Chantal Lehmann

24/11/2010


Je n’ai encore jamais tenté la moindre injection. Non pas qu’on ne me l’ait pas chaleureusement proposé à la fin de quelques interviews. Ni qu’on ne me l’ait vivement recommandé pour « éliminer cette vilaine ride du lion » sur mon front. Pourtant, je résiste. Je ferai sans doute moins la maligne dans dix ou vingt ans mais la banalisation de ces piqûres qui, contrairement à ce qu’elles avancent, standardisent radicalement un visage me terrorise. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir, comme beaucoup, la nostalgie de l’épiderme Dunlopillo, celui à qui l’on pouvait tout faire endurer dans l’arrogance de sa vingtaine et qui n’en gardait aucune trace. Experte en massage, Chantal Lehmann n’utilise ni seringue ni toxine botulique. Pourtant, elle est capable de vous faire gagner dix ans en 1h30. Après avoir développé les protocoles de soin Sisley pendant de nombreuses années, cette passionnée de bien-être a mis au point un massage sidérant des muscles faciaux. Une fois la peau démaquillée, elle entame un pétrissage vigoureux avec un baume Lodesse. Il ne s’agit pas d’une gym douce mais d’un cours de Bodycombat du visage. Elle décolle la peau, elle attrape le muscle et le stimule afin qu’il se gonfle et remette la peau sous tension. Sur les pommettes, c’est presque douloureux. Mais elle change rapidement de zone tout en nous expliquant que le résultat sera à la hauteur de l’effort. La séance se termine devant le miroir. Et là, c’est le choc. Toutes les ridules ont disparu, le front est lissé comme s’il venait d’être repassé, le visage est plein, reposé et rebondi. Avec sa main exceptionnelle, Chantal a même réussi à rendre le sourire à des hémiplégiques ! Deux problèmes cependant : l’effet ne dure pas plus de trois jours. A moins d’y retourner régulièrement (Chantal recommande deux séances par semaine pendant un mois, puis une séance par semaine le second mois, pour progressivement arriver à une séance d’entretien par mois). D’où le second problème : le prix ! A côté, les injections paraissent bon marché. A cela, Chantal répond qu’elle est loin d’être la plus chère du marché et que sa méthode est si naturelle qu’elle ne peut pas être comparée à la médecine esthétique. Et à en voir son agenda surbooké, il semblerait que ses clientes se fichent royalement du tarif…

 
210€ la séance d’Holifitness (1h30) chez Chantal Lehmann, 175 quater Boulevard Jean Jaurès à Boulogne (Hauts de Seine), Tel : 01 78 76 90 02