Les Belles Plantes

24/11/2015


A Paris, ce ne sont pas les coloristes qui manquent. Entre Christophe Robin, le génie des blondes, la dream team de David Mallett, les soins végétaux de Romain Colors, la maniaquerie de Frédéric Mennetrier (le platine de Kim Kardashian, c’était lui !), les bruns nuancés de Stéphane Pous (qui s’occupe de la sublime Caroline de Maigret), les pantones discrets de Romain Lion et les patines de Coloré par Rodolphe, il y a de quoi passer illico au rose pastel. Seulement voilà, toutes ces adresses ont tendance à vous décourager lorsque vous découvrez les tarifs et vous êtes nombreuses à m’écrire pour me réclamer des options plus abordables. Du coup, voici une alternative qui risque de plaire à toutes les obsédées de produits naturels.



Photographie Ma Récréation


Niché dans le 11e arrondissement, à quelques pas du restaurant Septime et de la pâtisserie Cyril Lignac (dixit la fille qui ne se repère sur une carte qu’avec des temples de perdition calorique), le salon Les Belles Plantes appartient à Gaëlle Grippon, une jeune femme passionnée d’écologie qui s’est constitué une clientèle fidèle au cours de quinze années de coiffure à domicile. N’allez pas chez elle si vous voulez passer du brun foncé au blond platine : Gaëlle n’aime pas maltraiter les cheveux et cherche toutes les solutions pour les préserver de la moindre oxydation. Aux révolutions tranchées, elle préfère les nuances subtiles, et n’hésite pas à faire des mélanges improbables de pigments rouges puis vert épinard pour obtenir un châtain rêvé. Elle utilise aussi comme tous les adeptes de la coloration végétale de l’argile et différentes huiles naturelles pour éviter de casser la fibre. Même le séchage reste très naturel (on peut cependant demander un vrai brushing). Bref, ce n’est pas chez Gaëlle que vous pourrez vous métamorphoser en blonde californienne avec une cascade de boucles wavy.


Photographie Ma Récréation. Gaëlle vient de refaire son salon avec les peintures Farrow and Ball. Si vous cherchez la référence du bleu dans la vitrine, il s’agit de Stiffkey Blue 


Je n’ai pas testé la coloration chez elle – je manquais de temps ce jour-là – mais j’ai vu plusieurs clientes (des jeunes, des vieilles…) sortir ravies de leur nouvelle tête. Quant à mes cheveux, ils ont profité d’un cataplasme d’huiles essentielles et d’un massage du cuir chevelu. Pas de transformation majeure mais des cheveux plus brillants. Et le plaisir de découvrir la vie d’un quartier irrésistible, chaleureux et familial où l’on n’hésite pas à venir boire une infusion avec Gaëlle, juste pour papoter quelques instants. Un quartier qu’il ne faut pas abandonner aux seuls souvenirs des attentats du 13 novembre mais qu’on doit continuer à chérir et à remplir de souvenirs heureux.


Photographie Ma Récréation. En ce moment, Les Belles Plantes exposent l’illustratrice japonaise Atsuko Ishii. La peinture rose est Calamine de Farrow and Ball


De 70 à 115€ la coloration végétale ayurvédique (selon la longueur des cheveux, plus ils sont longs, plus c’est cher, et la couleur souhaitée). Coupe-shampooing et séchage naturel 50€. Les Belles Plantes, 15 rue Jean Macé, Paris 11e, Tel : 01 43 72 87 70


Photographie Ma Récréation. Les Belles Plantes utilisent les produits ayurvédiques Dayna