Romain Lion

25/09/2013


Je ne sais pas combien de fois par an on me demande où aller se faire colorer les cheveux. Quand je mentionne les excellentes adresses qui sont déjà sur mon blog, on me répond qu’elles sont trop chères. J’admets, certaines sont hors de prix. Surtout si l’on est une fausse blonde aux cheveux longs… Alors où aller ? Commencez par demander aux filles dont vous trouvez la couleur réussie, naturelle et sans démarcation, où elles se rendent. Avec un peu de chance, elles ont déniché le jeune talent du salon de coiffure abordable au coin de la rue. Surtout n’essayez pas un coloriste sans qu’on vous l’ait recommandé. Il n’y a rien de pire qu’une couleur ratée. On prend facilement dix ans dans la vue ou cinquante degrés sur le baromètre de la vulgarité. Autre solution si l’on n’a pas une couleur trop nuancée : demander à son coloriste habituel quelle teinture à domicile choisir pour les fois où vous n’avez pas le temps (ni l’argent) de venir. S’il est gentil, et surtout s’il est doué, il vous recommandera le produit à acheter et la manière de l’appliquer. Je connais plusieurs rédactrices de mode qui gèrent leur coloration à domicile depuis des années et le résultat est très élégant.

 
Photographie @ Romain Lion
 
Sinon, allez faire un tour chez Romain Lion. Bon, ça ne va pas vous coûter 50 euros non plus, ne rêvez pas. Mais dans le genre talentueux-modeux-et-dévoué, Romain Lion offre une bonne alternative aux adresses déjà sur mon blog. Formé aux côtés de l’excellent coloriste Stéphane Pous et chez Leonor Greyl, ce trentenaire a ouvert en 2009 un lieu sans fioriture ni prétention au fond d’une cour, dans le quartier de Montorgueil à Paris. D’abord réservé à une poignée de fidèles ainsi qu’aux mannequins et actrices dont il a l’habitude de s’occuper sur les shootings, ce petit salon s’est récemment ouvert à un public plus large. Chez Romain Lion, pas de macarons ni d’assistant masseur. Pas de peignoirs en soie Lanvin ni de théière Astier de Villatte. Sympathique et discret, il se contente de mélanger ses pigments et de vous fabriquer la couleur de vos rêves. Il nous reçoit en tête à tête, commence toujours par appliquer une huile sur les cheveux pour les protéger avant de les colorer et se met aussitôt au travail. On ne passe pas des heures chez Romain. Il a conscience qu’on a des choses plus importantes à faire. En une heure, il a refroidi mon brun roussi par l’été, éclairé subtilement la surface et séché mes cheveux. Je ne suis pas ressortie avec un brushing (je n’avais pas le temps de rester) mais avec un brun si naturel que personne ne soupçonne qu’il est artificiel.
 
Le salon de Romain Lion dans le 2e a fermé. Le coloriste vient de s’installer au Studio Zéro, 13 rue Robert Blache, 75010 Paris, à partir de 160€ la coloration (pré-soin et brushing compris), Tél : +33 6 18 42 26 76