Tenoverten

1er/05/2011
L’atterrissage à New York n’a pas lieu à JFK. Il se produit à la seconde où l’on entre dans un nail bar au doux parfum d’acétone et de formaldéhyde pour métamorphoser ses ongles français honteux en griffes laquées. Il faut dire qu’avec un salon de manucure tous les vingt mètres, des prix ridiculement petits et des horaires d’ouverture extensibles, on aurait tort de s’en priver. Cependant, une fois l’excitation passée, j’ai souvent remarqué que l’hygiène de la plupart de ces lieux laissait franchement à désirer, que le matériel était rarement stérilisé et que l’application de la couleur manquait toujours de précision (le vernis n’est pas censé aller jusqu’au bord de la peau). Un avis partagé par les créatrices américaines de Tenoverten, le nouveau nail bar qui hisse la manucure à un tout autre niveau. Chez elles, pas de gros fauteuils vibrants mais des chaises Bertoia avec vue sur West Broadway à Tribecca. Pas de radio en fond musical mais une sélection de morceaux reposants. Après avoir choisi sa laque (Essie ou RGB), on s’installe devant un joli bureau en bois dont la tablette individuelle contient un Ipad à utiliser pendant le soin. L’esthéticienne ouvre un kit stérilisé, repousse les cuticules sans les agresser et poursuit par un massage des mains et des avant bras aux mini pierres chaudes ! On profite tout en observant les New Yorkaises aux sourcils parfaitement épilés et aux cheveux lissés s’embrasser en criant « Oh my god, you’re here, that’s amaaaaaazing ! Oh my god, you look gooooooorgeous ! ». Le rituel se termine par la pose irréprochable du vernis. Je n’avais qu’une envie : brandir la pancarte 10/10 de feu Jacques Martin pour les féliciter.
 
Evidemment, Tenoverten est plus cher qu’un salon basique, il faut compter $20 pour une manucure de 25 minutes sans massage, $40 pour la Tenoverten Luxe Manucure et il vaut mieux prendre rendez-vous ! Tenoverten, 112 Reade Street (au croisement avec West Broadway), 2e étage, New York Tel : +1 212 406 1010