Press Trip à Cannes

29/05/2013

Photographie Ma Récréation. Le contenu de la trousse de toilette d’Aurélie Lambillon, rédactrice en chef beauté du magazine Be

 

Le festival de Cannes vient de s’achever avec ses indispensables petites phrases prononcées en apnée du genre « Je ne m’y attendais pas »… Qu’on adore surtout quand on sait que la dite actrice n’est pas là par hasard mais qu’elle a été appelée le matin même, prévenue qu’il fallait se trouver fissa une robe pour récolter un prix. Mais peu importe. Ce qui nous intéresse vraiment ici, ce n’est pas de connaître le créateur de la nuisette argent d’Asia Argento (ceux qui suivent le Daily Elle le savent déjà). Encore moins la marque des chaussures de Nicole Kidman (comptez sur shooooes pour ça). Nous, ou plutôt moi, ce que je veux savoir, c’est ce que les pros de la beauté ont bien pu emporter dans leur trousse de voyage pour résister aux nuits cannoises. Direction le 5e étage de l’Hôtel Martinez où j’ai retrouvé Aurélie Lambillon, rédactrice en chef du magazine Be. Je vous ai déjà parlé de son goût pour la méditation ici. Rarement maquillée mais la peau toujours bien hydratée, elle a accepté de me montrer ce qui l’avait accompagné en cabine dans la navette Paris-Nice. De gauche à droite : Le recourbe cil de Shu Uemura : « Le seul petit outil bling de ma trousse de voyage. 1) Il est gold 2) Il m’ouvre le regard subtilement, sans l’alourdir et sans que j’y passe trois heures. What else ? Bon challenger, le mascara Faux Cils Papillon de L’Oréal Paris. Même résultat - des cils sublimés sans effet de rideaux ni pâtés - mais en plus sophistiqué ». Le Soin Perfecteur Time Filler Mat de Filorga  : « C’est ma crème S.O.S quand les nuits sont courtes. Gorgé d’acide hyaluronique, doté d’un complexe botox-like, il repulpe ma peau pour la journée. Bien aussi, sa texture matifiante qui gomme toutes les brillances  ». Le Lait démaquillant n°27 de Keraskin : « C’est mon lait doudou du soir. J’ai la peau assez réactive : il la nettoie parfaitement et tout en douceur  ». Le Concentré de la Mer : « Mon deuxième soin pompier quand ma peau fatigue : ultra régénérant, c’est un vrai pansement qui travaille quand je dors  ». Le crayon Satin Lip Pencil de Nars (couleur Luxembourg) : « J’utilise ce gros crayon comme un rouge à lèvres. J’adore sa couleur rouge fruit très lumineuse et sa texture ultra confortable. Bonus, il tient toute la soirée  ». La BB Eye Cream de Dior : « Mon seul geste “teint” quand je suis vraiment fatiguée. Ultra fine, facile à appliquer, elle efface discrètement cernes, traces de fatigue et illumine le regard. ». Le parfum Love de Chloé en petit format : « J’ai beaucoup de parfums mais je suis une inconditionnelle de sa note poudre de riz modernisée : sophistiquée et élégante, tout sauf classique  ».
 

 

Photographie Ma Récréation. Le contenu de la trousse de toilette de Lauren Bastide, grand reporter au magazine Elle et rédactrice en chef adjointe du DailyElle

 

Quant à Lauren Bastide, grand reporter au Magazine Elle et rédactrice en chef adjointe du Daily Elle, j’ai squatté sa chambre à la recherche du Graal cosmétique. D’ailleurs, si vous me suivez sur Instagram, vous nous avez sans doute aperçues en photo juste avant la montée des marches à faire les belles devant l’ascenseur. Voici ce qu’on trouve dans la mini trousse de celle qui ne croit en aucun dogme cutané : L’huile de parfum Madini à la fleur d’oranger (il fut un temps, on pouvait les trouver chez colette mais je ne les vois pas sur leur eshop) : « J’ai ramené plusieurs petites fioles des huiles parfumées de Madini (ambre, patchouli...) lors d’un voyage à Tanger. Je suis en désamour avec le parfum depuis quelques années, ces essences concentrées sont les seules "odeurs" que je m’autorise. La fleur d’oranger, enivrante, sexy, me semblait très red carpet, idéale pour Cannes ». La Créaline H2O Bioderma : « Comme toutes les filles, j’ai lu partout que les mannequins ne juraient que par elle pour se démaquiller yeux et peaux. Et comme toutes les filles, je suis devenue accro, parce que c’est simple et rapide, même si je sais qu’un lait démaquillant serait moins asséchant pour ma peau. » La crème Calendula de Santa Maria Novella : « J’aime tout : sa texture, son parfum, son conditionnement vintage, sa composition naturelle, sa formule hydratante et apaisante, jusqu’au lieu magique où elle est conçue : l’incroyable pharmacie Santa Maria Novella à Florence ». Crème pour le corps et le mains à la coriandre de Kiehl’s : « Je jure par l’hydratation du corps autant que du visage et je ne peux pas envisager de voyager sans ma petite fiole de lait Kiehl’s, très riche et à l’odeur si familière. Les laits offerts dans les hôtels lui arrivent rarement à la cheville !  ». L’Eau Dynamisante de Clarins  : « C’est mon rituel après la douche, je m’en asperge littéralement. J’ai une bouteille d’un litre à la maison ! Je l’aime pour le sillage parfumé qu’elle laisse dans la salle de bain une fois vaporisée, et dans lequel je baigne pendant que je me coiffe et me maquille  ».
 
Et vous qu’emporteriez-vous pour simuler une bonne nuit de sommeil sur la peau ou pour vous sentir chez vous à l’hôtel ?