Récréation, il existe désormais une rubrique Press (si vous n’avez pas lu mon post d’hier à ce sujet, c’est le moment :) Et ce n’est pas tout…


Photographie M/B pour Ma Récréation (réalisée au Studio Pin-Up). Autour de la bougie Grand Chalet d’Astier de Villatte, on retrouve les créations de Laetitia Sévérac.



Evidemment, ce coup de frais n’est pas uniquement visuel. Il m’a donné l’occasion de réfléchir à de nouvelles rubriques. Certaines ne sont pas encore en ligne, vous les découvrirez au cours des prochaines semaines. Et en voici une tout juste sortie du four avec cet article. « Wanted » est mon alibi pour vous parler de la sélection de mes produits préférés. Parmi tous ceux que je reçois, quels sont ceux que j’ai vraiment envie de garder, de m’acheter ou d’offrir ? L’idée : ne vous montrer que ce que j’ai adoré. Et pour m’accompagner dans cette nouvelle rubrique, j’ai demandé à mes deux amies Camille de Laurens et Marine de Bouchony, créatrices de l’agence M/B de réaliser des images rien que pour moi avec ma sélection. Chaque mois, elles vous livreront une ou plusieurs photographies inédites, inspirées par les produits de beauté que leur confierai. Pour ce premier opus, j’ai choisi une série de senteurs pour la maison qui sont toutes nichées dans de la céramique. Deux de mes obsessions réunies en un même objet. Et cette histoire de cire douce et de biscuit tranchant a inspiré deux univers à mes amies de l’agence M/B : une odyssée dans l’espace à l’esthétique Interstellar et un rêve pastel à la sauce Twin Peaks. Elles ont d’ailleurs demandé à une jeune artiste de participer à cette mise en scène : Laetitia Sévérac a réalisé des sculptures (les petits flancs ici et là) en résine polyuréthane, pigments colorés et poudres organiques. Et ça, rien que pour Ma Récréation, JE SUIS EN TRANSE !


Photographie M/B pour Ma Récréation. Autour de la bougie parfumée Hermès, les objets réalisés par Laetitia Sévérac


Alors que trouve-t-on dans ces photographies qui ait retenu mon attention ces derniers mois ? D’abord, la collection de Setsuko Klossowska de Rola pour Astier de Villatte. C’est bien la veuve de Balthus qui a dessiné cet encensoir en forme de chat dont la fumée sort par la bouche (photo en ouverture). Cet objet est le plus poétique de tous ceux que j’ai découvert depuis le mois de septembre. Je l’aime d’amour même s’il ne m’appartient pas et que nous avons du le rendre après la séance photos. Il vaut 187 euros et il faut aussi y glisser un bâtonnet d’encens (si possible l’un de ceux fabriqués au Japon pour Astier de Villatte, 35€ la boîte). C’est aussi Setsuko qui a créé la céramique de la bougie parfumée Le Grand Chalet, inspirée par le parfum d’un tilleul près de sa maison mythique en Suisse. La senteur, quant à elle, a été composée par l’immense Françoise Caron (à qui l’on doit tous les parfums Astier de Villatte ainsi que L’Eau d’Orange Verte d’Hermès qui est à mon sens un chef d’œuvre). Cette bougie, réalisée à la main dans les ateliers d’Astier de Villatte du treizième arrondissement à Paris vaut 56 euros, un délicieux cadeau de Noël. Evidemment, je ne pouvais pas vous parler de bougies sans évoquer la nouvelle collection pour la maison d’Hermès. Je suis folle de l’objet qui est encore plus beau lorsqu’il est posé penché (pas pratique pour allumer la mèche mais est-ce qu’on a vraiment envie faire flamber cette merveille ?). Vous ne le verrez peut-être pas sur l’image mais il n’y a aucune face égale à l’autre sur cette céramique. Chacune est légèrement différente. Distordue. Humaine, en somme. Les parfums ont été élaborés par Céline Ellena, la fille du parfumeur Jean-Claude Ellena. Ma préférée s’appelle A Cheval (couleur potiron). Et comme son nom l’indique, elle évoque les plus beaux cuirs de la maison, sans pour autant transporter l’écurie dans son sillage. Elle vaut une fortune (de 150 à 350 euros la bougie selon la taille) mais il s’agit de conserver le contenant pour la vie une fois que la bougie aura disparu (Céline Ellena se sert des petits formats pour boire du thé).



Photographie M/B pour Ma Récréation. Bougie And Other Stories et un petit flan en résine réalisé par Laetitia Sévérac, spécialement pour cette série


Enfin, l’un de mes plus gros coups de cœur de la saison se trouve chez And Other Stories. Qu’est-ce qu’ils sont intelligents ces Suédois ! Je rappelle qu’il s’agit d’une marque du groupe H & M. Non seulement, ils ont demandé à Ben Gorham de travailler avec le nez Jérôme Epinette sur l’élaboration des senteurs. Mais ils en ont fait un objet désirable, en céramique rugueuse et brute comme on aime et pour un prix défiant toute concurrence : 19 euros la bougie ! Bon, il faut que je vous prévienne que les parfums ont déjà fait leurs preuves. On retrouve par exemple une variation sur le thème de la figue qui me fait penser à la signature olfactive de la boutique Colette ou encore des bouquets floraux qui ne sont pas des plus originaux. Who cares… Ca sent bon, c’est bien fichu et c’est pas cher ! Un petit cadeau pour lequel il faudra se battre : les boutiques And Other Stories ainsi que le site ont été pris d’assaut, le réassort devrait arriver d’ici peu.
 


Alors, ça vous plait ?