Comme des Garçons Parfums

23/10/2010
Chez Comme des Garçons, la question « est-ce que ça sent bon ? » n’existe plus. Elle n’a aucune importance. Les parfums de Rei Kawakubo ne servent pas seulement à se parfumer. Ils donnent à rêver. Ils questionnent. Ils rebutent. Ils agacent. Ils bousculent. Ils déroutent. A l’image des vêtements, ils dépassent leur fonction originelle pour nous embarquer ailleurs. Mais où ? Sait-on toujours où l’on va atterrir lorsqu’on va au cinéma ou au musée ? En introduisant ce qui était interdit dans ses formules, Comme des Garçons a prouvé qu’il était possible de rendre grâce aux odeurs de vernis à ongle, d’imprimante en surchauffe, de celluloïd, de volcan en fusion, de sang, de roche noire, de sable chaud, de métal glacé, de gomme à effacer ou de skaï. Je tiens à rassurer ici les lecteurs effrayés : les parfums Comme des Garçons ne font pas peur, ils ouvrent juste une nouvelle voie… poétique.
 
De 29 à 190€ le flacon selon le parfum et la contenance. Comme des Garçons Parfums, 23 Place du Marché Saint Honoré, Paris 1er, Tel : 01 47 03 15 03