Cire Trudon

27/10/2010

Cette semaine à New York*, c’est sûr, la température va grimper. Fraichement inaugurée, la première boutique Trudon vient d’ouvrir ses portes sur Bond Street* et on imagine déjà tous les appartements de Manhattan éclairés à leur cire parfumée. Alors qu’on pensait que Diptyque et Mizensir avaient déjà tout dit de la bougie, Ramdane Touhami réanime le secteur en 2007 en métamorphosant l’ancienne maison Trudon en sanctuaire du parfum d’intérieur. Je n’ai pas encore visité son nouveau magasin new-yorkais mais celui de la rue de Seine est si réussi qu’on ne devrait pas être déçu. On y trouve les bougies odorantes, déjà cultes, comme Carmélite qui me rappelle la cave d’une maison que j’adorais, l’amère aromatique Manon ou la vapeur de narguilé mentholée baptisée Abd El Kader. Mais aussi les cierges fluos et les sculptures en cire végétale colorée emballées dans les ravissantes boîtes en carton bleu cernées de rouge. Et puis, l’objet le plus drôle de la saison : un kit de boules puantes hilarant qu’il faut oser faire exploser au sol pour répandre un parfum divin dans la maison. Du pur Ramdane…

25€ le kit de 10 boules puantes, 50€ la bougie, Cire Trudon, 78 rue de Seine, Paris 6e, Tel : 01 43 26 46 50
 
*Depuis l’écriture de mon post en octobre 2010, Ramdane Touhami s’est séparé de la maison Cire Trudon pour se lancer dans de nouvelles aventures et la boutique new-yorkaise a malheureusement fermé. Cependant, la collection de produits Cire Trudon continue d’être distribuée à travers le monde et de développer de nouveaux points de vente comme leur boutique à Londres ouverte en décembre 2011.