U Can Dance à l’Usine

6/09/2016


Hier soir, grâce à un commentaire laissé par Claire à la suite de cet article, j’ai décidé d’aller tester le cours de danse U Can Dance à l’Usine. En lisant mon post, elle s’est dit que ça pourrait me plaire. J’ai aussitôt contacté l’attaché de presse de cette salle de sport dont je vous ai déjà parlé ici et , et je me suis pointée à 20h tapantes avec une grande bouteille d’eau. Un cours collectif de pilates se terminait. A travers la vitre teintée, je regardais tous ces corps toniques en train de muscler leurs abdominaux, les jambes levées vers le ciel. J’adore les salles de sport. Je n’ai jamais été suffisamment motivée/assidue/organisée/courageuse pour dépasser le troisième mois d’abonnement en salle (une minuscule goutte de pluie suffit à pulvériser ma bonne volonté) mais j’avoue qu’à chaque fois que j’observe cette clientèle habituée, ils me font sincèrement rêver. Ils ont l’air tellement heureux d’être là ! Le cours de Pilates s’est terminé à 20h15, la moitié des élèves sont restés dans la salle pour assister au cours suivant donné par Caroline : l’activité « U Can Dance ». Claire, ma lectrice, était là. Elle m’a prévenue qu’il n’y avait pas de pression sur les chorégraphies et que c’était le grand défouloir. En quelques secondes, Caroline, la prof de danse, a monté le son et tout le monde s’est mis à suivre ses pas. On danse comme si on était dans un clip, on en rajoute, on se lâche. En l’espace de 60 secondes, j’étais en sueur. Parce qu’évidemment Caroline fait tout pour faire monter les battements de cœur. Elle crie pour nous motiver, prend des poses lascives devant le miroir, nous encourage à faire de même sur le beat de Britney. « gauche, droite, on croise, on court et un, deux, trois et…  ». J’étais la seule à débuter hier, d’autres n’avaient commencé que la semaine d’avant. Tout le monde a plus ou moins réussi à suivre les mouvements. J’ai essayé de ne pas trop me regarder dans le miroir parce que, comparée à Caroline, j’avais l’impression d’être aussi élégante qu’un lamantin. Très vite, le plaisir ressenti démonte les pensées négatives. Si vous êtes dingue de danse et que vous cherchez un cours pour améliorer votre technique ou tenter des chorégraphies élaborées, je ne pense pas que ce cours de 45 minutes soit suffisant pour combler vos attentes. Mais si vous avez envie de bosser votre coordination, votre capacité à suivre des mouvements, tout en vous dérouillant le bassin et en transpirant à fond, alors U Can Dance est une très bonne formule. C’est hyper cardio mais les musiques changent toutes les trois minutes et on n’a besoin d’aucun accessoire (ni tapis, ni step, ni altère). Je suis rentrée chez moi ultra joyeuse. Un cours qui vous remplit d’énergie et vous fait oublier le ciel gris parisien ! Merci Claire pour la bonne idée !



Photographies Ma Récréation : Caroline en plein cours de U Can Dance


L’Usine Opéra, 8 rue de la Michodière, Paris 2e, Tel : +33 1 42 66 30 30. Cours U Can Dance le mardi de 20h15 à 21h. J’ajoute ici qu’il y a un autre cours de Dancehall le mercredi de 19h30 à 20h30 et que ça me donne bien envie. On ne peut pas s’inscrire seulement au cours de danse mais sà un abonnement annuel, 1800€ en individuel, 1700€ l’année en duo. C’est un club de luxe mais les services sont aussi à la hauteur de ces tarifs élevés).